Niger

PRAPS recrute 01 Spécialiste en Suivi Evaluation (SSE)

PRAPS recrute 01 Spécialiste en Suivi Evaluation (SSE)

dESCRIPTION SOMMaIRE dU PROJET PRaPS- NIGER
La République du Niger a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA), le financement du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS).
L’objectif de développement du PRAPS (PDO) vise à « améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontalières sélectionnées et le long des axes de transhumance dans les six pays du Sahel, et d’améliorer la capacité de ces pays à répondre à temps et de façon efficace en cas de crises pastorales ou d’urgences. De cette façon, le projet proposé soutiendra l’amélioration de la productivité, la durabilité et la résilience des moyens d’existence pastoraux, comme une priorité dans la Déclaration de Nouakchott sur le pastoralisme.
Le projet s’organise au niveau des 5 composantes suivantes :
i) amélioration de la santé animale
ii) amélioration de la gestion des ressources naturelles
iii) facilitation de l’accès aux marchés iv) amélioration de la gestion des crises pastorales
iv) la gestion du projet.
Le gouvernement du Niger entend utiliser une partie du crédit de la Banque Mondiale pour recruter un spécialiste en suivi évaluation (SSE) pour appuyer la mise en œuvre du projet.
MaNdaT dU SPECIaLISTE EN SUIVI EVaLUaTION
– Mettre en place un système de suivi – évaluation au niveau du projet ;
– Assurer l’assurance qualité des données ;
– Participer à la planification et à l’’implantation des essais et contrôles aux champs;
– Assister à l’analyse et à la présentation des données et des informations du PRAPS ;
– Présenter les données et les informations dans un format géoréférencé ;
– Appuyer l’Unité de Coordination dans la formulation du contenu du plan de suivi.
– Evaluer les besoins et estimer les coûts pour les activités de suivi-évaluation au sein du projet telles que la collecte des données, les formations, les études de terrain, etc. qui feront partie du budget du projet ;
– assurer le contrôle des indicateurs clés du projet ;
– Concevoir des mécanismes de diffusion et de validation des informations relatives au programme à l’intention de tous les partenaires ;
– Assurer l’établissement et la synthèse des rapports périodiques des activités ;
– Etablir un lien avec le CILSS pour l’alimentation des données au niveau national;
– Gérer et superviser la collecte de nouvelles données chaque fois que le besoin se fera sentir ;
– Rendre compte de ses activités au Coordonnateur National
OBLIGaTIONS dU SPECIaLISTE EN SUIVI EVaLUaTION
Le (la) SSE signera un contrat de performance avec la coordination du projet afin d’assurer en temps voulu la production régulière des rapports d’activité trimestriels, semestriels et annuels,. Le (la) SSE remettra à l’unité de coordination du projet un rapport trimestriel d’activités au plus tard quinze (15) jours après la fin du trimestre auquel il se rapporte et un rapport final en fin de mandat.
OBLIGaTIONS dE L’adMINISTRaTION (PROJET)
L’administration remettra au (à la) SSE l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit spécialiste, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service. Une évaluation de la performance du (de la) SSE sera faite au moins une fois l’année deux mois avant la date d’échéance du contrat et sur la base de critères préalablement établis.
QUaLIFICaTIONS PROFESSIONNELLES ET aCadEMIQUES
– Avoir au minimum un niveau de Baccalauréat + 5 ans dans le domaine du développement rural, (agronomie, élevage, foresterie, sciences vétérinaires, économie rurale, etc. ou tout autre diplôme équivalent);
– Disposer d’une solide expérience d’utilisation des systèmes d’information géographiques (SIG) ;
– Disposer d’au moins cinq (5) ans d’expérience dans le domaine du suiviévaluation des programmes et projets de développement et/ou des analyses économiques ;
– Prouver de la bonne maitrise de la gestion des bases de données, de l’outil statistique et de l’outil informatique (Tableurs, Logiciels d’analyses statistiques couramment utilisés, TOM2PRO,Ms Project) et des systèmes d’information ;
– Avoir au moins une (01) expérience d’évaluation d’impact (utilisant des méthodologies expérimentales) durant les dix (10) dernières années ;
– Etre disponible pour entreprendre des visites régulières sur le terrain et interagir et changer avec les partenaires ;
– Avoir la capacité de bien gérer des tâches diverses et complexes avec un minimum de supervision ;
– Démontrer la capacité à fournir une analyse indépendante et une interprétation des données de performance à travers des méthodes rigoureuses et avancées d’économie, d’analyse et de statistiques ;
– Avoir une expérience avérée dans les enquêtes de terrain et dans l’élaboration de système de suivi-évaluation et de gestion ;
– Avoir une bonne connaissance de la Gestion axée sur les résultats ;
– Avoir une excellente capacité rédactionnelle et de synthèse ;
– Etre capable de travailler sous pression avec des équipes pluridisciplinaires ;
– Avoir une bonne connaissance de l’Anglais serait un atout
dEMaNdE d’INFORMaTIONS / RENSEIGNEMENTS
Les termes de référence complets du poste sont disponibles à l’unité de coordination du Projet Régional d’appui au Pastoralisme au Sahel (PRaPS) (, BP : 13 017, Tél. : (227) 96971546/20 32 54 56, E-mail , Niamey -NIGER et peuvent être obtenus en envoyant une demande à l’adresse électronique suivante : sfode2001@yahoo.fr
dUREE dE La MISSION ET LIEU dE TRaVaIL
La durée totale des prestations est de deux (2) ans à temps plein assorti d’une période d’essai de six (6) mois qui, si elle n’est pas concluante, peut conduire à l’arrêt de la mission. Le (la) candidat(e) retenu(e) sera invité(e) à signer un contrat d’un an renouvelable après évaluation positive de ses performances.
COMPOSITION ET daTE dE dEPOT dES dOSSIERS dES CaNdIdaTURES
Le dossier de candidature devra être composé des pièces suivantes :
– un CV détaillé, faisant état du parcours scolaire et des diplômes obtenus, de toute expérience professionnelle par ordre chronologique inversé, des compétences linguistiques, et de tout autre titre (ou certification) professionnel approprié ;
– les copies certifiées des diplômes et attestations ;
– les attestations de service ou preuves attestant de l’expérience professionnelle du candidat ;
– un casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois.
Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 31 juillet 2019 avant 16h30, heure locale de Niamey (TU+1) :
– soit sous plis fermés, au Secrétariat Général du Ministere de l’Agriculture et de l’Elevage
– soit envoyés par email (format PDF) à l’adresse suivante : sfode2001@yahoo.fr
Dans le cas où les candidatures sont communiquées sous plis fermés, les dossiers doivent être envoyés dans une enveloppe format A4 portant l’intitulé suivant :
« RECRUTEMENT d’UN SPECIaLISTE EN SUIVI EVaLUaTION POUR LE PRaPS – NIGER »
Les candidatures envoyées par fax ne seront pas acceptées.
Les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien. Aucune question et/ou appel téléphonique des postulants ne sera accepté avant la publication de la liste des présélectionnés.
Le Consultant sera sélectionné conformément aux Directives « sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre ses Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA (édition de Janvier 2011 révisée en Juillet 2014) » et le(la) candidat(e) retenu(e) aura un statut de consultant.
A cet égard, il est important de rappeler les dispositions de l’article 1.13 d) qui précisent que les représentants du gouvernement et les fonctionnaires peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’experts d’un bureau de consultants, sous réserve que cela ne soit pas incompatible avec le droit de la fonction publique ou d’autres lois et règlements, ou politiques du pays de l’Emprunteur et (i) s’ils sont en congé sans solde, retraités ou ont démissionné ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient avant leur départ en congé sans solde, en retraite ou leur démission ; et (iii) si leur engagement ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts (voir paragraphe 1.9 des mêmes directives).
Le poste sera basé à Niamey avec des possibilités de missions périodiques à l’intérieur du pays.

A propos de l'auteur

moussakayre_p082337i

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à ma chaine youtube '' Moussa Kayré '' https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :