Niger

L’UNICEF recrute 01 Spécialiste en Politiques Sociales

L’UNICEF recrute 01 Spécialiste en Politiques Sociales

Spécialiste en Politiques Sociales, NOC, Niamey, Niger (#15655)
Job Number: 525734 | Vacancy Link
Locations: Africa: Niger
Work Type : Fixed Term Appointment
UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.
Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.
Et nous n’abandonnons jamais.
Pour chaque enfant de l’espoir.
Comment est-ce que vous pouvez faire une différence …
 Sous la direction générale du supérieur hiérarchique, le/la titulaire du poste sera chargé(e) de fournir un appui technique à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des activités inscrites dans la composante Inclusion Sociale du programme de coopération NIGER-UNICEF, avec un focus particulier sur le plaidoyer politique et le dialogue social et intergénérationnel appliqués à la planification et formulation de politiques et stratégies, ainsi qu’à l’atteinte de résultats concrets et durables en faveur des enfants, des adolescents et des jeunes, notamment les plus vulnérables  et marginalisés, et les plus exposés aux risques multiples cités plus haut.
Il s’agit notamment d’intervenir dans les domaines suivants : a) les politiques publiques visant à réduire la pauvreté monétaire et les privations multidimensionnelles affectant les enfants et les adolescents et accroitre leurs accès et utilisation des services sociaux de base de qualité afin de maximiser le développement de leur plein potentiel; b) les politiques de protection sociale avec une attention particulière aux pratiques et valeurs traditionnelles de solidarité; c) la transparence, pertinence, équité et efficacité des budgets et investissements publics en faveur des enfants et de la gestion financière au niveau central et décentralisé; et d) les mesures de gouvernance, décentralisation et reddition de comptes pour accroître la participation publique (notamment des jeunes, des adolescents et des groupes les plus marginalisés) et pour assurer la qualité, l’équité et la couverture des services sociaux.
Cela englobe à la fois un appui technique direct avec les partenaires gouvernementaux et de la société civile au niveau central et décentralisé ainsi que l’appui aux équipes sectorielles de l’UNICEF travaillant dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la protection de l’enfance, de l’eau et de l’assainissement, et de la programmation pour adolescents. Le/la spécialiste en politiques sociales fournira un appui particulier pour le plaidoyer en faveur des financement publiques et innovants des secteurs sociaux et de la protection sociale au niveau central et décentralisé. Elle/Il appuiera la stratégie de plaidoyer politique et de dialogue intergénérationnel du programme de coopération Niger-UNICEF, avec un focus particulier sur le changement de narratif axé sur les opportunités en faveur des enfants, ainsi que la voix et la participation des adolescents, des jeunes et des femmes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques à tous les niveaux, et leurs capacités à trouver des solutions adaptées et pérennes.
Principales fonctions, responsabilités, attributions et tâches
 1. Plaidoyer pour des politiques publiques visant à réduire la pauvreté monétaire, les privations multidimensionnelles et les risques affectant les enfants et les adolescents et accroitre leur accès et utilisation de services sociaux de base de qualité afin de maximiser le développement de leur plein potentiel
Appuyer la collecte, l’analyse et la présentation conviviale de données sur la pauvreté monétaire et les privations multidimensionnelles des enfants, des adolescents et des jeunes, y compris le renforcement des capacités nationales de collecte, de communication et d’utilisation régulières de données de qualité (quantitatives ou qualitatives) pour la prise de décisions politiques.
Porter un plaidoyer actif auprès des partenaires du gouvernement et de la société civile à travers des analyses régulières et fondées sur des preuves probantes pour une priorisation et planification de politiques et stratégies en faveur des droits des enfants (chaque enfant, notamment les plus exclus et marginalisés) à des moments clés de l’action gouvernementale et des prises de décision relatives aux politiques et budgets sociaux.
Promouvoir auprès des partenaires du gouvernement et des partenaires techniques et financiers la gestion axée sur les résultats et adaptative au changement de contexte pour une meilleure planification et ajustement des politiques sociales visant à réduire la pauvreté monétaire et les privations multidimensionnelles affectant les enfants et les adolescents.
Analyser l’évolution du contexte macroéconomique, politique et social du Niger ainsi que leurs effets sur le développement social et le bien-être des enfants à travers des analyses prospectives et une attention particulière aux risques liés à l’accélération des effets du changement climatique, des conflits transfrontaliers et régionaux, et des tendances migratoires internationales affectant le Niger. Faire le plaidoyer auprès des partenaires du gouvernement, de la société civile et des partenaires techniques et financiers pour des réponses appropriées aux questions et préoccupations, notamment les politiques d’allocation des ressources publiques et les effets des politiques de protection sociale sur les droits des enfants et des femmes.
Appuyer les programmes sectoriels et la composante « Adolescents et normes sociales » du programme de coopération NIGER-UNICEF pour le renforcement des capacités de résilience et d’autonomisation des individus (les adolescents, les jeunes et les femmes plus particulièrement), des communautés et des systèmes pour leur participation dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques au niveau communal, régional et national.
Veiller à ce que la composante suivi et évaluation du programme de coopération NIGER-UNICEF renforce les systèmes de suivi et l’évaluation des secteurs sociaux et fournisse un appui aux systèmes d’information sectoriels et décentralisés.
Appuyer les activités de plaidoyer concernant le changement climatique et les mesures de mitigation et d’adaptation au changement climatique renforçant la résilience des communautés et systèmes.
Appui aux bureaux de zone de l’UNICEF dans leurs activités de plaidoyer au niveau décentralisé dans le but d’assurer les interrelations avec le plaidoyer politique au niveau national
2. Renforcer la couverture et l’impact de la protection sociale pour tous les enfants du Niger, notamment les plus marginalisés, à travers le renforcement d’un système de protection sociale adaptatif et solidaire
Apporter un appui technique à l’élaboration de politiques, de législations et de programmes de protection sociale en lien avec la Politique Nationale de Protection Sociale visant à accroître la couverture et l’impact sur les enfants notamment les plus marginalisés.  Identifier, produire et présenter des preuves soutenant cet objectif en collaboration avec les partenaires du gouvernement et de la société civile.
Promouvoir le renforcement des systèmes intégrés de protection sociale et fournir un appui technique aux partenaires pour améliorer la conception des transferts en espèces et des allocations en faveur des enfants et améliorer les interrelations et un ciblage équitable des programmes existants de protection sociale (tels la politique de gratuité des soins, les mesures du Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires (DNPGCA), les mesures relatives à la protection sociale des populations vulnérables du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale et du Ministère de la Population). Améliorer également les liens avec les services et opérations complémentaires en matière de nutrition, santé, éducation, eau et hygiène, protection des enfants et VIH.
Apporter un appui technique aux partenaires du gouvernement et de la société civile pour un dialogue social et intergénérationnel sur la solidarité et les mécanismes traditionnels de solidarité au niveau national et décentralisé à travers des recherches innovantes (notamment la recherche-action participative).
Apporter un appui technique pour des programmes pilotes et innovants de protection sociale. Utiliser les résultats des recherches menées pour renforcer les résultats des programmes, le plaidoyer et le dialogue social en vue de bâtir un système de protection sociale adaptatif et solidaire.
Appui aux bureaux de zone de l’UNICEF dans leurs activités de renforcement de capacité et de plaidoyer sur la protection sociale solidaire et adaptative au niveau décentralisé.
3. Plaidoyer en faveur d’une meilleure allocation des financement publiques et innovants en faveur des secteurs sociaux et de la protection sociale au niveau central et décentralisé et la bonne gouvernance des ressources financières publiques allouées aux politiques et programmes favorables aux enfants et aux jeunes
Contribuer au renforcement des capacités d’analyses budgétaire des cadres des ministères des finances, des ministères du secteur social, des commissions de l’assemblée nationale, et autres partenaires de la société civile, au niveau central et décentralisé, afin d’éclairer les activités de plaidoyer et de prises de décision visant à améliorer les allocations équitables pour les services essentiels destinés aux enfants en partenariat avec les principaux partenaires techniques et financiers.
Apporter un appui technique aux composantes sectorielles du programme de coopération NIGER-UNICEF dans l’accompagnement du processus de décentralisation dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’environnement concernant l’élaboration des budgets programmes et des rapports annuels de performances sectoriels, la mise en place de mécanismes de reddition de comptes des compétences et ressources transférées et la prise en compte des risques afin de mieux répondre aux besoins des communautés, notamment des adolescents, des jeunes et des femmes.
Apporter un appui technique aux sections programmatiques de l’UNICEF pour renforcer la capacité d’analyse du coût-efficacité des interventions prioritaires afin d’éclairer les activités de plaidoyer et de prise de décisions stratégiques pour les investissements en faveur les enfants.
Soutenir l’identification d’options visant à améliorer les budgets et autres financements innovants des politiques et programmes en faveur des enfants, adolescents et des jeunes en partenariat avec les principaux partenaires techniques et financiers.
Renforcer les capacités des partenaires pour améliorer le contrôle et le suivi des dépenses publiques et favoriser la transparence, la reddition de comptes et des flux financiers efficaces pour la prestation de services sociaux de base, notamment en appuyant la mise en place de mécanismes inclusifs et participatifs de budgétisation, suivi et reddition des comptes au niveau communal.
Appui aux bureaux de zone de l’UNICEF dans leurs activités de renforcement de capacité et de plaidoyer sur la protection sociale solidaire et adaptative au niveau décentralisé.
4. Appui au plaidoyer politique et de dialogue intergénérationnel pour des politiques sociales en faveur des enfants, adolescents et jeunes du Niger
Appui à la stratégie de plaidoyer et d’influence de l’UNICEF basées sur les données et preuves probantes sur la situation des enfants ainsi que la couverture et l’impact des services centrés sur les enfants, y compris avec les bureaux de zone de l’UNICEF.
Appuyer au dialogue social et intergénérationnel avec un focus sur le changement de narratif axé sur les opportunités en faveur des adolescents, des jeunes et des femmes.
Appui aux programmes de renforcement de capacités et d’autonomisation des adolescents, des jeunes et des femmes pour l’expression de leurs voix et leur participation dans un plaidoyer.
Établir des partenariats efficaces avec le gouvernement, les partenaires techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux, les ONG, la société civile, les leaders religieux et chefs traditionnels, le secteur privé et les agences du système des Nations Unies afin de soutenir un engagement durable et dynamique en faveur de la Convention relative aux droits de l’enfant, les Objectifs de développement durable 2030 et autres conventions internationales pertinentes.
5. Gérer le programme de l’UNICEF
Planifier, gérer et coordonner l’appui technique des activités de la composante Inclusion Sociale du programme de coopération NIGER-UNICEF en appliquant les principes de planification et de suivi adaptatifs au contexte et de gestion axée sur les résultats.
En étroite consultation avec les programmes sectoriels de l’UNICEF et conformément aux orientations et bonnes pratiques globales et régionales de l’UNICEF, veiller à ce que l’analyse et l’atténuation des risques et conflits fassent partie intégrante de la gestion, la planification et du renforcement des capacités avec tous les partenaires de l’UNICEF au niveau central et décentralisé.
Assurer la veille du contexte national et régional et apporter un appui conseil au management de l’UNICEF selon les besoins stratégiques exprimés.
Contribuer à l’efficacité de la gestion, de l’utilisation et du suivi-évaluation des ressources utilisées dans le cadre programme de coopération NIGER-UNICEF.
Assurer les synergies de stratégies et d’axes d’intervention avec les composantes transversales Communication pour le Développement et Communication du programme de coopération NIGER-UNICEF.
Assurer l’harmonisation des stratégies de plaidoyer et dialogue politique, de planification, supervision, conseils techniques, gestion, formation, recherche et autres assistances techniques en lien avec les orientations globales et régionales de l’UNICEF et du programme de coopération NIGER-UNICEF.
Appuyer les efforts de mobilisation de ressources du programme de coopération NIGER-UNICEF.
Appuyer les activités de plaidoyer et mise en œuvre des mesures de mitigation et d’adaptation au changement climatique appliquées par l’UNICEF.
En tant que défenseur pour chaque enfant, vous devrez avoir …
Un diplôme universitaire supérieur en économie, politiques publiques, sciences sociales, relations internationales, sciences politiques ou autres disciplines pertinentes.
Au moins huit (8) ans d’expérience professionnelle pertinente sont exigés.
Une expérience pertinente dans les domaines des politiques sociales, protection sociale et budgétisation sociale est exigée.
Une expérience pertinente dans le plaidoyer et l’analyse de données est préférée.
Une expérience professionnelle dans un pays en développement est un atout important.
L’expérience/ la connaissance des situations d’urgence est un atout important.
Des capacités prouvées de plaidoyer et d’influence sont exigées.
D’excellentes capacités d’analyse, de rédaction et de synthèse sont exigées.
Capacité d’adaptation et de flexibilité dans le travail sont souhaités.
Une curiosité à apprendre, une vision prospective et une originalité d’esprit sont souhaitées.
La maîtrise du français et de langues nationales est exigée.
La maîtrise de l’anglais comme langue de travail est un atout important.
La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU ou d’une langue locale est un atout.
Pour chaque enfant, vous démontrez …
Valeurs fondamentales
Engagement ;
Diversité et Inclusion ;
Intégrité.
Compétences de base
Communication ;
Travail en Equipe ;
Recherche de Résultats.
Compétences fonctionnelles
Direction et Supervision
Formulation des Stratégies et des Concepts
Esprit d’Analyse
Sens du Contact et du Réseautage
Persuasion et Influence
Planification et Organisation
Localisation et durée du contrat
Le contrat est d’une durée déterminée d’un (1) an avec possibilité de renouvellement. Le/la candidat(e) recruté(e) sera basé(e) à Niamey.
Rémunération
Le poste est classé dans la catégorie des Professionnels Nationaux (NO) au grade NOC de la grille de rémunération du Système des Nations Unies.
NB: UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l’inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler.
UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.
Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.
Closing Date Mon Sep 02 2019 23:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

A propos de l'auteur

Administrateur

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :