Congo RDC

La SARIS recrute 01 Conseiller extérieur

La SARIS recrute 01 Conseiller extérieur à la Fondation SARIS

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

La SARIS Congo a été créée en 1957. Son activité industrielle a entraîné des afflux migratoires importants dans la région. Son activité s’est peu à peu stabilisée, rendant les possibilités d’embauche limitées. De manière à assurer le développement des communautés villageoises environnantes, le Groupe Somdiaa a créé un réseau de Fondations implantées dans les pays où il est présent (Congo, Tchad, Cameroun, Gabon, RCA, Côte d’Ivoire, Togo). Ces Fondations sont chargées de gérer et d’optimiser les ressources allouées aux projets extérieurs et aux actions sociales et solidaires. Associations de droit local, elles sont organisées autour de l’assemblée générale des membres, du Comité de Sélection des Projets (composé de collaborateurs bénévoles de l’entreprise) et du Comité d’Orientation, commun à toutes les Fondations du groupe.

Problématique et enjeux :

Dans le cadre de la démarche RSE du Groupe SOMDIAA, le projet des Fondations existe depuis 2010. Il vise à apporter aux populations riveraines des implantations agro industrielles du groupe une structure d’appui, de conseil, de renforcement des capacités organisationnelles et techniques pour le développement des initiatives socio-économiques de la société civile de la zone d’intervention du projet.

La problématique du projet est de réussir à fédérer les acteurs de la société civile locale dans une dynamique de groupe, de faire émerger des réponses adaptées à leurs différentes attentes, sans pour autant réaliser les choses à leur place. L’approche développée est celle du développement participatif visant, à moyen terme, une autonomisation des structures associatives locales et des petits porteurs individuels locaux (auto-entreprenariat).

Finalités et Objectifs :

L’ADAS / Fondation SARIS a pour objectif, notamment par l’intermédiaire de financements ciblés, de mener des actions sociales, solidaires et sanitaires, destinées notamment à :

  • Réduire les inégalités
  • Lutter contre les conditions précaires des personnes en difficulté
  • Promouvoir des Activités Génératrices de Revenus

Elle vise l’autonomisation des groupes, associations ou individus porteurs d’initiatives locales, à moyen terme, en apportant un renforcement des capacités organisationnelles et techniques aux organisations de base et autoentrepreneurs de sa zone d’intervention.

Zone d’intervention :

L’ADAS / Fondation SARIS travaille dans les villages des districts de Kayes et de Loudima, ce qui représente près de 31 villages et hameaux distincts. Elle travaille également dans les quartiers de la ville de Nkayi qui en émettent le besoin. La population des villages représente près de 15 000 personnes.

Public concerné :

L’ADAS / Fondation SARIS travaille avec les groupes, associations, mutuelles, coopératives et porteurs individuels qui en émettent le besoin et qui sont actifs au sein de la zone d’intervention de l’ADAS. L’ADAS travaille aussi bien avec les organisations de base structurées, légalisées que celles qui sont encore dans le domaine de l’informel. Actuellement la Fondation Saris suit une vingtaine de groupes et près de vingt porteurs individuels intervenant dans divers secteurs (maraîchage, pisciculture, petits commerces, actions communautaire, élevage, apiculture, etc.).

La Fondation SARIS entretient également une relation de confiance en travaillant en partenariat lorsque c’est possible avec les entités administratives ou les services déconcentrés de l’Etat (directions départementales, secteurs agricoles, sous-préfectures, districts sanitaires, etc.).

Raison d’être de la mission du volontaire (intérêt pour le partenaire) :

Dans le cadre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, les entreprises du groupe SOMDIAA souhaitent mettre en place une structure dédiée à l’amélioration des conditions de vie des populations vivant à proximité des sites d’exploitation sucrière. L’entreprise ayant stabilisé ses effectifs, il est nécessaire de proposer d’autres alternatives aux populations de manière à ce qu’elles puissent subvenir à leur sécurité alimentaire et à leur développement économique, sanitaire et social. L’ADAS / Fondation SARIS, ouverte depuis 2012 a réalisé un important travail de sensibilisation, d’identification des organisations de la société civile, de renforcement de leurs capacités en termes de structuration associative, de gestion financière et organisé des formations techniques sur les thématiques du développement souhaitées par les communautés (gestion d’un ouvrage communautaire, gestion des latrines, maraichage, itinéraires techniques…). Elle a mis en œuvre plusieurs projets communautaires et générateurs de revenus. Il convient de suivre ces projets, d’en soutenir de nouveaux en prenant en compte l’éthique de la structure qui fait la promotion d’un développement participatif.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Le/la Volontaire agit en qualité de Conseiller.ère Extérieur.e à la Fondation. Il/Elle vient en appui à la structure en apportant ses compétences. Il/Elle anime au quotidien les activités de soutien de la Fondation (organisation de formations, conseils organisationnels, structuration, gestion, sensibilisation, appui au montage de projets structurants à l’endroit des populations de bénéficiaires, recherches de financements et de partenaires extérieurs)
Il/Elle n’est pas au-dessus hiérarchiquement de son collègue de nationalité congolaise.

Réalisations précédentes en lien avec la mission :

Le projet est lancé depuis 2012. L’ADAS s’est attelée à sensibiliser l’ensemble des villages de sa zone d’intervention sur ses objectifs et moyens d’action, sur la méthodologie proposée. Les phases de structuration et de renforcement de capacités ont été initiées, ainsi que la mise en œuvre de projets d’appui (éducation, santé, désenclavement, agriculture, maraîchage, transformation…)

Objectifs attendus :

  • Veiller au développement des activités de l’ADAS / Fondation SARIS conformément à sa méthodologie, son éthique, dans le respect de ses moyens d’action, objectifs propres et procédures en vigueur
  • Structurer la société civile locale, créer / maintenir avec elle une relation de proximité et de confiance
  • Assurer l’appui à la réflexion autour des projets à présenter aux comités de l’ADAS pour validation de la mise en œuvre

Identifier les acteurs du développement local permettant à l’ADAS de développer des partenariats techniques et ou financiers

Activités concrètes à mener :

  • Animer la Fondation SARIS au quotidien en accord avec ses objectifs et son éthique ;
  • Appuyer le comité sur la gestion administrative et financière des ressources de l’association ;
  • Transférer ses compétences à l’animateur en développement local de la Fondation ainsi qu’aux groupements en lien avec la Fondation ;
  • Veiller au développement des activités de la Fondation en accord avec les objectifs statutairement définis ;
  • Accueillir les structures associatives et étudier leurs besoins respectifs et les solutions que la Fondation SARIS pourrait leur proposer ;
  • Organiser les formations à leur endroit (en étant lui-même formateur ou en décelant les personnes compétentes pour assurer des formations) ;
  • Récolter des fonds, mettre en place des partenariats entre la Fondation SARIS et les organisations de développement, les institutions, les opérateurs économiques ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation (le cas échéant les ajustements) des projets financés, cofinancés ou portés par la Fondation ;
  • Mettre en place des procédures d’appui aux structures de base formalisant ainsi son expertise ;
  • Entretenir des relations suivies avec le Comité de sélection des projets et avec le Comité d’Orientation des Fondations du groupe SOMDIAA
  • Entretenir une relation de confiance avec la SARIS Congo et renforcer les liens avec la RSE Saris Congo dans le cadre de la convergence sociétale ;
  • Mettre en œuvre le respect des procédures internes à la vie de la Fondation SARIS

Lieu de travail et zone d’intervention : Local de l’ADAS / Fondation SARIS à Nkayi. Zone d’intervention rurale (Districts de Kayes et sud de Loudima), environ 1000km².

Horaires ou disponibilités demandés : 5j/7 à organiser en journée continue ou en coupure en travaillant le samedi matin.

Déplacements à prévoir : Dans toute la zone d’activité plusieurs fois par semaine (plusieurs villages). Déplacements occasionnels à Pointe-Noire ou Brazzaville. Un déplacement d’une semaine à prévoir en fin d’année lors du séminaire inter-fondations.

Moyens de déplacements prévus : Moto ou voiture Fondation sur site ; Voiture Saris avec chauffeur + Taxi pour Brazzaville et Pointe Noire.

Relations professionnelles à préciser et détailler :

  • Avec qui le (la) volontaire est-il en relation ? Pour quels aspects de son travail ? :
  • Le Comité de sélection des projets de la Fondation SARIS / Le Comité d’Orientation des Fondations du Groupe / Le Responsable RSE SOMDIAA
  • Le Coordinateur Sociétal
  • L’agent de développement local de l’ADAS
  • La Direction générale de la SARIS Congo sur des sujets spécifiques et de manière occasionnelle

Le Volontaire est chargé de mettre en application les décisions prises par le Comité de sélection des projets et par le Comité d’Orientation et de suivre les recommandations du Coordinateur Sociétal avec lequel il est en échange régulier. A ce titre, les relations entre les Opérationnels Terrain et les membres de l’ADAS / Fondation SARIS se doivent d’être les plus professionnelles possibles.

Expériences / Formation

Quelles sont les 3 compétences principales que vous recherchez chez le volontaire ?

  • Montage projet : Développement local – Appui à l’entreprenariat
  • Négociation/Communication
  • Animation : Vie du local, suivi et formation

Autres compétences indispensables :

  • Développement rural
  • Agriculture
  • Organisation / structuration
  • Recherche de financement
  • Pédagogie
  • Gestion administrative et financière
  • Bonne qualité de rédaction et de synthèse

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : Gestion de projet, développement local-rural, solidarité internationale, agronomie, accompagnement de la société civile. Une expérience internationale sera considérée comme un atout.

Langues pratiquées (lu, écrit et parlé) : Français.

Permis de conduire : Auto / Moto.  La Fondation dispose des 2 moyens de locomotion. Le permis est indispensable mais le volontaire a la possibilité de le passer en local s’il n’en est pas détenteur (Au moins l’un des deux permis valide avant départ de préférence).

Autre impératif : Patience, diplomatie, capacité à vivre en milieu rural et volonté de réaliser une expérience inter culturelle unique. Apprécier le travail de terrain et le contact avec les populations locales. Bon sens, autonomie et force de proposition.

Salaire

Conditions :

  • 1 voyage aller-retour sur le lieu de la mission
  • Indemnité de subsistance, d’un montant de 760 €
  • Logement meublé et équipé mis à disposition
  • Protection sociale complète (CFE et mutuelle complémentaire)
  • Indemnité de réinstallation (conditions selon cadre légal)

Comment postuler

Cette mission vous intéresse ?

Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de motivation en français à mracamier@sgmp.somdiaa.com et à recrutement@gescod.org sou l’objet : Candidature VSI – Congo.

Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Nous nous réservons la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce.

Merci de votre compréhension.

Date limite : 15.05.2022

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :