Mali

PAM recrute 01 Consultant (e) Chargé (e) d’analyse de la vulnérabilité

PAM recrute 01 Consultant (e) Chargé (e) d’analyse de la vulnérabilité

Programme Alimentaire Mondial

Bamako, Mali
TITRE : Consultant (e) Chargé (e) d’analyse de la vulnérabilité
TYPE DE CONTRAT : Contrat de Service Spécial “SSA”
UNITE/DIVISION : VAM-M&E
LIEU D’AFFECTATION (Ville, Pays) : Bamako, Mali
DUREE :
SALAIRE DE BASE : 03 mois (15 Décembre 2019)
Selon la grille (SSA9)
DATE DE PUBLICATION : 25 Novembre 2019
DATE DE CLOTURE : 01 Décembre 2019
CONTEXTE ET OBJECTIF DE LA MISSION :
African Risk Capacity (ARC) est une mutuelle de gestion des risques de l’Union Africaine qui a pour objectif de permettre aux États membres d’accéder à des ressources financières afin de les aider à faire face aux événements météorologiques extrêmes, et est à l’origine de la création d’une entité financière affiliée, la Société d’assurance de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC Ltd), qui offre aux États membres de l’Institution de l’ARC une couverture d’assurance, un mécanisme de mutualisation des risques et des services de transfert de risques.
L’Institution de l’ARC et ARC Ltd (collectivement, l’ARC) ont lancé un programme pilote, intitulé Programme Réplica. L’ARC, par le biais de ce programme, offre une couverture d’assurance aux principales organisations internationales et organisations non gouvernementales (les Partenaires Réplica) désireuses de dupliquer les contrats d’assurance souscrits par les États membres de l’ARC auprès d’ARC Ltd en souscrivant un « Contrat Réplica ». Pour participer au Programme Réplica, les Partenaires doivent travailler en étroite collaboration avec un État membre de l’ARC afin de s’assurer que leurs activités sont complémentaires. ARC Réplica est donc un outil novateur conçu pour améliorer l’efficacité des interventions d’urgence et fournir un financement des risques pour soutenir la capacité des gouvernements à gérer les risques climatiques.
Le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), par le biais de la banque allemande KfW (Établissement de crédit pour la reconstruction), soutient la mise en œuvre du premier projet pilote de REPLICA dans 3 pays d’Afrique de l’Ouest en 2018 et 2019. Malheureusement, les gouvernements malien et mauritanien n’ont pas été en mesure de souscrire à la police ARC en 2018, ce qui empêche le PAM de souscrire à la police REPLICA. Néanmoins, la 1ière année a permis de mieux comprendre le système et le fonctionnement du logiciel Africa RiskView (ARV). Le PAM a fait part de ses idées sur la manière d’améliorer les performances du système, en particulier en ce qui concerne la corrélation entre le WRSI et la composante de vulnérabilité.
RESPONSABILITES & FONCTIONS :
Le consultant fournira une expertise sur l’évaluation de la vulnérabilité qui sera utile pour améliorer les performances du logiciel Africa Risk View (ARV).
Plus spécifiquement, il/elle devra :
• Mener une évaluation de la performance réelle de l’évaluation de la vulnérabilité fournie par ARV. Cette évaluation devrait porter à la fois sur le système lui-même mais également sur les variables/seuils utilisées dans le modèle de vulnérabilité. La saison dernière et comme toujours, la méthode CARI a été introduite par le groupe de travail technique (GTT).
• Définir clairement les revenus susceptibles d’être impactés par les différents types de sècheresse (légère, moyenne, sévère) et à quel degré.
• Evaluer l’impact des chocs récurrents sur la vulnérabilité.
• Entreprendre une évaluation de la corrélation réelle entre sécheresse et vulnérabilité. Plus précisément, le consultant tentera de calculer l’impact réel d’une sécheresse en termes de nombre de personnes touchées. Cette évaluation devrait être entreprise au niveau des polygones, en fonction de la personnalisation du logiciel ARV. Le consultant devra être en mesure de tirer parti des méthodologies développées par le SAP et le PAM à cette fin.
• Analyser l’impact de l’échec de l’ensemencement sur la vulnérabilité et explorer les possibilités de sa prise en compte dans le processus de personnalisation du logiciel ARV.
• Conduire, une petite étude complémentaire sur le terrain pour obtenir des informations additionnelles pertinentes permettant de justifier/valider les variables, seuils et choix les plus optimaux à recommander.
• Fournir des recommandations au groupe de travail technique pour améliorer la personnalisation de la composante de vulnérabilité, la corrélation entre les composantes WRSI et Vulnérabilité ainsi que les performances globales de la modélisation avec le logiciel ARV (détection appropriée de la sévérité de la sècheresse, identification efficiente des zones affectées et quantification appropriée de son impact en termes de coûts/pertes et nombre de personnes affectées). Les recommandations devront inclure une méthodologie et des chiffres pour la saison 2019, à condition que cela puisse être finalisé à temps.
PRODUITS LIVRABLES A LA FIN DU CONTRAT :
Un Rapport comprenant :
• Une évaluation de la performance réelle du logiciel ARV en termes de vulnérabilité.
• Une évaluation de la corrélation réelle entre les composantes WRSI et vulnérabilité – d’une part, et de la modélisation/personnalisation globale – d’autre part.
• Des recommandations pratiques, efficientes et concrètes sur la manière d’améliorer les performances de la composante Vulnérabilité du logiciel ARC tout en maintenant et garantissant une meilleure corrélation avec la composante WRSI.
QUALIFICATIONS & EXPERIENCE REQUISES :
Education : Diplôme universitaire ou qualifications d’un niveau master en statistiques, analyse de vulnérabilité ou équivalent.
Expérience requise :Minimum 02 ans d’expérience pertinente dans l’analyse des données statistiques et/ou de sécurité alimentaire.
Expérience souhaitée : Minimum 05 ans d’expérience pertinente dans l’analyse des données de la sécurité alimentaire et nutritionnelle
05 ans d’expérience de terrain et une bonne connaissance de la science du climat
Connaissances
& Compétences : Compétences techniques essentielles :
• Bonnes compétences d’analyse quantitative et qualitative – obligatoire.
• Excellentes compétences analytiques et rédactionnelles.
• Maîtrise de la gestion de l’information (organisation, gestion, stockage et archivage des données, fichiers, dossiers et informations).
• Maîtrise d’au moins un logiciel d’analyse de données statistiques (SPSS, STATA, etc.).
• Solides connaissances des tableurs et bases de données (MS Excel, MS Access ou autres).
• Être disponible et flexible.
Autres compétences techniques souhaitables :
• Volonté et capacité à travailler dans des environnements difficiles et des conditions souvent éprouvantes et critiques.
• Tact dans les relations avec des personnes d’une autre culture ou d’un autre sexe.
• Capacité à travailler de manière indépendante et en équipe.
• Souci du détail, efficacité et capacité à respecter les délais.
Langues: Maîtrise de la langue française à l’oral comme à l’écrit.
Connaissance intermédiaire de l’anglais à l’oral et à l’écrit.
Les Candidatures feminines sont fortement encouragées

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire