Congo RDC

UNICEF recrute 12 Consultants (es) Nationaux (ales) C4D

UNICEF recrute 12 Consultants (es) Nationaux (ales) C4D en appui la préparation de l’introduction du Vaccin COVID-19 “Être de nationalité congolaise”

UNICEF

Congo, Dem. Rep
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Douze (12) Consultants (es) Nationaux (ales) C4D en appui la préparation de l’introduction du Vaccin COVID-19 en RDC, 3 mois
Job no: 537493Contract type: ConsultancyLevel: ConsultancyLocation: Congo, Dem. RepCategories: Communication for Development (C4D), Health, Expanded Programme Immunization
Recrutement de douze (12) Consultants (es) Nationaux (ales) C4D en appui la préparation de l’introduction du Vaccin COVID-19 en RDC
ContexteL’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été informée, en décembre 2019 par la Chine, de la présence de cas d’un syndrome grippal qui évoluait vers une pneumonie d’étiologie inconnue dans la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, dont le premier cas remonterait au 1er décembre 2019. Le 30 janvier 2020, l’OMS a déclaré que l’épidémie du nouveau coronavirus dénommée « Maladie à coronavirus 2019 ou COVID-19 » était une urgence de santé publique de portée internationale et depuis le 11 mars 2020, elle été déclarée comme une pandémie.
En Afrique, le premier cas a été notifié en Egypte le 15 février 2020.  Depuis son apparition dans le monde, la pandémie du COVID-19 a atteint tous les pays du monde et continue à faire de nombreuses victimes avec un impact négatif dans tous les secteurs de l’économie et de la santé.
Le premier cas, a été notifié en RDC, le 10 mars 2020 et à la date du 11 Janvier 2021, 20,003 cas confirmés ont été notifiés et 627 décès soit un taux de létalité de 3.3%. Cette situation fait de la RDC, le 14ème pays le plus touché par le COVID19 dans la zone OMS-AFRO et le 6ème pays le plus affecté par la létalité dans la zone OMS-AFRO.
Malgré les mesures drastiques qui ont été prises pour contrer la propagation, le virus continue de circuler et de faire nombreuses victimes. Compte tenu de la situation aggravante de la circulation active du virus, le monde scientifique et les différents gouvernements à travers le monde conjuguent leurs efforts afin de trouver un vaccin contre la Covid-19 qui permettrait d’endiguer ce fléau mondial. Ainsi de nombreux travaux de recherche sur le vaccin ont été enclenchés et certains sont très bien avancés avec des résultats très promoteurs. A ce jour des candidats vaccins sont déjà à la phase 3.
Vu l’engouement de nombreux pays surtout les pays développés pour ces nouveaux vaccins contre le COVID-19 en cours de développement des initiatives ont été prises par l’OMS et d’autres organisations afin de faciliter l’accès équitable a ces nouveaux à tous les pays y compris les pays à revenus limités. C’est ainsi qu’en juillet 2020, le Conseil d’administration de Gavi a approuvé la mise en place de la garantie de marché COVAX (“AMC COVAX”) de Gavi, un mécanisme de financement pour accélérer et fournir les vaccins contre le COVID-19, afin de garantir que les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, ainsi que les autres économies éligibles au soutien de l’IDA, aient accès aux vaccins contre le COVID-19 en même temps que les pays plus riches. L’AMC COVAX de Gavi permettra l’accès aux vaccins contre le COVID-19 à un total de 92 pays et économies à faible revenu et à revenu intermédiaire (AMC92). Le vaccin contre le COVID-19 devrait être disponible au cours du premier trimestre de 2021.
Dans ce contexte le Gouvernement de la RDC en collaboration avec les principaux partenaires a mis en place un comité national, chargé de préparer l’introduction du nouveau vaccin afin de protéger la population à travers la vaccination. Afin de préparer tous les pays à l’introduction du vaccin contre la COVID-19, l’OMS, l’UNICEF, Gavi, la Banque mondiale et autres partenaires travaillent ensemble aux niveaux mondial et régional pour appuyer les pays à développer et diffuser des orientations adaptables, des formations, des outils de planification et de suivi et du matériel de plaidoyer et fournir une assistance technique et un soutien aux pays.
Pour accompagner les efforts du pays, l’UNICEF déploie des ressources humaines, en particulier dans le domaine de la Communication pour le Développement, la gestion des vaccins ainsi que de la chaine du froid, qui rentrent dans le mandat global de l’UNICEF et qui sont très déterminants pour l’atteinte des objectifs. Vu le déficit informationnel de l’opinion, presque normal, face à un nouveau vaccin, vu les rumeurs et les désinformations qui circulent à travers plusieurs canaux, il est nécessaire de mettre en place dans le pays un dispositif de communication pour assurer la demande et l’acceptation du vaccin contre le COVID-19. Pour cela, une expertise spécifique suivant les normes et directives globales est requise. C’est dans ce cadre que le bureau de l’UNICEF RDC se propose de recruter 12 consultants nationaux pour appuyer la préparation et la coordination des aspects de Communication et l’Engagement Communautaire liés à   l’introduction du vaccin contre le COVID-19 au niveau des antennes et provinces de la RDC.
Objectifs de la consultation
2.1.          Objectif généralL’objectif général de cette consultation est d’appuyer le groupe de travail Communication, au niveau des antennes et provinces, dans la préparation et la coordination des aspects de Communication et l’Engagement Communautaire liés à l’introduction du vaccin contre le COVID-19 en RDC, particulièrement, dans  l’élaboration du plan de communication opérationnel et l’adaptation des outils/matériels nécessaires pour sa mise en œuvre.
2.2.          Objectifs spécifiquesSous la supervision générale du Chef de bureau Terrain Unicef, et la supervision technique du chef de section C4D assisté par le Consultant International P3 C4D/COVAX, le Consultant National C4D va appuyer la coordination locale et la préparation des aspects de Communication et l’Engagement Communautaire liés à   l’introduction du vaccin contre le COVID-19 à travers le Task Force Communication en appui aux Divisions provinciales de la Sante.
De manière spécifique, il aura la charge de :Évaluer les besoins en communication pour faire accepter la vaccination COVID-19 par la communauté, les agents de santé et les travailleurs de première ligne au niveau de l’antenne ou de la province.
Contribuer à la réalisation des études KAP / une enquête de perception sur l’utilisation potentielle du vaccinÉlaborer le plan de communication et des plans de déploiement des vaccins en cas de criseÉlaborer les matériels d’information, d’éducation et de communication comprenant des messages essentiels.Surveiller la demande et les hésitations à mesure que le déploiement du vaccin progresse.Établir un cadre pour l’engagement communautaire afin de promouvoir la demande du nouveau vaccin COVID-19.Assurer un lien continu avec les médiasRenforcer le fonctionnement du groupe provincial de travail Communication en faveur de la vaccination contre la COVID 19Mettre en place le mécanisme de feed-back communautaire et réponses aux préoccupations de communautés liées à la vaccination contre la COVID 19Résultats attendusUne liste et une cartographie des besoins en communication pour la vaccination COVID-19 sont établies par niveau.Une étude KAP / une enquête de perception sur l’utilisation potentielle du vaccin réalisée afin d’adapter le plan stratégique de communicationUn plan communication opérationnel basé sur les données sociales issues des études est élaboré au niveau de la province/antenne et un micro- plan de communication est validé au niveau de chaque zone de sante100% de matériels et supports de communication sont élaborés et adaptés y compris les messages essentiels et les modules de formation.Un plan de communication de crise est élaboré suivant les réalités de la province/antenne.Un plan de travail avec les médias est élaboréUn plan de plaidoyer est élaboré et fait partie intégrante de du plan local de communication.Le groupe provincial de travail Communication en faveur de la vaccination contre la COVID 19 se réunit au moins 1 fois par semaine.Un mécanisme de feed-back communautaire et réponses aux préoccupations de communautés liées à la vaccination contre la COVID 19 est mis en placeLes rôles et responsabilités clés des membres du sous-groupe Communication sont définisLes rapports des activités des membres des Task Force Communication sont compilés, analysés et partagés avec la Groupe National de Communication
RapportageSoumettre chaque semaine un rapport d’activités au superviseur techniqueSoumettre chaque mois un rapport d’activités au superviseur techniquePartager hebdomadairement le point de la préparation et de la mise en œuvre des différentes activités et des difficultés rencontrées et des solutions apportéesPartager les comptes rendus des réunions de coordination, des réunions de la sous-commission CommunicationSoumettre le rapport final de la consultation au superviseur technique comprenant le retour d’expérience (« lessons learned »)
Qualifications et compétences requises
Le/la consultant ( e ) international ( e ) en C4D  devrait avoir les qualifications suivantes :Être de nationalité congolaise
Avoir un diplôme universitaire supérieur (Licence) en sciences sociales/comportementales (sociologie, anthropologie, psychologie, éducation à la santé) avec un accent sur la planification stratégique de la communication pour le développement du comportement, la mobilisation sociale, la communication participative et la recherche.Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience professionnelle progressive et pertinente dans l’élaboration, la planification et la gestion de programmes de développement social, dont plusieurs années dans des pays en développement, avec une expérience pratique dans l’adaptation et l’application des processus de planification de la communication à des programmes spécifiques.Avoir une expérience dans la coordination des activités de communication de crise en lien avec la promotion de la vaccination dans le contexte des épidémies et pandémie.Avoir des compétences dans le leadership, le travail d’équipe et la formation des adultes ;Avoir une très bonne connaissance des langues locales de la province d’interventionMaîtriser l’outil informatique, notamment des logiciels Excel, Word et PowerPoint
AptitudesAvoir une très bonne capacité de rédaction de documentAvoir une capacité organisationnelle et managérialeSavoir entretenir de bonnes relations avec tous les partenairesAvoir l’esprit d’équipeAvoir la capacité de travailler dans un environnement multiculturelAvoir la capacité de communicateur et de formateurAvoir une maîtrise du Français et la connaissance de l’anglais serait appréciée.Être proactif, alerte et utiliser les données pour alerter des problèmes possiblesAvoir la capacité de travailler dans un environnement international et multiculturel
Conditions de travailPlein temps : Estimation du nombre total de jours de travail : 3 mois – sur la base de 21jrs de travail/mois;Lieu de travail : République Démocratique du Congo, dans les provinces et antennes de la RDC.
Durée du contratLa durée du contrat est de 3 mois à partir de la signature du contrat
Deadline: 30 Jan 2021 W. Central Africa Standard TimePOSTULER

Laisser un commentaire