Congo RDC

PNUD recrute 01 Expert chargé(e) d’appui à la Police Nationale Congolaise

PNUD recrute 01 Expert chargé(e) d’appui à la Police Nationale Congolaise

PNUD

Tshikapa,Congo RDC
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Job Description
Agency: UNDPTitle: Expert chargé(e) d’appui à la Police Nationale CongolaiseJob ID: 33176Practice Area – Job Family: Democratic GovernanceVacancy End Date: (Midnight New York, USA) 06/11/2020Duty Station: Tshikapa, Congo, The Democratic Republic
Education & Work Experience: I-Master’s Level Degree – 7 year(s) experienceLanguages Required: French                      Desired: Tshiluba
Grade: SB4
Vacancy Type: Service Contract (SC)Posting Type: ExternalBureau: AfricaContract Duration: 12 mois Background
L’analyse des conflits et des enjeux socio-économiques, sécuritaires, et politiques dans la province du Kasaï permet de comprendre qu’il y a un besoin urgent de palier le vide sécuritaire dans la province, de renforcer la cohésion sociale intra et intercommunautaire et de consolider les acquis de paix obtenus depuis l’accalmie qui a suivi les vagues de violence de 2016-2017. L’introduction de la police de proximité dans la province du Kasaï permettra d’améliorer les relations entre les forces de sécurité et la population et ainsi de contribuer à renforcer l’autorité de l’Etat et à sécuriser les communautés dans une approche participative. Le développement d’une gestion locale et participative des questions de sécurité combiné à la création d’opportunités socioéconomiques durables, en particulier pour les jeunes et les femmes, permettront de prévenir une résurgence des violences intercommunautaires et intracommunautaires, de réduire les vulnérabilités et de contribuer au renforcement de la gouvernance et du développement local afin de consolider la paix dans la province. 
La faiblesse de l’autorité de l’État correspond également à une des causes structurelles des conflits sur tout le territoire. Elle se manifeste dans le Kasaï par l’absence des institutions de sécurité capables d’assurer l’État de droit et la protection des citoyens face à la criminalité et aux violences perpétrées par les groupes armés. Ce vide sécuritaire contribue ensuite à alimenter le manque de confiance de la population envers l’État et à perpétuer les conflits intercommunautaires. Dans la province du Kasaï, les effectifs de la Police Nationale Congolaise (PNC), des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), de la Direction Générale des Migrations (DGM) et de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) sont largement concentrés à Tshikapa-ville. La présence de ces institutions en dehors de Tshikapa ainsi que leurs effectifs et leurs capacités techniques et opérationnelles sont très limités. Les forces de sécurité (Police/Armée) jouent un double rôle dans la dynamique des conflits locaux. Ainsi, les communautés locales perçoivent plus souvent les forces de sécurité comme une menace plutôt que comme des garants de la sécurité et de la paix, ce qui contribue à renforcer le manque de confiance entre la population et l’État. 
Le projet ‘Renforcer la cohésion sociale et la confiance entre la population et les autorités à travers la police de proximité, le dialogue et la revitalisation socio-économique’ a pour but de consolider les acquis de paix, palier le vide sécuritaire dans la province à travers une police de proximité, renforcer la cohésion sociale inter et intracommunautaire en créant des opportunités socioéconomiques pour les jeunes, les femmes et les personnes vulnérables ainsi que l’accès aux services sociaux de base en tenant compte de l’aspect genre. Il est financé à hauteur de 4 500 000 USD par le Fonds de la Consolidation de la Paix pour une durée totale de 18 mois dans la province du Kasaï ; il est mis en œuvre conjointement par le PNUD, l’OIM et ONUFEMMES. Il est aligné sur les priorités du Gouvernement de la République Démocratique du Congo notamment au Pilier II du Plan National Stratégique de Développement (2020-2024) (PNSD), le cadre du Programme national de Stabilisation et reconstruction des zones sorties des conflits armés (STAREC) ainsi qu’inspiré des interventions menées dans le cadre de la stratégie de stabilisation (ISSSS). Il contribue également à la mise en œuvre du Plan d’Action Quinquennal de la réforme de la PNC et du Plan d’action triennal de la PNC de lutte contre les violences sexuelles en RDC.  L’approche « police de proximité » sera axée sur la consultation et la participation directe des communautés à la résolution des problématiques sécuritaires identifiées dans la zone. Il s’agit de favoriser une gestion locale, participative et transparente des questions de sécurité afin de renforcer la confiance entre les forces de sécurité et les communautés ainsi que de contribuer à améliorer la responsabilité et la redevabilité des forces de sécurité envers les communautés. La police de proximité repose sur la reconnaissance du fait que les policiers réussiront beaucoup mieux à exercer leurs fonctions de maintien de la paix s’ils ont l’appui et la coopération des membres de la communauté.  
Duties and ResponsibilitiesSous la supervision directe du Chef du Bureau du Grand Kasaï en étroite collaboration avec le Team Leader et l’Analyste au Programme en charge du Portefeuille Justice & Sécurité de l’Unité Consolidation de la Paix et Renforcement de la Démocratie,  l’expert ‘Police’ assure la supervision des activités réalisées dans le cadre de l’axe d’intervention 1 du projet « Renforcer la cohésion sociale et la confiance entre la population et les autorités à travers la police de proximité, le dialogue et la revitalisation socio-économique ». L’expert ‘Police’ travaille, suivant  ses responsabilités, en collaboration étroite avec l’expert relèvement communautaire du même projet « Renforcer la cohésion sociale et la confiance entre la population et les autorités à travers la police de proximité, le dialogue et la revitalisation socioéconomique » ainsi qu’avec le personnel du Programme du PNUD du Bureau Terrain du Grand Kasaï et de l’équipe de l’unité Consolidation de la Paix et Renforcement de la Démocratie, les équipes des Opérations et du Centre des services, le personnel des programmes des autres agences du SNU et le Gouvernement de la République à travers ses institutions dont le Ministère de l’intérieur et de la Sécurité ainsi que la PNC, tout comme la  société civile dans le but d’assurer la réussite de la mise en œuvre du projet. i) Il appuiera la préparation technique du Projet et la formulation des stratégies de mise en œuvre de son axe d’intervention 1 : -En appuyant la préparation des documents du Projet : plans de travail, rapports divers, budget prévisionnel, plans de décaissement, etc…  -En prenant part aux activités préparatoires de mise en place des Conseils Locaux pour la Sécurité de Proximité (CLSP) et la formation de leurs membres, de mise en place des antennes de l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) ;  ii) Il planifie, assure et supervise la mise en œuvre des activités de l’axe d’intervention 1 du projet en : -Participant aux activités pour la mise en place et l’opérationnalisation de l’antenne de l’IGPN ; -Participant et assurant l’animation des activités liées à la mise en place, l’opérationnalisation et le renforcement des capacités des CLS et aux mécanismes de redevabilité interne et externe de la PNC,  -Participant au développement et à la réalisation des diagnostics locaux de sécurités, des plans locaux de sécurité de proximité en lien avec les plans locaux de paix et de développement ;-Entreprenant des missions de terrain sur les sites de mise en œuvre du projet pour faire le suivi des problèmes, l’état d’exécution des activités suivant un calendrier établi ;  -Assurant un suivi financier de l’utilisation de fonds du projet dans la stricte et cohérente application des règles et procédures du PNUD dans toutes les opérations du projet et en étroite collaboration avec les services financiers de la GJS ; -Produisant les rapports nécessaires mandataires (semestriels et annuels) conformément au document du projet en partenariat avec l’équipe du projet (notamment le chargé S&E) ;-Etablissant des rapports de travail étroits avec le partenaire de mise en œuvre du projet et maintenant d’excellentes relations de travail avec les différentes parties prenantes (Ministère de l’Intérieur et de la sécurité, Commissariat Général de la Police, Inspection Générale de la Police, CSRP, UNPOL, EUPOL…) et autres partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Projet (Société civile, SNU, CICR …) ;  -Représentant le PNUD auprès des autorités provinciales concernées par la réforme de la Police et la mise en place de l’exécution de la doctrine de police de proximité ;  -Interagissant avec les autres experts du PNUD sur les questions de la réforme de la Police et de la doctrine de police de proximité afin de renforcer l’implication et le positionnement du PNUD dans son assistance au Gouvernement et aux institutions du Pays dans ce secteur (synergies avec d’autres projets en cours) ; -Explorant et développant de nouvelles opportunités d’intervention et des partenariats stratégiques dans le domaine de la réforme de la police, de la mise en place de la doctrine de la police de proximité et du renforcement de la cohésion sociale ; -Exécutant toutes autres tâches requises et conformes à ses compétences.  Résultats attendus : -La sécurité humaine et la cohésion sociale sont améliorées par une réduction de la violence armée, une amélioration des relations de confiance entre les forces de sécurité et les communautés ;  -Les activités prévues dans le document de projet pour l’axe d’intervention 1 sont réalisées et exécutées selon une logique axée sur les résultats ; -Les résultats et les effets escomptés par le projet sont atteints ;  -Toutes les règles et procédures du PNUD sont respectées pour la réalisation et l’exécution des activités ;  -Les exigences en matière de suivi, évaluation et de qualité des interventions sont respectées ;  -Un esprit de partage et de coopération avec tous les membres de l’équipe du projet et du Bureau PNUD est développé.
Competencies
Compétences générales-Faire preuve d’intégrité à travers le respect des standards de l’ONU et de l’éthique. -Promouvoir la vision, la mission et les objectifs stratégiques du PNUD -S’adapter aux aspects relatifs à la culture, au sexe, à la religion, à la race, à la nationalité et à l’âge -Traite tous les gens équitablement et sans favoritisme Compétences fonctionnelles : Gestion des connaissances et apprentissage -Promouvoir un partage des connaissances et une culture d’apprentissage dans le Bureau 
-Connaissance approfondie des questions de développement -Capacité à défendre et à fournir des conseils stratégiques -Travailler activement à l’apprentissage personnel continu et de développement dans un ou plusieurs domaines pratiques, agir pour le plan d’apprentissage et appliquer les compétences nouvellement acquises Développement et efficacité opérationnelle -Capacité de diriger la planification stratégique, la gestion basée sur les résultats et les rapports 
-Habilité à diriger la formulation, l’exécution, le suivi et l’évaluation des programmes et projets de développement, mobiliser les ressources -Bonne connaissance du Guide de Gestion des Résultats et des outils   Fortes compétences en Technologies d’Information  -Capacité de diriger la mise en œuvre de nouveaux systèmes ou plans de développement et d’influencer positivement le changement de comportement / d’attitude du Staff Gestion et Leadership -Veiller à l’impact et aux résultats des projets / programmes sur les bénéficiaires (clients) et réagir positivement à leurs commentaires 
-Diriger les équipes de façon efficace et démontrer les compétences dans le domaine de la  résolution des conflits -Avoir régulièrement les approches de travail énergique et une attitude positive et constructive -Démontrer de solides compétences en communication orale et écrite  Etablir des relations solides avec les bénéficiaires (clients) et les acteurs externes -Demeurer calme, en contrôle et de bonne humeur même sous pression -Démontrer une ouverture au changement et la capacité de gérer les complexités
Required Skills and Experience
Education:  -Etre titulaire d’un diplôme universitaire (Bac +5) en Sciences sociales (Droit, Criminologie, sécurité ; sciences politiques…). 
Expériences : -Plus de 7 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de projets de consolidation de la paix et renforcement de la cohésion sociale ;  
-Expérience avérée dans l’accompagnement technique des institutions/organisations impliquées dans le Secteur de la sécurité en RDC (PNC ; FARDC) ;  -Connaissance approfondie de l’environnement institutionnel du système de sécurité en RDC (Police, Forces armées, Services de renseignement, Cours et tribunaux, etc.) et des processus de réforme institutionnelle (PNC & FARDC) ;  -Expérience avérée dans l’exécution d’activité en lien avec la réforme de la police et de la doctrine de police de proximité ;  -Une expérience et connaissance de la gestion de projets au sein du système des Nations Unies sera considérée comme un atout ;  -Capacité à travailler en milieu institutionnel avec des institutions (Ministères, Parlement et autres partenaires au développement.  Langues requises :-Une excellente maîtrise de la langue française est exigée.
-La connaissance du Tshiluba est largement favorisée. 
DisclaimerImportant applicant information
All posts in the SC categories are subject to local recruitment.
Applicant information about UNDP rosters
Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.
Workforce diversity
UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.
Scam warning
The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.POSTULER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :