Niger

Le PNUD recrute 01 Consultant national

Le PNUD recrute 01 Consultant national

Recrutement d’un consultant national pour conduire un examen institutionnel et des dépenses publiques (CPEIR) et privée (CPrEIR) du climat
Lieu : Niamey, NIGER
Date limite de candidature : 13-Sep-19 (Minuit New York, États-Unis)
Type de contrat : Individual Contract
Niveau du poste : National Consultant
Langues requises : Anglais   Français
Date de commencement : (date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer) 14-Oct-2019
Durée du contrat initial: 30 Jours ouvrables
Historique
L’Afrique en général et le Sahel en particulier, figurent parmi les zones les plus exposées aux effets néfastes des changements climatiques. Les inondations, la sécheresse, la déforestation et l’assèchement des zones lacustres et leurs impacts sur la vie de millions de personnes ne constituent que quelques exemples d’impacts des changements climatiques qui affectent les vies et les pratiques de production des populations.
Pour faire face à cette situation, la communauté internationale s’est mobilisée, dès 1992 lors de la Conférence de Rio de Janeiro, en élaborant la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), véritable cadre permanent de discussion auquel presque tous les pays du monde ont aujourd’hui adhéré.
Le Niger, s’est inscrit dans la même dynamique en signant et ratifiant la CCNUCC respectivement le 11 juin 1992 et le 25 juillet 1995, le Protocole de Kyoto respectivement le 23 octobre 1998 et le 17 mars 2004, et l’Accord de Paris le 22 Avril 2016 et le 21 septembre 2016.
Cet engagement du Niger aux côtés de la communauté internationale à lutter contre les effets néfastes des changements climatiques s’explique par le fait que ces caractéristiques biophysiques et sa faible capacité d’adaptation en relation avec une prévalence élevée de pauvreté multidimensionnelle 89.9% (taux de gravité de 73,5%), profondément rurale (52,4%) et féminine (3 pauvres sur 4 sont des femmes), en font un pays particulièrement vulnérable aux impacts des changements climatiques.
De surcroît, les moyens de subsistance de près de 84% de la population dépendent des ressources naturelles. Son économie sous-développée et son infrastructure limitée sont également combinées avec un des taux de croissance de la population le plus élevé au monde (3,9%). Dans ce contexte, les changements climatiques représentent déjà des défis importants pour tous les secteurs en particulier pour la productivité agricole et la sécurité alimentaire.
Ainsi, depuis 1990, le Gouvernement du Niger a cherché à répondre aux conséquences des changements climatiques sur son développement. Il a adopté plusieurs documents stratégiques tels que le Plan National de l’Environnement pour un Développement Durable (PNEDD), la Stratégie Nationale et son Plan d’Action en matière de Changements et Variabilité Climatiques (SNPA/CVC), la Politique Nationale sur les Changements Climatiques (PNCC) et le Programme d’Action National d’Adaptation (PANA).
Il a soumis sa Troisième Communication Nationale (TCN) à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et sa Contribution Déterminée au niveau National (CDN) en 2016. Cependant, les changements climatiques continuent d’être vus comme un problème sectoriel et doivent être intégrés dans tous les processus de planification du développement et de budgétisation.
Ainsi, afin d’assurer l’intégration des changements climatiques dans les processus de planification à moyen et long termes, le Gouvernement du Niger a lancé le processus de formulation et de mise en œuvre de son Plan National d’Adaptation (PNA) en mai 2014 avec l’appui financier du Fonds Vert pour le Climat (FVC), à travers le Programme des Nations Unies (PNUD). Le projet intitulé « faire progresser la Planification et la Budgétisation de l’Adaptation en moyen et long termes au Niger » vise à éliminer les barrières principales et à compléter les activités de renforcement des capacités en cours en matière de prise en compte des changements climatiques dans la planification et la budgétisation du développement à tous les niveaux.
C’est dans ce cadre qu’il est prévu de conduire un examen institutionnel et des dépenses publiques (CPEIR) et privées (CPrEIR) du climat.
Devoirs et responsabilités
Sous la responsabilité et supervision directe du coordonnateur du projet en étroite collaboration avec le SE/CNEDD, le consultant(e) aura comme missions de conduire un examen institutionnel et des dépenses publiques (CPEIR) et privées (CPrEIR) du climat.
De façon spécifique, il s’agit de:
-analyser qualitativement et quantitativement les dépenses publiques du pays en faisant le lien avec les changements climatiques;
-réaliser un examen Institutionnel et des Dépenses Climatiques Privées (CPrEIR) en lien avec les changements climatiques en vue de les flux d’investissements privés dans le climat;
-identifier les codes budgétaires pour l’incorporation des changements climatiques dans le processus de budgétisation;
-faire des propositions pour un suivi efficace du financement climatique;
-faire des propositions pour le renforcement des connaissances institutionnelles dans ce domaine.
Les résultats suivants sont attendus de l’étude:
-un bon diagnostic et examen des lacunes pour l’intégration du changement climatique dans les différents stades des processus de budgétisation sont réalisés;
-un examen Institutionnel et des Dépenses Climatiques Publiques (CPEIR) est réalisé;
-un examen Institutionnel et des Dépenses Climatiques Privées (CPrEIR) en lien avec les changements climatiques est réalisé;
-les codes budgétaires pour l’incorporation des changements climatiques dans le processus de budgétisation sont identifiés;
-des propositions pour un suivi efficace du financement climatique sont faites;
-des propositions pour le renforcement des capacités des institutions concernées pour le suivi budgétaire sont faites;
-le rapport de l’étude est rédigé;
-des formations à l’endroit des institutions concernées sont organisées.
Compétences
Leadership:
-prend des initiatives et des risques calculés;
-a un esprit créatif;
montre une attitude positive;
-est apte à travailler sous pression.
Gestion des relations
-est capable de travailler dans une équipe multidisciplinaire et multiculturelle;
-développe de solides relations avec les partenaires;
-communique de manière claire et convaincante.
Gestion des tâches
-est d’une grande disponibilité et organisé;
-fournit des résultats de qualité et à temps;
-analyse avec attention et logique les problèmes et fournit des recommandations pratiques basées sur les faits.
Qualifications et expériences requises
Qualifications académiques:
-Niveau d’études de troisième cycle dans les domaines suivants: économie, socio-économie, planification, statistiques ou dans une discipline connexe.
Expériences:
-avoir une expérience d’au moins dix (10) années dans les évaluations et analyses économiques et financières des politiques, stratégies et plan de développement;
-avoir réalisé au moins deux(2) études dans le domaine de la planification et de la budgétisation;
-avoir réalisé au moins deux (2) études dans le domaine de la gestion des dépenses publiques et privées;
-avoir une bonne connaissance dans le traitement et l’analyse des données;
-avoir une maitrise de l’outil informatique;
-avoir une excellente capacité dans la facilitation et l’animation des ateliers;
-avoir une capacité à produire des résultats de qualité dans les délais impartis.
Langue :
-Maîtrise du français oral et écrit;
-Avoir une bonne connaissance de l’Anglais: comprendre et lire.
Les Consultants intéressés doivent soumettre les documents et renseignements suivants pour prouver leurs qualifications:
Offre technique:
-Note explicative sur la compréhension des Tdrs et les raisons de la candidature;
-Brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation de la mission envisagée;
-Des copies de diplômes certifiées conformes à l’original et des attestations de service.
CV personnel, en y incluant l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références.
Proposition Financière:
L’offre financière doit indiquer le montant total du forfait, ainsi que les modalités de paiement précises et mésurables (quantitativement et qualitativement) relatives aux résultats concrets à savoir, si les paiements doivent être échelonnés ou versés en totalité à la fin du contrat. Les paiements sont fonction du résultat, c’est-à-dire, à la livraison des services spécifiés dans les termes de référence. En vue d’assister le service demandeur dans la comparaison des offres financières, le montant forfaitaire de chacune de ces dernières sera détaillé (y compris, les voyages, les indemnités journalières et le nombre de jours de travail prévus).
Les candidatures incomplètes ne seront pas examinées.
Critères d’évaluation
-Diplôme d’études de troisième cycle dans les domaines suivants: économie, socio-économie, planification, statistiques ou dans une discipline connexe:10 points;
-avoir une expérience d’au moins dix (10) années dans les évaluations et analyses économiques et financières des politiques, stratégies et plan de développement:20 points;
-avoir réalisé au moins deux(2) études dans le domaine de la planification et de la budgétisation:20 points;
-avoir réalisé au moins deux (2) études dans le domaine de la gestion des dépenses publiques et privées:20 points;
-Méthodologie de travail: 30 points.
Critères de selection de la meilleure proposition:
-Seules les candidatures ayant obtenu une note au moins égale à 70 points sur le total des 100 points au niveau de l’évaluation technique seront retenues pour une analyse financière;
-La méthode d’évaluation qui sera utilisée est celle du meilleur rapport qualité/prix (score combiné). Il sera tenu compte des qualifications du consultant en priorité mais également de sa proposition financière.
Date limite et lieu de remise des candidatures:
Les candidatures doivent être soumises en ligne:http://jobs.undp.org au plus tard le 13 septembre 2019.
Les candidatures feminines sont encouragées.
Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes selectectionnes /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.

A propos de l'auteur

moussakayre_p082337i

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à ma chaine youtube '' Moussa Kayré '' https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :