France

La Cimade recrute 01 Chargé de projet régional » femmes/personnes étrangères victimes de violence »

La Cimade recrute 01 Chargé de projet régional“FEMMES/PERSONNES ETRANGERES VICTIMES DE VIOLENCE” EN ILE DE FRANCE – PARIS

CDD à temps plein à terme imprécis (remplacement congé maternité)
Poste à pourvoir au 25 février 2021 – Terme minimum : 6 octobre 2021

Depuis ses origines, La Cimade est au service des personnes étrangères en situation précaire qu’elle écoute, accueille et conseille en différents lieux. Travailler à La Cimade requiert avant tout cet esprit de service qui donne sa raison d’être à l’association.

La Cimade Île-de-France est l’une des 13 régions de l’association. Elle compte aujourd’hui 7 groupes locaux ainsi que 4 lieux d’accueil. Son action auprès des personnes migrantes et réfugiées est multiple :

  • Association de terrain, elle organise dans toute la région des permanences d’accompagnement juridique et est présente dans les lieux de rétention administrative ainsi qu’en milieu pénitentiaire ;
  • Association de défense des droits, elle porte un plaidoyer pour une politique migratoire plus hospitalière et respectueuse de la dignité, et sensibilise un large public aux enjeux de la migration et à la lutte contre toutes formes de discrimination ;
  • Enfin, elle s’engage dans l’hébergement et l’insertion de réfugiés statutaires et développe des projets en partenariat avec des associations du Sud.

En Île-de-France, ces actions sont menées grâce à l’engagement de 425 bénévoles et de 28 salarié.e.s.

Description :

Le poste de chargé(e) de projet régional « Femmes/personnes étrangères victimes de violences » porte principalement la thématique de la protection des personnes étrangères, notamment des femmes, contre les violences liées au genre. Cela concerne notamment les victimes de violences conjugales lorsque celles-ci ont des conséquences sur le droit au séjour ; mais également les demandeur.euse.s d’asile fuyant des violences liées au genre dans leur pays d’origine (mutilations sexuelles, mariages forcés, traite des être humains etc.).

Missions :

Sous la responsabilité de la Déléguée Nationale en région, en lien avec les instances et en collaboration étroite avec l’équipe salariée de la région, le ou la chargé·e de projet régional aura pour missions :

De manière spécifique, sur la thématique des personnes étrangères victimes de violences liées au genre :

  • La coordination du pôle « violences » (définir et animer les actions régionales, soutenir et animer les équipes bénévoles)
  • La conception d’outils et l’animation de sessions de formation/ sensibilisation à destination des équipes bénévoles et d’un public externe
  • L’élaboration et l’animation d’actions de plaidoyer en matière de violences liées au genre (veille juridique, veille des pratiques des administrations, rédaction de communiqués, …)
  • La représentation régionale inter-associative, médiatique et institutionnelle sur ces questions
  • La participation à la recherche de financement
  • La contribution aux actions nationales relatives aux violences de genre en interne (groupes de travail, outils de formation, …) et à l’externe

De manière transversale, sur les activités régionales :

  • La participation à la conception d’outils et à l’animation de formations toutes thématiques confondues (asile, séjour, éloignement, violences) à l’échelle interne et en externe
  • La participation au développement de la vie associative régionale (réunions régionales, Assemblée générale, …) et des projets régionaux
  • La participation à la dynamique de l’équipe salariée régionale
  • La participation à la rédaction du rapport d’activité

Compétences et qualités requises :

  • Expérience confirmée dans la défense des personnes étrangères, maîtrise des enjeux liés aux migrations et politiques migratoires
  • Bonne connaissance du milieu associatif et intérêt pour les mouvements d’éducation populaire
  • Connaissance de la matière juridique indispensable, solide formation et expérience en droit des étrangers (droit au séjour et droit d’asile notamment).
  • Une connaissance des mécanismes de protection des personnes victimes de violences serait appréciée (en matière de droit civil, de droit pénal et de droit des étrangers).
  • Une expérience dans l’accueil et l’écoute des personnes victimes de violences ou vulnérables serait appréciée.
  • Capacité à gérer le stress et coordonner des équipes qui accompagnent des personnes vulnérables et en détresse.
  • Capacité à animer, former et coordonner des équipes bénévoles, sens de la pédagogie
  • Capacité d’écoute, de médiation et aptitude à travailler en équipe
  • Fort esprit d’initiative, d’analyse, rigueur et autonomie
  • Capacité de communication et de rédaction
  • Maîtrise des outils informatiques

Lieux de travail :

  • Siège régional de la Cimade Ile-de-France : 46 boulevard des Batignolles, 75 017 Paris
  • Déplacements sur les lieux de la Cimade en région Ile-de-France

Conditions de rémunération :

  • Salaire brut mensuel de base : 2 841,00 euros (catégorie C)
  • Avantages annexes: Tickets restaurant, Mutuelle, Prévoyance, Forfait mobilité vélo

Candidatures (CV + LM) à adresser à recrutement@lacimade.org
Entretiens de sélection le 29 janvier et le 1er février

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :