Recrutements au Sénégal

L’UNICEF recrute 01 analyste des politiques d’éducation

L’UNICEF recrute 01 analyste des politiques d’éducation

Durée du contrat : 1 an avec possibilité de prolongation sous réserve de disponibilité des fonds et de performance. Contexte organisationnel L’IIPE-UNESCO Dakar est le bureau africain de l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE) situé à Dakar, au Sénégal. L’IIPE est un institut spécialisé de l’UNESCO dont le mandat est de renforcer la capacité des États membres à planifier et à gérer leurs systèmes éducatifs. L’IIPE-UNESCO Dakar est réputé pour ses analyses de pointe du secteur de l’éducation et soutient les pays africains dans l’élaboration de plans de développement du système éducatif réalistes et crédibles à l’appui de l’agenda Éducation 2030, un élément essentiel de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Grâce à une approche de développement des capacités bien conçue et ciblée, l’IIPE-UNESCO Dakar contribue à la création d’analyses de diagnostic, de plans sectoriels et d’outils pédagogiques. De concert, ils contribuent à des politiques éducatives plus pertinentes et durables à travers l’Afrique. L’IIPE-UNESCO Dakar est également activement impliqué dans la création de connaissances pour le secteur de l’éducation en Afrique. Pour plus d’informations sur ses activités, veuillez suivre ce lien IIPE-UNESCO Dakar

Aperçu des fonctions du poste

Relevant du Chef du Bureau de Dakar et sous la supervision directe du Responsable du Programme de Formation, le titulaire participera à l'appui technique de l'IIPE Dakar aux pays membres dans la planification et la gestion de leurs systèmes éducatifs, ainsi qu'à l'initiation , conception et mise en œuvre des activités de formation proposées par l'IIPE Dakar. Tout en participant à l'analyse et au renforcement des capacités, le titulaire renforcera les capacités de l'IIPE Dakar en analyses qualitatives et institutionnelles. Les produits des travaux qu'ils réalisent font l'objet d'un processus de validation interne sous la responsabilité du Chef de Bureau. Concrètement, le titulaire devra :

Contribuer et gérer les activités de formation, notamment :

Assurer le tutorat des modules d'enseignement à distance de la formation IIPE Dakar sur l'analyse sectorielle de l'éducation Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs (PSGSE), en collaboration avec l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et sa version anglaise, Analyse sectorielle et gestion du système éducatif (SAMES), avec l'Université Jomo Kenyatta de Nairobi (Kenya), destiné aux acteurs de la communauté éducative, principalement les responsables techniques nationaux et les partenaires techniques et financiers, et en collaboration avec le Responsable de programme pour la formation ; veiller à ce que le tutorat de tous les modules de ladite formation soit effectué avec rigueur, qualité et célérité (y compris la correction des devoirs et des examens).
Réviser régulièrement les différents modules de formation PSGSE et SMAES ou assurer la révision en mobilisant d'autres analystes de l'IIPE Dakar, en tenant compte notamment des évolutions méthodologiques en analyse sectorielle, et des expériences acquises par l'IIPE dans son ensemble lors des EES et autres études menées sur le terrain, les productions analytiques et méthodologiques de l'IIPE dans son ensemble et celles de ses partenaires, et les commentaires et observations des participants à la formation.
Identifier, en collaboration avec les collègues de l'IIPE Dakar, les besoins de formation des responsables techniques nationaux en termes d'analyse, de politique et de planification sectorielle en éducation et contribuer au développement de l'offre de formation de l'IIPE Dakar (longue et courte) répondant à ces besoins.
Concevoir et développer des contenus de formation et/ou mobiliser et gérer des équipes de conception et de rédaction de contenus de formation et mobiliser et gérer des équipes pour animer des ateliers de formation.
Contribuer et gérer les activités de coopération technique, notamment :

Assister les pays africains, selon leurs demandes, dans l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques éducatives, notamment sur les aspects liés à l'analyse institutionnelle et organisationnelle aux niveaux central et décentralisé ;
Soutenir le développement d'outils de gestion et de suivi et évaluation, et la préparation des revues sectorielles conjointes. Diriger et gérer un portefeuille de pays sélectionnés ;
Aider à développer et à maintenir le dialogue sur la gestion et la planification des politiques et des politiques d'éducation avec les plus hautes autorités des pays cibles ;
Gérer le dialogue, les échanges et la coordination avec les partenaires au développement dans le pays. Soutenir les initiatives internationales pour l'Agenda Éducation 2030, y compris les outils de conception pour l'analyse, la planification, la mise en œuvre, la gestion, le suivi et l'évaluation des politiques d'éducation et de formation en Afrique.
Créer du matériel de formation et/ou des stratégies de sensibilisation qui répondent aux besoins des publics cibles;
Contribuer au développement professionnel des responsables en charge de la gestion de la planification, de la gestion et de la formation de l'éducation en Afrique
Compétences (Core / Managériale)

Focus sur les résultats (C)
Travail d'équipe (C)
Innovation (C)
Partage des connaissances et amélioration continue (C)
Planification et organisation (C)
Professionnalisme (C)
Communication (C)
Responsabilité (C)
Pour des informations détaillées, veuillez consulter le Référentiel de compétences de l'UNESCO.

Qualifications requises

Éducation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en économie, statistique, éducation ou sciences sociales.

L'expérience professionnelle

Au moins quatre (4) ans d'expérience professionnelle pertinente dans les domaines de l'analyse, de la planification et de la gestion des systèmes éducatifs dont de préférence deux (2) ans acquis au niveau international.
Expérience dans la conception de plans de développement du secteur de l'éducation et de la formation et de plans d'action budgétisés.
Expérience de travail avec les pays sur les analyses institutionnelles, les analyses des lacunes en matière de capacités et le renforcement institutionnel.
Expérience dans la conduite de formations pour les professionnels du secteur de l'éducation.
Aptitudes et compétences

Connaissance démontrable des systèmes éducatifs africains.
Connaissance démontrée de la sociologie des institutions.
Connaissance et utilisation d'Excel et d'au moins un logiciel statistique tel SPSS, SAS, STATA
Connaissance démontrable des techniques d'élaboration d'un plan de développement de l'éducation et de la formation.
Bonne connaissance des problèmes de l'éducation dans le contexte des pays en développement notamment en Afrique.
Capacité à entreprendre des missions régulières, en particulier dans des contextes divers et difficiles.
Capacité à diriger, motiver et soutenir des équipes multiculturelles.
Capacité à travailler sous pression et à respecter les délais.
Excellentes compétences interpersonnelles et de communication (orale et écrite).
Langues

Excellente connaissance du français ou de l'anglais et bonne connaissance de l'autre.

Qualifications souhaitées

Langues

Connaissance d'une autre langue officielle de l'UNESCO (arabe, chinois, russe ou espagnol).

Prestations et droits

Les salaires de l'UNESCO se composent d'un salaire de base et d'autres avantages qui peuvent inclure, le cas échéant : 30 jours de congé annuel, allocations familiales, assurance médicale, régime de retraite, etc.

Pour plus d'informations sur les salaires, les avantages et les droits de l'ONU, veuillez consulter cette brochure de la CFPI

Processus de sélection et de recrutement

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d'évaluation écrit suivi d'un entretien oral virtuel basé sur les compétences.

Bas de page

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro contre toutes les formes de harcèlement.

L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité entre les sexes parmi ses membres du personnel dans toutes les catégories et à tous les grades. En outre, l'UNESCO s'est engagée à atteindre la diversité de la main-d'œuvre en termes de genre, de nationalité et de culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et de personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (dernière mise à jour ici) sont également encouragés à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec le plus haut niveau de confidentialité. La mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés à des postes internationaux.

L'UNESCO ne facture aucun frais à aucune étape du processus de recrutement.

Date de clôture : 05-JUIL-2021.

Pour postuler à ce poste veuillez visiter careers.unesco.org.

Laisser un commentaire