France

Réseau Far recrute 01 Chargé.e de mission ingénierie de projets et ingénierie des dispositifs de formation

Réseau Far recrute 01 Chargé.e de mission ingénierie de projets et ingénierie des dispositifs de formation

PRESENTATION DE L’ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ET DU CONTEXTE DU POSTE 

Le Réseau international Formation Agricole et Rurale (Réseau FAR) est né en 2006 suite à un séminaire sur la formation de masse organisé à Ouagadougou en 2005. Il résulte d’une initiative d’un groupe de professionnels de la Formation Agricole et Rurale (FAR) issu de différents pays du continent africain. Désireux de contribuer aux conditions favorables à la création d’emploi en milieu rural et de promouvoir une agriculture rémunératrice et durable, les acteurs et actrices du Réseau FAR se sont fixé.e.s comme principale mission de mutualiser leurs expériences et leurs expertises afin de rénover les dispositifs de FAR. En 2012, le réseau s’est doté d’une personnalité juridique : « l’Association Réseau international FAR » (ARFAR), de droit français. La direction exécutive est basée à Montpellier, au sein du Pôle Tropiques et Méditerranée de l’Institut Agro de Montpellier. Elle est constituée d’une équipe de 4 chargées de mission, d’un directeur exécutif, et d’une assistante de gestion à temps partiel.

Aujourd’hui, le réseau est composé de dix-neuf pays membres, principalement en Afrique : Algérie, Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Comores, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République de Côte d’Ivoire, Guinée, Haïti, Mali, Maroc, Madagascar, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie.

Le Réseau FAR est aujourd’hui soutenu par l’AFD à travers le projet d’Appui à la Consolidation et à l’Autonomisation du Réseau FAR (ACA-RIFAR). Il est prévu pour une durée de six ans (2020-2025). Dans le cadre de ce projet et pour appuyer les acteurs de la FAR dans ses pays membres, le Réseau FAR a lancé en 2022 un appel à projets visant à soutenir la rénovation des dispositifs de formation au niveau de ses pays. Cet appel à projets constitue une nouvelle modalité d’appui à destination des acteurs de la formation agricole et rurale. 16 porteurs de projets sont soutenus dans 10 pays membres. Les projets soutenus ont une durée maximum de 2 ans et un budget moyen de 40K euros. En savoir plus

MISSIONS ET ACTIVITES 

  1. SUIVI ADMINISTRATIF ET FINANCIER DES PROJETS FINANCÉS PAR LE RESEAU FAR

Sous la responsabilité du directeur exécutif, l’objectif global du poste est de réaliser un suivi de proximité, en matière d’exécution technique et financière, des projets accompagnés par le Réseau FAR dans les 10 pays, en lien avec les chargées de mission actuelles et d’appuyer la direction exécutive dans les autres missions transversales.

Il s’agira dans le cadre de ce suivi de s’assurer que les projets accompagnés et financés sont mis en œuvre conformément aux termes des conventions de partenariat signées entre les partenaires et le Réseau FAR, et conformément aux procédures annexées aux conventions. Ces procédures respectent les procédures AFD relatives au projet ACA-RIFAR et le manuel de procédures d’ACA-RIFAR.

Il est attendu un suivi de la mise en œuvre, de la réalisation des activités et des investissements du projet, et d’autre part un suivi et un appui sur l’aspect administratif et financier au niveau de chaque porteur de projet.

Les objectifs liés au poste de chargé.e de mission ingénierie de projets et ingénierie des dispositifs de formation sont :

  • Assurer le suivi de l’exécution technique et financière des activités des 16 projets accompagnés par le Réseau FAR ;
  • Réaliser, en concertation avec les autres chargées de mission, le suivi des activités sur site ;
  • Vérifier la réalisation physique des investissements prévus dans le cadre des projets à distance et lors des visites sur site ;
  • En concertation avec les chargées de mission, élaborer et mettre en œuvre une démarche de suivi-évaluation et de capitalisation des différents projets ;
  • En concertation avec les chargées de mission, assurer le suivi des indicateurs définis pour chaque projet et éventuellement l’évaluation des impacts et des effets ;
  • En concertation avec les chargées de mission, les réseaux nationaux, les représentants pays et les personnes ressources désignées, apporter des appuis conseils à la mise en œuvre des projets ;
  • Vérifier la conformité des différentes pièces justificatives transmises par les porteurs de projets au Réseau FAR pour chaque nouvelle demande de paiement, selon les règles et procédures de gestion convenues ;
  • Attirer l’attention de la direction exécutive sur les dysfonctionnements éventuels et contribuer à la recherche de solutions ;
  • Appuyer, en lien avec les autres chargées de mission, les porteurs de projets dans la rédaction de leurs rapports techniques et financiers (chaque pièce doit correspondre à une ligne budgétaire), assurer le contrôle qualité et contribuer à la validation des rapports ;
  • Préparer, en collaboration avec le porteur de projet et les autres chargées de mission, tous les documents nécessaires au bon déroulement des comités de suivi (comité rassemblant les porteurs de projet, les représentants des pays du réseau au niveau national, les principaux partenaires éventuels du projet, la direction exécutive du Réseau FAR), qui ont lieu 3 fois pendant la durée du projet.

2/ PARTICIPER AUX AUTRES MISSIONS DE LA DIRECTION EXÉCUTIVE

Dans le cadre des appuis apportés aux pays membres, et en lien avec « la chargée d’appui pays » :

  • Apporter un appui à la structuration des réseaux nationaux ;
  • Accompagner les membres dans l’identification de leurs besoins et projets ;
  • Analyser les demandes des pays dans le domaine de l’ingénierie de formation et les accompagner dans les mises en œuvre ;
  • Mobiliser l’expertise externe selon les besoins, et participer à l’accompagnement des réseaux nationaux.

Dans le cadre du renforcement de capacités et de la capitalisation, et en lien avec « la chargée de mission ingénierie de formation et capitalisation » :

  • Apporter un appui dans le domaine de l’ingénierie de formation dans toutes les activités de la direction exécutive du Réseau FAR ;
  • Apporter des conseils et appuis aux porteurs de projets, aux membres et partenaires du Réseau FAR dans le domaine de l’ingénierie de formation (création ou rénovation de curricula, organisation d’ateliers de renforcements de capacités, ateliers pédagogiques, etc.) ;
  • Appuyer la chargée de mission ingénierie de formation et capitalisation dans la création et l’animation d’un plan de formation sur la FAR ;
  • Contribuer à la création d’une mémoire sur les appels à projets à travers la capitalisation des expériences (documentation des approches et outils développés, sur les impacts et les leçons apprises dans le cadre des projets) ;
  • Apporter un appui au suivi et à la gestion des partenariats professionnels ;
  • Appuyer la direction exécutive dans l’organisation d’ateliers thématiques et de cycles de capitalisation.

COMPETENCES :

  • Compétences et expériences confirmées en gestion de projets, assistance technique, suivi-évaluation et audit technique de projets, et d’appuis aux acteur-trices sur les questions de développement agricole et rural ;
  • Compétences et expériences confirmées en gestion administrative et financière de projet ;
  • Compétences et expériences confirmées dans le domaine de l’ingénierie de formation ;
  • Connaissance des dispositifs de formation agricole, aussi bien de l’enseignement technique que de l’enseignement supérieur, ainsi que de leurs enjeux et mécanismes de mise en œuvre ;
  • Une expérience confirmée dans la coopération internationale et dans la formation professionnelle agricole ;
  • Expérience confirmée dans le secteur du développement et de la solidarité internationale ;
  • Expériences de travail confirmées sur le terrain avec des producteurs et productrices en Afrique dans des pays membres du Réseau FAR ;
  • Disponibilité pour voyager régulièrement en Afrique, avec une autonomie dans l’organisation de missions ;
  • Bonne maîtrise de l’anglais, à l’écrit et à l’oral.

CONDITIONS D’EMPLOI :

  • Contrat à durée déterminée de 2 ans, avec la possibilité d’une transformation en contrat à durée indéterminée, avec une période d’essai de 3 mois ;
  • Rémunération selon expérience ;
  • Poste basé à Montpellier, ARFAR 1101 avenue Agropolis, 34090.

DATE DE RECRUTEMENT :

  • Début mars 2024, au plus tard.

CONTACTS :

Abdoulaye YÉYÉ, Président du réseau international FAR

Khalid BELARBI, Directeur exécutif du Réseau FAR

Envoyer une lettre de candidature et un curriculum vitae avant le 22 février 2024 à : khalid.belarbi@reseau-far.com

Laisser un Commentaire