Togo

OMCA-Togo recrute 01 Directeur du projet de Technologie de l’Information et de la Communication

OMCA-Togo recrute 01 Directeur du projet de Technologie de l’Information et de la Communication

Millennium Challenge Account – Togo (OMCA-Togo)

Lomé, Togo
Directeur du projet TIC de l’OMCA-Togo
Summary
Title: Directeur du projet TIC de l’OMCA-Togo
ID: 1005
Location: Lomé, Togo
Department: Executive
Description
Directeur du projet de Technologie de l’Information et de la Communication
Lieu d’affectation : Lomé, Togo
Durée du contrat initial : Un (1) an (avec possibilité de renouvellement)
I. Objectif
L’Organisme de mise en œuvre du Millennium Challenge Account-Togo (OMCA-Togo) est une entité autonome du Gouvernement togolais, doté d’un pouvoir juridique indépendant pour superviser, gérer et mettre en œuvre le Programme Threshold (Seuil) financé par la Millenium Challenge Corporation (MCC). L’OMCA-Togo recherche actuellement un directeur pour le projet Technologie de l’Information et de Communication (TIC). Le Directeur du projet TIC rendra compte au Directeur Général de l’OMCA-Togo.
II. Contexte
Le Programme Threshold du Togo
La Millennium Challenge Corporation (MCC) est une agence d’aide étrangère américaine innovante et indépendante qui contribue à la lutte contre la pauvreté dans le monde. Créée par le Congrès américain en janvier 2004, avec un fort soutien bipartisan, la MCC a changé la donne en ce qui concerne la meilleure façon d’accorder l’aide étrangère américaine en se concentrant sur les bonnes politiques, l’appropriation par le pays et les résultats.
La MCC établit des partenariats avec certains des pays les plus pauvres du monde, mais seulement avec ceux qui démontrent un engagement pour la bonne gouvernance, la liberté économique et les investissements dans le capital humain. La MCC accorde à ces pays très performants des subventions de grande envergure pour financer des solutions nationales visant à réduire la pauvreté grâce à une croissance économique durable. Les subventions accordées par la MCC complètent d’autres programmes de développement américains et internationaux et créent un environnement favorable pour l’investissement du secteur privé. La MCC accorde deux principaux types de subventions : Les programmes Threshold et Compact.
• Les programmes Compact sont des accords de cinq ans signés entre la Millenium Challenge Corporation et un pays en vue de financer des programmes spécifiques visant à réduire la pauvreté et stimuler la croissance économique.
• Les programmes Threshold sont des subventions de petite envergure accordées aux pays qui ne sont pas éligibles au financement compact, mais qui sont résolument engagés à améliorer la performance politique.
En décembre 2015, le Conseil d’Administration de la MCC a sélectionné le Togo comme bénéficiaire du programme d’aide Threshold. Depuis lors, la MCC a travaillé en étroite collaboration avec le Gouvernement togolais pour mener une analyse des contraintes, et ensuite, élaborer un programme de réforme politique et institutionnelle pour remédier aux contraintes majeures à la croissance économique. Le programme de quatre ans est composé de deux projets : (1) le projet Concurrence accrue, réglementation indépendante, et accès élargi dans le secteur des TIC (ci-après dénommé « Projet TIC ») et (2) le projet Réforme foncière pour accélérer la productivité agricole (ci-après dénommé « LRAP »). Les projets couverts par ce programme sont les suivants :
• Projet TIC : Les objectifs du projet TIC visent à améliorer l’accès aux services des TIC de haute qualité à un coût raisonnable au Togo grâce à : (a) une concurrence accrue entre les prestataires des services des TIC existants et potentiels dans le secteur ; (b) la création et le renforcement d’un régulateur indépendant qui facilite la participation du secteur privé : et (c) des investissements et incitations ciblées, si nécessaire, pour améliorer le service dans les zones non rentables. Le projet vise à atteindre ces objectifs par le biais des activités suivantes : (1) renforcement d’un régulateur efficace et indépendant ; (2) création et mise en œuvre du Fonds de Service Universel ; (3) accroissement de la concurrence sur le marché ; et (4) soutien aux politiques d’utilisation des TIC
• Projet LRAP : Les objectifs du projet LRAP sont les suivants : (a) accroître l’accès formalisé à la terre par l’identification et la légalisation des titres fonciers coutumiers. (b) Transposer les droits légitimes dans le système juridique formel ; (c) Améliorer le système formel afin qu’il puisse protéger effectivement tous les droits fonciers légitimes ; (d) et étendre l’accès inclusif à la terre en s’assurant que les droits de la femme qui sont déjà reconnus par la loi sont pleinement pris en compte. Les activités suivantes seront exécutées en vue d’atteindre les objectifs susmentionnés : (1) soutien à la création d’un cadre réglementaire amélioré ; et (2) élaboration de méthodes efficientes et leur mise à l’essai sur le terrain en vue de sécuriser les droits de propriété foncière coutumiers. Voir les annexes pour une description détaillée du Projet LRAP.
Le projet TIC
La MCC et le gouvernement togolais ont effectué conjointement une analyse des contraintes à la croissance économique du pays et le secteur des TIC a été identifié comme une contrainte majeure.
Vu le prix élevé, la mauvaise qualité, et la faible disponibilité des services des TIC au Togo, les taux d’utilisation des services de téléphonies mobile et fixe à large bande sont très faibles par rapport à d’autres pays. Ce faible taux d’utilisation, surtout des services à haut débit haut de gamme, constitue des contraintes supplémentaires par rapport à la capacité des entreprises à adopter des fonctions informatiques avancées telles que le e-commerce et le marketing digital. Les plus petites entreprises informelles, les petits producteurs agricoles sont durement touchés par la mauvaise qualité, la faible disponibilité, et les coûts élevés des services des TIC. Ces entités ne sont pas en mesure d’avoir accès aux informations tarifaires précises et en temps voulu, aux marchés internationaux, ne connaissent pas les pratiques novatrices, ce qui limite donc leurs possibilités de croissance. Ces limitations sont plus graves pour les femmes paysannes et commerçantes étant donné qu’elles sont exclues des réseaux d’informations des hommes.
Une bonne fourniture et une adoption généralisée des services TIC peuvent attirer d’importants investissements, favoriser la croissance, et la réduction de la pauvreté dans toute la société. Au Togo, l’élimination des contraintes au potentiel du secteur des TIC peut attirer de nouveaux investissements et favoriser la croissance dans les secteurs existants y compris une plus grande productivité et une efficience dans le domaine agricole, tout en favorisant la création de nouvelles opportunités d’affaires pour les grandes et petites entreprises. Cette croissance économique, l’inclusion sociale et l’accès à l’information et les effets de la généralisation des TIC peuvent tous ensemble réduire la pauvreté et l’inégalité.
L’objectif de l’activité des TIC est d’améliorer l’accès à des services des TIC de haute qualité et à un prix raisonnable au Togo grâce à : (i) une concurrence améliorée entre les fournisseurs des services des TIC dans le secteur ; (2) la création et le renforcement d’un régulateur indépendant ; et (3) des investissements ciblés et des incitations, si nécessaire, pour accroitre le service dans des zones autrement non rentables.
ACTIVITÉ 1. Renforcer un régulateur efficace et indépendant.
Objectif : Veiller à ce que le régulateur soit efficace et indépendant. Aux fins du présent document, l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) et l’ANSR (Agence Nationale du Spectre des Radiofréquences au sein de l’ARCEP) sont ci-après dénommées, individuellement ou toutes les deux, le « Régulateur ». Pour la réalisation de cet objectif, il faudrait que le régulateur jouisse d’une autonomie financière et administrative des autres agences gouvernementales, et dispose des compétences, capacités et ressources internes pour s’acquitter de ses responsabilités.
Indicateurs de réussite :
1. Le régulateur dispose : d’un Conseil d’Administration, une autonomie administrative et opérationnelle, des rôles et responsabilités bien définies.
a. Le régulateur se finance grâce aux frais collectés sur les taxes et les redevances de licences ou d’autres sources de revenus connexes.
b. Au moins 80 % du personnel technique du régulateur est compétent et bien formé, selon son plan d’affaires afin de s’acquitter de ses responsabilités.
2. Le régulateur publie un rapport annuel vérifié de ses états financiers et ses activités y compris toutes les décisions qui lui sont soumises.
ACTIVITÉ 2. Création et mise en œuvre du Fonds de Service Universel
Objectif : Augmenter considérablement l’accès et l’utilisation de la téléphonie mobile et de l’internet par les populations défavorisées y compris les femmes et les pauvres.
Indicateur de réussite : Utilisation accrue des données mobiles dans les zones qui ont toujours connu de faibles taux d’utilisation et les couches défavorisées de la population.
ACTIVITÉ 3. Augmentation de la concurrence sur le marché
Objectif : Attirer considérablement de nouveaux capitaux financiers et humains importants sur le marché togolais des TIC.
Indicateurs de réussite :
1. Valorisation des nouvelles opérations d’investissement.
2. Amélioration des indicateurs de prix et de qualité du service conformes à une concurrence plus effective,
ACTIVITÉ 4 : Soutien aux politiques d’utilisation des TIC
Objectif : Utilisation accrue des TIC par tous les citoyens surtout les groupes et les femmes qui ont toujours été défavorisés, ainsi que les petites entreprises et institutions publiques, en vue d’une plus grande contribution des TIC au développement social et économique.
Indicateurs de réussite :
1. Une utilisation plus accrue, variée et équitable des services et applications de pointe des TIC.
2. Un développement accru des entreprises et services publics axés sur les TIC.
III. Tâches et responsabilités
Le Directeur du Projet TIC rend compte au DG de l’OMCA-Togo et est chargé de la mise en œuvre totale du projet de réforme du secteur des TIC conformément aux lignes directrices de la Déclaration politique relative aux TIC adoptée par le gouvernement en octobre 2017. Il/elle sera chargé :
• De la supervision des directeurs et du personnel de divers secteurs de l’OMCA-Togo dont le travail porte sur le projet TIC, y compris :
o Le Directeur de l’Environnement, du Genre et de l’Inclusion Sociale qui est responsable des Activités 2 et 4
o Le Chargé de la Communication qui se charge de prévoir et gérer toutes les attentes des parties prenantes (positives et négatives) ;
o Le Directeur du Suivi et Évaluation qui veille à ce que la collecte de données, l’analyse et le rapportage appropriés soient faits.
• De la gestion des Activités 1 et 3, en collaboration avec l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), y compris, jouer le rôle d’interlocuteur avec les consultants, les bénéficiaires et d’autres parties prenantes clés.
• De veiller à ce que les livrables des consultants soient conformes aux attentes des entités bénéficiaires, en particulier l’ARCEP et le MPEN. Gérer la portée, le budget et la qualité du projet TIC dans son ensemble.
• De superviser les entrepreneurs directs durant tout le cycle d’attribution de marchés (EDT – passation des marchés – exécution – parachèvement) en collaboration avec le Directeur de la Passation des Marchés, le Directeur Administratif et Financier, et tout personnel de l’OMCA-Togo. Assurer l’élaboration des termes de référence en collaboration avec les entités de mise en œuvre.
• De maintenir d’excellentes relations de travail avec les bénéficiaires du projet (Entités de mise en œuvre).
• Maintenir d’excellentes relations de travail avec le bailleur du projet (MCC).
IV. Qualifications
Indispensables :
o Être titulaire d’un diplôme universitaire dans un domaine pertinent ( BAC + 5 au minimum) .
o Avoir une expérience dans la gestion des projets de grande envergure (plus de 5 millions de dollars US).
o Jouir d’une expérience de dix (10) ans dans la gestion, la coordination et/ou la supervision de projets TIC, la réforme du secteur des TIC, les agences de régulation ou le Fonds de Service Universel dans les entreprises axées sur les TIC ou tout autre domaine dans lequel les TIC interviennent dans la stratégie ou la programmation.
o Avoir une bonne maîtrise du français tant à l’écrit qu’à l’oral. Bonne maîtrise de l’anglais (oral et écrit) avec une très bonne capacité de rédaction de rapports.
o Connaître la structure et la direction du secteur togolais des TIC et maîtriser le contexte politique, économique et social du Togo.
Souhaitables :
o Avoir une expérience de travail avec le secteur privé (au poste de direction) et/ou avec un organisme de régulation dans le secteur des TIC.
o Avoir une expérience professionnelle avec les organismes donateurs et la coordination des parties prenantes.
o Avoir une expérience dans la gestion d’activités multidisciplinaires (exemple : sociales, liées au genre, juridiques, techniques et/ou environnementales)
o Avoir une expérience dans la gestion des études économiques et politiques du secteur des TIC.
o Avoir une connaissance approfondie des systèmes de suivi et évaluation (qualitatifs et quantitatifs).

POSTULER

Formation accélérée en Communication & Marketing Digital à Dakar par Concoursn

Formation accélérée en Community Management à Dakar par Concoursn

Formation accélérée sur les obligations fiscales de l’entreprise

Formation accélérée en anglais parlé à Dakar

Formation accélérée en Gestion de la paie

Bourses d etudes au Sénégal par Concoursn

Bourses d etudes au Maroc par Concoursn

Terrains à Vendre à Thies à 1500000

Terrains à Vendre à Diass à 1000000

A propos de l'auteur

moussakayre_p082337i

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à ma chaine youtube '' Moussa Kayré '' https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :