Mali

UNICEF recrute 02 chercheurs spécialisés en Protection de l’Enfant

UNICEF recrute 02 chercheurs spécialisés en Protection de l’Enfant, y compris des enfants en situation de mobilité au Mali

UNICEF

Bamako, Mali
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Consultance Nationale, 2 chercheurs spécialisés en Protection de l’Enfant, y compris des enfants en situation de mobilité au Mali
Job no: 536384
Contract type: Consultancy
Level: Consultancy
Location: Mali
Categories: Child Protection
Contexte et justification
L’Afrique de l’Ouest et du Centre est un vaste territoire animé par une longue tradition d’échanges économiques, linguistiques, religieux, culturels et sociaux. Les mobilités y sont plurielles et dynamiques, et impliquent plus de 12 millions de personnes chaque année. 75% des personnes en mobilité originaires d’Afrique occidentale et centrale se déplacent principalement en Afrique subsaharienne alors que 54% d’entre elles limitent leurs mouvements au sein de la région même[1]. Pour ce qui est des enfants en situation de mobilité[2], leur nombre, bien qu’imprécis, est estimé comme étant bien plus élevé.
Appréhendée comme un vecteur de développement et de changement social, la migration peut être une source d’épanouissement économique, social, culturel, familial et éducatif pour les enfants en mobilité et leurs familles. Cependant, lorsqu’elle est entreprise en dehors des voies garantissant l’accès à une protection, la migration peut compromettre le bien-être, développement voire la survie des enfants. Dans une configuration de migration à risque, ces enfants sont souvent exposés à différentes formes de discriminations, violences et exploitations aussi bien physiques, psychologiques que sexuelles.  Ils peinent à accéder aux services qui leur sont dus, tels que l’éducation, les soins de santé et à d’autres services sociaux de base adéquats ce qui accroît fortement leur vulnérabilité et précarité.
Dans le cadre de son travail de renforcement des systèmes locaux et nationaux de protection de l’enfant, l’UNICEF travaille avec les gouvernements de la région afin de promouvoir les droits fondamentaux des enfants y compris ceux qui sont affectés par la mobilité. Des mécanismes dits de continuum de protection ont ainsi été progressivement établis le long des routes migratoires au Mali. Les guichets uniques et les équipes mobiles font partie intégrante de ces mécanismes et constituent l’objet principal de cette revue. Leurs modalités de mise en œuvre diffèrent selon les contextes opérationnels mais l’intégration de ces structures au sein des systèmes décentralisés de protection de l’enfant en est l’un des dénominateurs communs.
De par leur présence régulière sur les lieux de transit, les équipes mobiles sont amenées à tisser des liens de confiance avec des acteurs communautaires clés, tels que les chauffeurs de bus, syndicats de transports, les leaders communautaires, les enfants travailleurs, etc. Ces liens de confiance leur confèrent une position privilégiée pour identifier les enfants en situation de mobilité, en vue de les sensibiliser sur l’accès aux services de protection disponibles et de leur fournir des informations capitales sur leur parcours migratoire. Le modus operandi (composition mixte, mobilité et proximité) de ces équipes permet de répondre aux défis posés par la grande mobilité des enfants qui sont souvent réticents à utiliser les services de protection locaux qu’ils perçoivent comme un frein à leur projet migratoire. Les guichets uniques, quant à eux, ont été conçus de manière à concentrer l’accès à une multitude de services depuis un seul et même espace, soit par la prestation in situ de services ou le référencement vers d’autres structures et prestataires. Le paquet minimum de services offert comprend l’assistance psychosociale, la restauration, l’hébergement, l’accès aux services de santé, des activités socio-récréatives, la réunification familiale, l’assistance juridique, et l’accès à des activités de compétence de vie, etc. Ces guichets ont été conçus pour répondre de manière holistique aux besoins spécifiques des enfants, aussi bien migrants que de la communauté hôte, dans une perspective de continuité des soins apportés depuis l’identification des besoins jusqu’à la mise en place de solutions durables. Ces guichets uniques constituent un point d’ancrage des services et mécanismes de protection de l’enfant locaux.
Ce modèle d’intervention multisectorielle, qui allie mobilité des équipes de détection et sensibilisation d’une part et sédentarisation et des services de protection d’une autre, est opérationnel au Mali depuis 2019. Aussi, presque deux ans après la mise en place des premières structures, les leçons apprises, les bonnes pratiques ainsi que les domaines à améliorer commencent à émerger. Cette revue aura pour but d’articuler une analyse critique et objective autour de ces différentes expériences.
Objectifs
La revue des mécanismes de continuum de protection est menée au Mali, Guinée, Burkina Faso et Niger. Au niveau régional, elle est coordonnée par une consultante principale chargée d’élaborer les outils de collecte de données, coordonner les équipes de recherche, analyser les données recueillies et en faire une analyse détaillée et objective. Un protocole de recherche régional a été développé et orientera l’équipe de recherche au Mali.
La consultance décrite dans ces termes de référence s’inscrit donc dans un cadre régional plus large ; au niveau national, elle a pour principal objectif d’assurer la collecte de données à Bamako, Mopti et Kayes auprès d’acteurs communautaires et institutionnels clés, y compris les bénéficiaires des structures ciblées (enfants et parents/tuteurs). Cette collecte de données permettra de procéder à une analyse objective, cohérente et détaillée de la pertinence, efficacité, efficience et pérennité des mécanismes de continuum de protection pour les enfants vulnérables et les enfants en situation de mobilité au Mali.
Objectifs spécifiques :
Mener la collecte des données sur le terrain, en ligne avec le protocole de recherche élaboré dans le cadre de cette revue et sous la supervision technique de la consultante principale internationale ;
S’assurer que les points de vue et opinions des enfants bénéficiaires soient recueillis et ce, de manière déontologique et en ligne avec les principes de sauvegarde de l’enfant ;
Identifier les obstacles à la mise en œuvre efficace du modèle d’intervention ;
Mettre en avant les pratiques prometteuses, sur la base des preuves recueillies au cours de l’exercice de collecte des données .
Portée du travail
Portée thématique: Cette revue se concentrera sur l’analyse des mécanismes de continuum de protection au Mali. Elle examinera en particulier les services offerts au sein des guichets uniques et par les équipes mobiles en analysant dans quelle mesure ces deux mécanismes renforcent les autres services et mécanismes décentralisés de protection de l’enfance.  Dans certaines localités, d’autres services seront inclus dans la revue, tels que les familles d’accueil, les centres de transit, etc.
Portée géographique: Les activités de collecte des données auront lieu à Bamako, Mopti et Kayes.
Portée chronologique: Un total de 20 jours  sur une période s’étendant du 30 novembre 2020 au 15 janvier 2021.
Activités spécifiques
Avant la collecte des données :
Organiser les activités de recherche (entretiens, groupes de discussion, visites de terrain) en ligne avec le protocole de recherche rédigé par la consultante principale ; la liste des répondants sera fournie au préalable;
Effectuer des visites de terrain avec les équipes mobiles, de l’UNICEF ainsi que les partenaires de mise en œuvre de l’UNICEF (guichets uniques, lieux de socialisation des populations ciblées par la recherche, lieux de rassemblement, lieux de congrégation/rassemblements des enfants en situation de mobilité, etc.) ;
Participer à la formation virtuelle d’introduction organisée par la consultante principale (orientation initiale, introduction au protocole de recherche, familiarisation avec les mesures de sauvegarde des enfants, mesures de prévention à la COVID pendant la recherche) ;
Préparer l’exercice de pilotage des outils de recherche avec un groupe d’enfants/adultes (les outils de recherche seront élaborés par la consultante principale); apporter un soutien technique pour le réajustement des outils, si nécessaire ;
Planifier et organiser les groupes de discussion et entretiens avec les répondants selon les normes de sauvegarde de l’enfant et les mesures COVID-19
Coordonner toutes les activités avec les sous-bureaux de l’UNICEF, la consultante principale et éventuellement les autres consultants recrutés dans le cadre de cette étude.
Pendant la collecte des données :
Le/la consultant (e) sera responsable de l’ensemble des activités de collecte des données, y compris ;
Animer une série d’activités de collecte de données selon la méthodologie exposée dans le protocole de recherche rédigé par la consultante principale;
Organiser des visites de terrain avec les travailleurs sociaux et les membres des équipes mobiles pour recueillir des données sur la mise en œuvre des guichets uniques et des équipes mobiles (sur la base de critères élaborés par la consultante principale) ; observer les interactions, dynamiques et échanges durant ces visites de terrain avec les enfants ;
Participer aux échanges virtuels de débriefing, sur une base journalière, avec la consultante principale ; ces réunions permettront d’assurer la qualité et la validité des données collectées mais aussi d’identifier les domaines pour lesquels les données sont encore insuffisantes ;
S’assurer de la bonne mise en œuvre des activités de collecte des données, en harmonie avec les principes de déontologie et de sauvegarde régissant toute activité et recherche avec les enfants ;
Après la collecte des données :
Assurer l’analyse consolidée des données collectées, la revue de leur qualité, et leur validation, en étroite collaboration avec la consultante principale et UNICEF Mali et WCARO;
Participer à un « mini » atelier de réflexion portant sur les résultats préliminaires de la collecte des données ;
Rédiger un rapport final présentant les résultats de collecte des données. La structure du rapport sera élaborée par la consultante principale.
 Livrables attendus
#

Tâches

Livrables

# jours

Échéance

1.Identification des répondants et repérage des lieux clés (observation) au sein des trois localités de rechercheFiche de ciblage remplie (cette fiche fait partie du protocole de recherche et devra être remplie pour chaque localité)

1

 Semaine du 30 novembre 2020
2.Piloter les outils de recherche développés (et assurer la préparation logistique du pilotage en coordination avec les sous-bureaux UNICEF)Briefing de 1 page détaillant les ajustements à envisager

2

Fin du pilotage le 5 décembre 2020
3.Organiser et animer les activités de recherche en ligne avec le protocole de recherche, ciblant les répondants clés identifiés au préalable et ce dans chaque localité de rechercheRapport final détaillant l’ensemble des résultats des groupes de discussion et entretiens individuels et photographies des endroits visités, à savoir les lieux de  socialisation des enfants, guichets uniques, autres lieux pertinents.

13

Du 7 décembre au 24 décembre 2020 dans les 3 localités (selon la disponibilité des enfants, certains entretiens et groupes de discussion pourront se tenir le weekend)
4.Participer aux réunions de débriefing avec la consultante principale et participation à un « mini » atelier final avec les autres équipes de recherche3 briefs hebdomadaires résumant le déroulement, les défis rencontrés et les résultats préliminaires des activités de collecte des données (un canevas pour ce brief sera intégré dans le protocole de recherche). De plus, réunions de débriefing de manière régulière à travers Skype ou What’s App.

1

1er bief : 11 décembre ; 2ème brief : 18 décembre,  3ème brief le 24 décembre.

Mini-atelier final prévu pour la semaine du 28 décembre

5.Rédiger un rapport final de l’étudeRapport final selon un canevas préétabli.

3

Première ébauche du rapport remis le 7 janvier au plus tard.

Rapport final (avec commentaires adressés) le 15 janvier.

 

Livrables
Rapport d’une page sur les réajustements à faire après le pilotage des outils de recherche ;
Brief hebdomadaire résumant la collecte des données accompagnée de réunions régulières via Skype ou What’s App après chaque journée passée sur le terrain;
Rapport final, intégrant les photographies des lieux visités pendant la collecte de données avec les travailleurs sociaux et équipes mobiles ; le canevas du rapport sera élaboré par la consultante principale.
Lieu
Le consultant sera basé à Bamako et se rendra sur le terrain en fonction des besoins.
Termes du paiement
Le/la consultant/e sera payé/e à la réception des livrables validés selon le calendrier ci-dessus. Les paiements seront effectués selon les tranches suivantes :
20 % après le pilotage des outils de recherche ;
30% après la soumission du troisième brief hebdomadaire ;
50% après la soumission du rapport final et sous approbation de la consultation principale et de l’UNICEF WCARO.
Formation, expérience et compétences techniques attendues
Un diplôme universitaire (DEUG, licence/maîtrise) en sciences sociales ou politiques ou dans d’autres domaines pertinents ;
Expérience et connaissance des problématiques de protection de l’enfant. Une connaissance de la protection des enfants en situation de mobilité serait un atout ;
Au moins trois ans d’expérience pertinente et démontrable en recherche qualitative ;
Expérience avérée dans la facilitation des discussions de groupe et des entretiens individuels approfondis avec les enfants, communautés vulnérables, etc. ;
Capacité démontrée à recueillir des données qualitatives ;
Aptitude avérée à travailler avec les enfants et les jeunes ;
Excellentes compétences qualitatives et analytiques ;
Capacité à organiser son propre travail et à mener un projet de recherche avec une supervision limitée dans les délais ;
Fortes compétences interpersonnelles et en communication ;
Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à établir des relations de travail harmonieuses et efficaces tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation ;
Connaissance des principes fondamentaux régissant la protection des enfants et des mesures de sauvegarde de l’enfant de l’UNICEF ;
Capacité à parler et à écrire couramment en français ;
Connaissance des langues locales, et celles parlées par les enfants en situation de mobilité est un atout.
Expérience de travail avec les acteurs de protection étatiques et associatifs au Mali
Compétences et expériences désirables :
Excellentes compétences analytiques
De solides compétences en matière de communication orale et rédaction
Expérience de travail avec les Nations unies/les organisations internationales
Une expérience de travail avec le gouvernement est souhaitable
Autres compétences et qualités requises
Bonne connaissance et utilisation de Microsoft Office Word, Excel et Power Point
Compétences :
 Valeurs essentielles
Engagement
Diversité et inclusion
Intégrité
Compétences essentielles
Communication (II), Travail d’équipe (I), Recherche des résultats (I)
Compétences fonctionnelles :
Formuler des stratégies et des concepts (I)
Appliquer l’expertise technique (II)
Apprentissage et recherche (II)
Planification et organisation (II)
Conditions générales, procédures et logistique :
– Le consultant doit disposer de son propre ordinateur et de son courrier électronique, d’un téléphone et de crédits, d’une imprimante et de papier
– Le travail sera effectué à Bamako, Mopti et Kayes
– Les déplacements pour rencontrer les partenaires dans le district de Bamako sont à la charge du consultant. L’UNICEF se chargera des déplacements en dehors du district de Bamako.
[1]UNDESA,2015.
[2] Les enfants en mobilité est un terme générique qui englobe tous les enfants (âgés de moins de 18 ans) touchés par la migration et comprend ainsi les catégories suivantes:
Les enfants en déplacement (pour diverses raisons, volontairement ou involontairement, à l’intérieur ou entre les pays, avec ou sans leurs parents ou d’autres responsables principaux. Cela comprend également la migration interne, la traite et les déplacements forcés);
Les enfants qui sont des migrants potentiels (vivant dans des environnements à forte prévalence migratoire et / ou pouvant conduire à la migration en raison de problèmes de protection de l’enfance et / ou pour des raisons économiques, sociales, culturelles, politiques, etc.);
Les enfants sortant temporairement ou définitivement d’un processus de migration (par exemple: intégrés dans les pays de destination / de transit, réfugiés dans les pays d’accueil, réintégrés dans un pays tiers ou renvoyés dans le pays d’origine);
Les enfants laissés par les parents / tuteurs qui ont migré.
UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.
UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will be expected to adhere to these standards and principles and will therefore undergo rigorous reference and background checks. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.
Remarks:
Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.
Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.
Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.
Deadline: 28 Nov 2020 Greenwich Standard Time

POSTULER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :