Congo RDC

L’UNICEF recrute 01 Consultant en appui technique au renforcement du PEV de routine dans la province du Haut Katanga

L’UNICEF recrute 01 Consultant en appui technique au renforcement du PEV de routine dans la province du Haut Katanga

Recrutement d’un (e) Consultant (e) en appui technique au renforcement du PEV de routine dans la province du Haut Katanga
Job Number: 522082 | Vacancy Link
Locations: Africa: Congo, Dem. Rep
Work Type : Consultancy
I.   Résumé
Titre :Consultant/Consultante
Rôle :Appui au Renforcement du PEV de routine (Plan Mashako) dans la province du Haut Katanga
Bureau :Lubumbashi, République Démocratique du Congo
Durée :10 mois
Début :Juin 2019
Supervision Technique :Spécialiste Santé du Bureau UNICEF de Lubumbashi
Supervision Administrative :Cheffe du Bureau UNICEF de Lubumbashi
II. Contexte et Justification
Le taux de couverture vaccinale complète en République Démocratique du Congo (RDC) est faible. La dernière enquête indépendante (EDS 2013-2014) a enregistré un taux de couverture vaccinale de base complète de 45%, ce qui signifie que plus de 1.6 million d’enfants ne reçoivent aucun antigène du Programme Elargi de Vaccination (PEV) chaque année. La faible couverture vaccinale a été confirmée par les résultats préliminaires de la MICS 2018, qui révèlent que seuls 35% des enfants ont recu tous les antigènes du PEV. Se référant aux données administratives, la couverture est restée stagnante au cours des dernières années et on note aussi un écart persistant de 20 points entre les couvertures administratives et les estimations annuelles OMS/UNICEF.
Dès lors, les niveaux de couvertures sont insuffisants pour protéger les populations des maladies évitables par la vaccination et entrainent par conséquent une accumulation de susceptibles constituant un groupe fragile par rapport à l’émergence des épidémies comme le montrent les épidémies de rougeole et de cDVPV2 observés ces trois dernières années. Afin de contrôler ces épidémies, la réponse du système de santé met l’emphase sur les campagnes de vaccination de masse, ralentissant pendant plusieurs semaines les activités de vaccination de routine.
Bien que ces activités de vaccinations supplémentaires représentent une opportunité pour le renforcement de la vaccination de routine, les résultats issus de ces campagnes montrent que l’approche ‘’ récupération des enfants en vaccination de routine pendant la campagne’’ n’est pas bien comprise et les résultats obtenus jusqu’à ce jour demeurent mitigés. Ces campagnes demeurent une solution à court terme, la mise en œuvre d’une vaccination de routine efficace est la seule solution à long terme pour éradiquer ces maladies du pays.
Le PEV avec l’appui de ses partenaires à opter de placer le programme de vaccination de routine au centre de l’attention en élaborant un plan d’urgence dont l’objectif est d’augmenter la couverture vaccinale en RDC de 15 points en 18 mois. Ce plan appelé plan Mashako, cible 9 provinces prioritaires : Haut-Katanga, Haut-Lomami, Ituri, Kasaï, Kinshasa, Kwilu, Mongala, Tanganyika et Tshuapa tenant compte de certains critères de sélection à savoir : (i) les zones de Santé en épidémie de cVDPV2 en 2017-2018, (ii) les zones de Santé avec épidémie de rougeole en 2017-2018, (iii) les zones de Santé avec faible couverture vaccinale se traduisant par un grand nombre d’enfants non vaccinés en routine sur la base des données EDS et (iv) les zones de Santé ayant connu une rupture de stock en vaccins en 2018
Ce plan couvre une période de 18 mois soit d’Aout 2018 à Décembre 2019, il est intégré dans les Plans d’Action Opérationnels (PAO) 2018 et 2019 et vise l’augmentation de la couverture vaccinale de 15 points par la mise en œuvre effective de la stratégie atteindre chaque Zone avec un focus sur : (i) la mise en place un cadre de pilotage du plan Mashako à tous les niveaux, (ii) la réalisation d’au moins 90% de séances de vaccination nécessaires planifiées pour arriver à réduire à moins de 10% le taux d’abandon DTC1/DTC3, (iii) la disponibilité de stock de vaccins et autres intrants à tous les niveaux et assurer la fonctionnalité de 90% des équipements de chaîne de froid pendant la période, (iv) la réalisation d’un suivi mensuel des indicateurs du plan à tous les niveaux et (v) la vérification systématique de la qualité de mise en œuvre des activités de vaccination.
Pour y arriver, les stratégies suivantes seront utilisées : (i) le renforcement de la coordination et financement, (ii) le renforcement de la prestation de services, (iii) l’augmentation de la disponibilité des vaccins, (iv) la mise en œuvre des inspections et contrôle et (v) le renforcement du Suivi et évaluation.
L’opérationnalisation de ce plan repose sur la complémentarité et il est retenu que les partenaires accompagnent sa mise en œuvre selon la cartographie ci-dessous :
Kinshasa, Tshuapa et Mongala: OMS et GAVI
Kwilu: Village Reach et GAVI
Kasaï et Ituri: UNICEF et GAVI
Haut-Katanga: UNICEF et GAVI
Haut-Lomami et Tanganyika: GAVI, BGMF, Village Reach et PATH
C’est dans ce cadre que l’UNICEF recrute un consultant national en appui au renforcement du PEV de routine dans la Province du Haut Katanga où l’UNICEF est lead afin d’accompagner la mise en œuvre du Plan Mashako. Le financement est assuré par les fonds GAVI dans le cadre du Partenariat pour l’Assistance Technique.
III.        Objectifs de la consultation
Objectif général :
L’objectif général de cette assistance technique est de renforcer la gestion du Programme Elargi de vaccination dans la province du Haut Katanga par la mise en œuvre de l’approche ACZ/équité dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Mashako.
Objectifs Spécifiques :
Sous la supervision du Health specialist du bureau Unicef Lubumbashi, le Consultant ou la Consultante aura pour principale mission d’appuyer la coordination et le suivi de la mise en œuvre du Plan Mashako dans les zones sanitaires de la Province du Haut Katanga :
Appuyer techniquement les Zones de Santé (ZS) dans l’élaboration et la mise en œuvre de la micro planification à la base selon l’approche village;
Assurer un suivi rigoureux de la mise en œuvre effective des activités du Plan Mashako pour le renforcement de la vaccination de routine par les ZS ;
Appuyer la province dans les activités de coordination du plan Mashako en jouant un rôle catalyseur dans le fonctionnement des comites technique et de pilotage du plan Mashako
Appuyer la province dans les activités de planification, de gestion, de supervision, de suivi et d’évaluation du Plan Mashako
Aider à identifier les poches à faible immunité (données routine, campagnes) dans la ZS et proposer des solutions pour atteindre et vacciner les enfants de ces zones
Apporter un appui technique à l’élaboration de la cartographie sociale des intervenants en vaccination aussi bien au niveau des zones de santé qu’au niveau des aires de sante
Apporter un appui technique à la programmation des stratégies avancées et stratégies mobiles de vaccination
Participer à l’élaboration des plans de supervision formative ciblés basés sur une analyse des forces et faiblesses du programme.
Apporter un appui technique à l’analyse des données DVDMT et DIHS2 lors de sessions de revues trimestrielles des données du PEV et établissement du bulletin trimestriel du PEV.
Contribuer à la mise en place d’un cadre de suivi et de monitorage des interventions orientées vers les communautés difficiles d’accès.
Appuyer l’élaboration des rapports et du Dashboard mensuel des ZS et des antennes /province y compris la rétro-information à tous les niveaux;
Appuyer tous les aspects de la logistique tant au niveau des antennes qu’au niveau des ZS en veillant à la disponibilité des vaccins et intrants de qualité au niveau des points de vaccination
Participer aux réunions de coordination au niveau de la province (CCIA, Comité de pilotage) et des ZS
Participer aux activités de monitorage, revues et évaluation des différentes activités de vaccination au niveau des ZS et des antennes/province
Faire le suivi trimestriel des tableaux de bord et des goulots d’étranglements du système de vaccination des Zones Sanitaires
Appuyer la planification, la mise en œuvre et l’évaluation de toutes les campagnes de vaccination y compris la campagne de suivi rougeole.
Veiller à l’intégration des activités à haut impact à la survie de l’enfant
Appuyer les activités de surveillances intégrées y compris la surveillance à base communautaire ;
IV.       Résultats attendus :
100% des Zones de Santé de la Province du Haut Katanga dispose de micro plan selon l’approche village conformément aux directives du Plan Mashako
100% des micro-plans des Zones de Santé indiquent les populations difficiles d’accès et indiquent comment les atteindre.
Les tableaux de bords et les goulots d’étranglement du système de vaccination des Zones de Santé sont monitorés chaque trimestre
Chaque trimestre, chaque Zone de Santé reçoit au moins une supervision formative (avec un retour documenté) par le niveau provincial ;
100% des Zones de Santé effectuent au moins une réunion par trimestre au cours de laquelle la vaccination et d’autres services de soins de santé primaires sont discutés avec les dirigeants des organisations communautaires, des autorités locales et des chefs religieux.
100% des Zones de Santé procèdent à une réunion mensuelle d’examen des rapports au cours laquelle les données, les tendances et les actions de suivi sont discutées avec les commentaires envoyés aux formations sanitaires
Les réunions des comités technique et de pilotage sont tenues régulièrement au niveau des antennes et au niveau de la province et adressent les contre-performances éventuelles notées
Les activités de planification, de gestion, de supervision, de suivi et d’évaluation du Plan Mashako sont renforcées au niveau des Zones de Santé, des antennes et de la province
Le processus de vérification de la qualité des données de la vaccination systématique et des campagnes tant au niveau des ZS qu’au niveau des antennes/province est renforcé ;
Les aspects de la logistique sont renforcés tant au niveau des antennes qu’au niveau des ZS pour assurer une bonne disponibilité des vaccins et intrants de qualité au niveau des points de vaccination
Les activités de monitorage, de revues et d’évaluation des différentes activités de vaccination au niveau des ZS et des antennes/province sont renforcées
Un appui de qualité est donné pour la bonne planification, les préparatifs, la mise en œuvre et l’évaluation des AVS rougeole, polio et fièvre jaune
L’intégration des activités à haut impact à la survie de l’enfant est réalisée
Les activités de surveillances intégrées y compris la surveillance à base communautaire sont renforcées
Les rapports mensuels de la vaccination y compris le Dashboard du plan Mashako sont transmis mensuellement à tous les niveaux et dans les délais
Le rapport mensuel du consultant est transmis au superviseur technique
V.   Durée :
10 mois (du 1er Juin 2019 au 31 Mars 2020).
VI.       Gestion, Organisation et Programme
Le staff sera basé à Lubumbashi (Bureau Unicef de Lubumbashi) avec des descentes régulières sur le terrain pour le suivi de la mise en œuvre de l’approche ACZ/ équité en immunisation dans les Zones de Santé de la Province du Haut Katanga.
VII.     Qualifications et Connaissances Spécialisées
Doctorat en Médecine ou diplôme équivalent en santé publique
Au moins 2 années d´expérience dans le domaine de gestion des programmes de vaccination ou de santé publique;
Avoir des compétences en épidémiologie
Avoir la connaissance du système de santé congolais
Bonne connaissance de la stratégie ACZ/Equité et modalité de sa mise en œuvre
Bonne expérience en formation des agents de santé en gestion du PEV (planification, logistique, communication et immunisation en pratique)
Bonne connaissance des stratégies C4D pour le PEV de routine
Capacité de veiller à l’intégration avec les autres domaines de la santé (autres que le PEV)
Avoir une expérience avérée dans l’organisation des Activités de Vaccination Supplémentaires (AVS)
Avoir la capacité de travailler dans un environnement multiculturel
Connaître les techniques de gestion informatique, y compris la navigation Internet
Maîtriser le Français
NB : La connaissance de la Province du Haut Katanga pour y avoir travaillé et d’une langue locale du lieu d’affectation seront des atouts.
En postulant, les candidats doivent soumettre leurs offres techniques et financières et déterminer la période de leur disponibilité.
Attention : les deux offres techniques et financières doivent impérativement être présentées pour que les candidatures puissent être examinées.
Offre technique : document d’un maximum de 15 pages où le/la consultant/e : (a) explique sa compréhension des Termes de Référence ; (b) explique comment sera conduit le bilan avec les étapes ; (c) présente un tableau synthétique avec les différentes études de ce type déjà réalisées, (d) présente son Curriculum vitae ; (e) confirme sa disponibilité pour la période considérée.
Offre financière : La/le consultant fera une offre financière qui inclura le cout d’honoraires journalier et le nombre de jours de consultation. Les frais de DSA correspondant aux missions ne seront pas inclus et seront directement calculés par l’UNICEF.
Seules les candidatures présélectionnées seront avisées.
LES CANDIDATURES FEMININES QUALIFIEES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES.
L’UNICEF EST UN ENVIRONNEMENT « NON FUMEUR ».
Closing Date Tue May 21 2019 23:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

A propos de l'auteur

Bamba

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :