Niger

Le Ministère de la Santé Publique du Niger recrute 01 Assistant technique National

Le Ministère de la Santé Publique du Niger recrute 01 Assistant technique National

Niamey, Niger
Administration publique, fonction publique
I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
Dans le cadre de la mise en œuvre du PDS 2017-2021, le Gouvernement de la République du Niger a reçu l’appui technique et
financier de l’Agence Française de Développement (AFD), l’Agence Espagnole de la Coopération Internationale pour le Développement (AECID), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), GAVI Alliance International et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), qui ont accepté de mettre en commun leurs ressources à travers le Fonds Commun (FC) pour renforcer l’aide sectorielle. Ces financements seront gérés suivant une approche sectorielle à travers un Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre de ce PDS.
En 2015, le Fonds Commun a vu l’adhésion de la Banque mondiale à travers (i) le Projet d’Appui à la Population et à la Santé, (ii) le Projet Maladies Tropicales Négligées et Paludisme Saisonnier au Sahel et en 2018 avec le Projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies (REDISSE phase III).
Vu les opportunités qui sont offertes au Ministère de la Santé Publique et dans le souci d’améliorer la gestion de ces ressources octroyées, il est jugé indispensable le recrutement d’un consultant national chargé d’apporter une assistance technique en suivi budgétaire à la DRFM afin d’améliorer la qualité des services fournis par la DRFM en particulier et le renforcement de la capacité du personnel en général.
II DISPOSITIF DE GESTION ADMINISTRATIVE, FINANCIÈRE ET COMPTABLE DU FC.
a).Les Centres de Gestion Budgétaire et Comptable (CGBC) du MSP sont la Direction des Ressources Financières et du Matériel (DRFM), les huit (8) Directions Régionales de la Santé Publique (DRSP), les 45 Districts Sanitaires (DS), les 6 Centres Hospitaliers Régionaux (CHR) et les 2 Maternités de référence (MR). Les activités de gestion administrative, financière et comptable au bénéfice des différentes directions centrales sont centralisées au niveau de la DRFM et celles se déroulant au niveau décentralisé sont menées par les DRSP, les DS, les CHR et les MR. L’autorisation de la dépense est faite par le Secrétaire Général (SG) au niveau central et relève de la responsabilité du Directeur Régional au niveau des DRSP, du Médecin-Chef pour les DS et du Directeur au niveau des CHR et MR.
b).Les Gestionnaires attitrés des DS et des DRSP assurent la gestion administrative et financière, les Comptables Régionaux recrutés à cet effet assurent la gestion comptable du F C en collaboration avec les agents placés sous leur supervision. La DRFM qui comprend cinq divisions techniques, des cadres techniques supérieurs et moyens, des secrétaires et des agents de soutien et Appelés du Service civique, a été renforcée par le recrutement d’un Comptable Principal par le MSP qui est sous la supervision du Directeur des Ressources Financières et du matériel (DRFM).
c).L’Inspecteur chargé des Services Financiers au sein de l’Inspection Générale des Services de Santé (IGSS) assure la fonction d’Auditeur Interne et travaille en étroite collaboration avec le Contrôleur de Gestion pour aider dans la programmation et le suivi de l’effectivité de la dépense. Le Contrôleur de Gestion est positionné au niveau du Secrétariat Général et travaille en étroite collaboration avec la DRFM pour la coordination de la production des Rapports de Suivi Financier (RSF).
d).Le budget du Plan annuel d’activités sera élaboré par chaque DS, chaque DRSP et chaque Direction centrale. Les budgets des DS d’une région seront consolidés par leur DRSP qui y inclura son propre budget. Les différents budgets provenant de chaque DRSP seront consolidés en un seul par la DRFM qui y inclura les budgets des Directions Centrales pour générer le budget global du Programme de travail annuel. Le budget consolidé sera financé par le FC à hauteur des besoins de financement des activités qui auraient été jugées prioritaires par les Partenaires Techniques et Financiers du Fonds Commun (PTF/FC).
e).Un Compte Spécial du FC est ouvert dans une banque commerciale à Niamey et reçoit les fonds des PTF/FC ; Géré par la
DRFM, son approvisionnement se fait semestriellement sur la base des RSF.
f).Un Compte est ouvert dans une banque commerciale pour chaque DRSP, chaque DS et pour chaque CHR et MR. Ces comptes sont approvisionnés à partir du Compte Spécial de Niamey. La performance de gestion technique et financière de la MR, du CHR, du DS et de la DRSP, à travers les états financiers d’exécution, est le critère d’approvisionnement trimestriel du Compte ; le DRFM et le Contrôleur de Gestion apprécient cette performance par la revue des RSF.
g).Un Système d’information de gestion informatisé est mis en place pour une bonne maîtrise de la bureautique et de l’élaboration des rapports trimestriels au niveau des DS et des DRSP et il comprend un logiciel de gestion financière et comptable installé au niveau de la DRFM pour une production semestrielle des RSF fiables; ses paramètres de base sont les RSF et les nomenclatures analytique et budgétaire conçues à partir de la codification des 8( huit) Axes Stratégiques du PDS et de la nomenclature budgétaire de l’Etat ; les RSF comprennent les états financiers (emplois/ressources et exécution budgétaire), des états d’exécution des activités de passation de marchés et des états d’exécution technique ; Des indicateurs de suivi et d’évaluation de la performance en gestion financière de chaque CGBC seront disponibles dans le manuel d’exécution du PDS.
h).Un manuel de procédures administratives, financières et comptables du F C a été élaboré et révisé en décembre 2018 pour prendre en compte les nouvelles orientations du PDS 2017-2021.
i).Des formations sur le manuel, la bureautique, les principes, les règles et les procédures des comptabilités budgétaire et analytique, des procédures de passation de marchés publics dans le cadre d’une approche sectorielle ont lieu au bénéfice de tout le personnel intervenant dans la gestion administrative, financière et comptable et dans le contrôle au niveau central et décentralisé.
Les présents termes de référence fixent les objectifs assignés à l’Expert en appui budgétaire en conformité avec les besoins du MSP en matière de gestion budgétaire.
III TACHES ET RESPONSABILITES DE L’ASSISTANT TECHNIQUE NATIONAL EN SUIVI BUDGETAIRE A LA DIRECTION DES
RESSOURCES FINANCIERES ET DU MATERIEL (DRFM) DU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE (MSP).
L’expert sera positionné à la Direction des Ressources Financières et du Matériel (DRF/M) du MSP. La principale mission de l’Expert sera d’apporter sa contribution à la préparation et à l’exécution du Budget du Ministère et de la politique sectorielle manifestée à travers le PDS et le PTQ. Il aura pour tâches de contribuer aux activités de la DRFM notamment en :
-Participant au processus annuel d’élaboration du budget du PDS en collaboration étroite avec la DRFM / MSP et mettre les budgets programmes en conformité avec le PTQ ;
-Participant à la préparation, l’exécution et le suivi du Budget du MSP en relation avec les engagements internationaux et nationaux pris dans le cadre du cadrage budgétaire des Plans d’Action Annuels (PAA) du niveau central, des DRSP et DS ;
-Contribuant (élaboration feuille de route et suivi du respect de la feuille de route) à la mise en œuvre des recommandations et des corrections présentées dans les avis ou rapports du Contrôleur financier et les rapports d’audit des projets et programmes gérés par les structures du MSP ;
-Participant à la préparation de la Lettre de cadrage budgétaire annuel en direction des structures du MSP ;
-Vérifiant la cohérence entre l’exécution du Budget des structures du
MSP par rapport aux engagements pris ;
-Intégrant l’ensemble des financements du secteur dans le budgetannuel du MSP ;
 -Préparant un système de codification des dépenses du MSP ;
-Mettant (en place) /à jour une base des données financières informatisées et consolidées ;
-Etablissant un état d’exécution budgétaire semestriel (le 15 Aout de l’année N) et annuel (le 15 Février de l’année N +1)
-Participant aux revues annuelles des dépenses publiques ;
-Portant à la connaissance du DRFM toutes les informations nécessaires quant à l’amélioration de l’élaboration, de l’exécution et du suivi des PAA.
-Identifiant les principales difficultés et en proposant des mesures correctrices en matière d’exécution budgétaire ;
-Renforçant les capacités des cadres du niveau central et régional dans divers domaines de la gestion budgétaire, financière et comptable.
-Contribuant à l’amélioration de l’efficacité de la dépense publique en
conformité avec les objectifs de la politique sectorielle par une
rationalisation des allocations budgétaires en relation avec les autres
Directions et services du MSP ;
-Définissant les indicateurs de la gestion des finances publiques en assurant le suivi de leur évolution ;
Plus spécifiquement il devra également contribuer à l’exécution et au suivi des ressources du Fonds Commun, notamment en :
*Appuyant la préparation du Budget de chaque entité et l’élaboration des Plans d’Action Annuels (PAA) de toutes les structures ;
*Appuyer l’élaboration et la production des Rapports de Suivi Financiers (RSF) et les états financiers annuels ;
*Participant à la sensibilisation et la formation du personnel du MSP sur le Manuel des procédures administratives, financières et
comptables du Fonds Commun ;
L’expert doit être à mesure d’accompagner les services techniques de la DRFM dans la mise en œuvre des nouvelles politiques nationales de gestion budgétaire (budget programme, GAR etc).
IV QUALIFICATIONS, APTITUDES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES REQUISES
Le consultant doit avoir la qualification d’Expert en Finances Publiques (élaboration, exécution, suivi budgétaire de l’Etat et gestion financière des entités sectorielles). Il doit avoir entre autres les qualifications suivantes :
-Etre titulaire d’un Diplôme du niveau III de l’Ecole Nationale d’Administration en finances Publiques ou administration ou d’un
diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) ou d’un diplôme d’études approfondies (DEA) ou diplôme équivalent dans le domaine des sciences économiques ou du droit ;
-Avoir une expérience professionnelle d’au moins dix (10) ans dans la pratique des Finances Publiques (occuper un poste de préparation et/ou d’exécution et/ou de contrôle du contrôle du budget de l’Etat).
-Avoir des connaissances sur les reformes des finances publiques, notamment la Directive 009 de l’UEMOA,
-Avoir des connaissances sur la gestion axée sur les résultats (GAR) ;
-Connaissances de l’outil informatique (Word, Excel, Power point, internet) ;
-Etre capable d’animer des séances de formation sur le budget programme ;
-Etre Apte à travailler dans un environnement multiculturel ;
-Etre apte à travailler sous pression et en équipe.
Le/la assistant (e) technique a la DRFM du ministère de la sante publique aura le statut de consultant en conformité avec les Directives ‘’Sélection et Emploi des Consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Projets de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID’’ de janvier 2011.
A cet effet ,il est important de rappeler les dispositions de l’article 1.13
d) sur l’utilisation des fonctionnaires : ‘‘Les représentants du gouvernement et les fonctionnaires du pays de l’emprunteur peuvent
être engagés sous réserve que cela ne soit pas incompatible avec le droit de la fonction publique ou d’autres lois et règlements, ou
politiques du pays de l’emprunteur et (i) s’ils sont en congé sans solde,en retraite ou leur démission ; et (iii) si leur engagement ne  donne pas lieu à un conflit d’intérêts.
V LIEU D’AFFECTATION ET DUREE DU CONTRAT.
L’Expert sera basé au sein de la DRFM du Ministère de la Santé Publique à Niamey.
La durée totale des prestations est de 1 an renouvelable à temps plein assorti d’une période d’essai de trois (3) mois qui si elle n’est pas concluante peut conduire à une non poursuite de la prestation. Le/la candidat (e) retenu(e) sera invité(e) à signer un contrat d’un an renouvelable après évaluation positive de ses performances.
La performance de l’Expert basé au sein de la DRFM sera évaluée une fois par an. Les critères utilisés pour mesurer sa performance seront déterminés dans le contrat.
VI DEPOT ET COMPOSITION DES DOSSIERS DE CANDIDATURES
Les Candidats intéressés doivent obligatoirement fournir leur Curriculum Vitae détaillé complet accompagné des copies légalisées
des diplômes, des copies légalisées des attestations de travail, une copie légalisée du certificat de nationalité. Ils peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi au jeudi de 8 h à 15 h 30 mn et le vendredi de 8 h à 12 h 30 mn:
Ministère de la Santé Publique
Secrétariat Général
2ème Etage, Bureau N°207
BP : 11 323 – Niamey, Niger
Tel (227) 20 72 69 60
Les dossiers de candidature doivent parvenir sous pli fermé et porter la mention « Recrutement d’un (e) Assistant (e) Technique à la DRFM/MSP « . « A n’ouvrir qu’en commission d’examen » à l’adresse ci-dessus au plus tard le 5 février 2019 à 10h00 (Heure locale).
NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour passer un entretien oral. Les dossiers de candidatures déposés ne seront pas retournés. Le Ministère de la Santé Publique n’est pas tenu de donner obligatoirement une suite à toute ou partie de ce présent avis de recrutement. Les dossiers de candidatures déposés ne seront pas retournés.
Dr RANAOU ABACHE
[subscribe]

Laisser un commentaire