Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Responsable Sectoriel Régional Chargé de la Gestion des Ressources en Eau

La BAD recrute 01 Responsable Sectoriel Régional Chargé de la Gestion des Ressources en Eau, RDGW, RDGN, RDGC « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances
Responsable sectoriel régional chargé de la gestion des ressources en eau, RDGW, RDGN, RDGC
Titre du poste: Responsable sectoriel régional chargé de la gestion des ressources en eau, RDGW, RDGN, RDGC
Grade: PL2
Poste N°: 50092538
Référence: ADB/20/154
Date de clôture: 09-déc-2020
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance et économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence chargée de l’agriculture, du développement humain et social est un complexe sectoriel axé sur les objectifs prioritaires « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer la politique et la stratégie dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) servir de porte-parole de la Banque en la représentant auprès des parties prenantes externes et en intervenant sur les aspects de l’objectif prioritaire « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».
LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :
Le complexe de l’agriculture et du développement humain et social a pour mission de contribuer aux efforts déployés par la Banque en vue de réduire la pauvreté et de promouvoir le développement durable dans les PMR. Il remplit cette mission : 1) en contribuant à l’élaboration de stratégies nationales et régionales et en renforçant les connaissances sectorielles ; et 2) en se concentrant sur l’élaboration et l’exécution de projets/programmes en vue de l’approbation des opérations définies dans le cadre des Cinq grandes priorités (High 5). Le complexe AHVP soutient les directions régionales dans le développement des programmes pays, dirige le développement des projets/programmes constitutifs des programmes pays et assure la gestion du portefeuille.
Le Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement (AHWS) assure la coordination des activités de la Banque liées à la mise en valeur des ressources en eau et à l’assainissement en vue de renforcer les synergies et de contribuer à la réalisation de tous les High 5.
La Division 3 chargée de la sécurité de l’eau et de l’assainissement (AHWS.3) assure la gestion des opérations dans les régions Ouest, Centre et Nord et travaille en étroite collaboration avec AHWS.2 (Division de la sécurité de l’eau et de l’assainissement pour les régions Est, Sud de l’Afrique et du Nigeria) et AHWS.1 (Division responsable de la coordination et des partenariats pour l’eau) ainsi qu’avec la Facilité africaine de l’eau (FAE) en vue de fournir à la Banque un leadership éclairé en ce qui concerne la valorisation des ressources en eau et l’assainissement en Afrique. Le département AHWS joue un rôle de premier plan en ce qui concerne le soutien apporté à l’Afrique dans les efforts qu’elle déploie pour assurer la sécurité de l’eau. Leur rôle se traduit par la fourniture d’une expertise technique, la production et la diffusion de connaissances sectorielles pertinentes et la promotion de partenariats stratégiques. Plus précisément, conformément au mandat du Département, AHWS.3 fournit des conseils aux unités de prestation de services dans les domaines thématiques suivants, entre autres : i) Développement et gestion intégrés et transfrontaliers des ressources en eau pour la sécurité de l’eau ; ii) Approvisionnement en eau pour tous ; iii) Assainissement pour tous ; et, iv) Gouvernance du secteur de l’eau ; ainsi que les domaines transversaux incluant le genre, le changement climatique, la mobilisation du secteur privé et la fragilité.
LE POSTE :
Sous la supervision du Directeur d’AHWS, le Responsable régional sectoriel chargé de la région Ouest, Centre et Nord fait office de Chef de la division dans lesdites régions et veille à la responsabilisation du personnel de la division dans la région et au siège en vue de la réalisation de leurs objectifs. Pour ce faire, il joue le rôle de superviseur et délègue au personnel des tâches et des fonctions, tout en leur apportant son soutien, son encadrement et sa collaboration dans le cadre de la réalisation des programmes de travail régionaux convenus. Il coordonne les efforts de collaboration avec les autres divisions du département et supervise les discussions avec les autres complexes de la Banque en ce qui concerne l’identification des opportunités d’interventions susceptibles d’avoir un impact positif sur la réalisation globale des High 5.
Les principaux objectifs de travail associés à ce poste sont les suivants :
Diriger et apporter son concours à l’élaboration et à la révision des politiques et stratégies relatives au secteur de l’eau et de l’assainissement ; et promouvoir leur mise en œuvre dans les opérations pertinentes de la Banque identifiées, élaborées et mises en œuvre dans les PMR ;
Piloter les actions de la Division visant à contribuer aux efforts déployés par la Banque en matière de mobilisation des ressources pour le secteur de l’eau, en favorisant des partenariats stratégiques permettant de mieux tirer parti des financements et des connaissances disponibles et en élaborant et en mettant en œuvre des mécanismes de financement innovants ;
Développer et diffuser les connaissances et fournir des conseils et une expertise technique aux divers unités et complexes de la Banque, de manière directe et en collaboration avec diverses initiatives et fonds fiduciaires au sein du Département, tel que la FAE afin de maximiser la contribution de la Banque au développement de l’Afrique dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Assurer la supervision et la coordination du personnel sous sa responsabilité tout au long du processus d’élaboration et de mise en œuvre des projets et programmes de mise en valeur des ressources en eau et d’assainissement, superviser la gestion des financements de la Banque, mobiliser des cofinancements et soutenir les opérations d’investissement de la Banque dans le secteur de l’eau.
Fournir une expertise sectorielle approfondie liée à la planification, au développement, à la structuration technique et au financement, ainsi qu’au suivi et à l’évaluation des opérations en matière de sécurité de l’eau liées à la mise en valeur des ressources en eau et à l’assainissement, notamment en fournissant une assistance technique en matière d’analyse comparative des services d’eau, de réformes sectorielles, d’accès à l’eau et de développement des compétences.
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :
Le Responsable sectoriel AHWS.3 relève du Directeur d’AHWS, mais collabore étroitement avec les Directeurs généraux chargés de la région Centre, Nord et Ouest. Au niveau régional, il travaillera de manière transparente avec les autres unités de la Banque sous la direction du Directeur et apportera sa contribution à l’évaluation de la situation et aux plans de travail des portefeuilles régionaux dans leur ensemble.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision directe du Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement (AHWS) et en étroite collaboration avec les unités régionales de prestation de services du complexe RDVP, le Responsable sectoriel s’acquittera des fonctions suivantes :
Leadership et gestion de la Division
Assurer la direction, la supervision et l’exécution des opérations stratégiques de la Division AHWS.3, fournir le soutien nécessaire à la mise en œuvre de la stratégie de la Banque pour le secteur de l’eau et à la réalisation des composantes de la priorité opérationnelle 5 des High 5 de la Banque, « Améliorer la qualité de vie des populations africaines », liées à l’eau.
Diriger et encadrer l’équipe chargée des opérations relevant du secteur de l’eau dans les régions assignées et veiller à ce que l’équipe reste performante, motivée et engagée vis-à-vis de la réalisation des objectifs de la Division et du Département chargé de l’eau.
Diriger la dotation stratégique de l’équipe chargée du secteur de l’eau dans les régions sous sa supervision, identifier et gérer les besoins en ressources humaines et financières de la Division ; fournir un soutien de gestion au personnel et faciliter la pleine réalisation de leurs tâches techniques ; identifier les besoins du personnel en matière de formation et discuter de leurs besoins de développement de carrière et de la mise en œuvre des solutions proposées à cet égard ; assurer l’évaluation de leurs performances et résoudre les différends entre les membres du personnel et répondre à leurs plaintes.
Préparer et diriger la mise en œuvre du programme de travail de la Division, en déterminant les priorités et en allouant les ressources nécessaires à la fourniture en temps voulu de produits de haute qualité ; encourager le travail d’équipe et la communication entre les membres du personnel de la Division et au-delà des frontières organisationnelles ; gérer les activités entreprises ; et veiller à ce que les indicateurs de performance clés (KPI) définis pour la division soient atteints en temps voulu.
Superviser les tâches programmatiques/administratives nécessaires au fonctionnement de la Division, y compris la préparation des budgets et l’établissement de rapports sur les performances ;
Participer aux réunions de la Division, du Département, des Comités techniques d’assurance qualité (TQAC), du Comité de coordination sur l’eau, des réunions des donateurs et des partenaires portant sur les initiatives en matière d’eau, d’assainissement et sur les fonds d’affectation spéciale relevant d’AHWS ainsi que d’autres réunions liées au travail de la Division, ou présider lesdites réunions.
Diriger le dialogue technique sur le développement, les réformes et la restructuration du secteur de l’eau et de l’assainissement, et contrôler la qualité professionnelle des documents produits par le personnel de la Division.
Favoriser un environnement qui stimule et récompense l’innovation, la créativité et l’obligation de rendre compte des résultats, et motiver le personnel à contribuer à la production d’un impact significatif de développement pour la croissance de l’Afrique.
Instaurer et promouvoir l’approche « UNE SEULE BANQUE » dans l’ensemble du Complexe de l’agriculture et du développement humain et social, dans les autres complexes sectoriels et dans les directions régionales, en respectant les plus hauts niveaux d’éthique, de responsabilité fiduciaire et de professionnalisme, afin de protéger et d’améliorer la réputation de la Banque.
Établir des relations solides et stratégiques avec les promoteurs et les financiers du secteur privé, les communautés économiques régionales (CER), les organisations pour la mise en valeur des bassins fluviaux, les organisations de la société civile (OSC), les agences de l’Organisation des Nations unies (ONU), les partenaires bilatéraux et multilatéraux et les représentants des gouvernements afin de partager des informations et des expériences qui permettront de développer des opportunités d’investissement (socialement et économiquement) dynamiques et d’accélérer l’obtention de cofinancements et la mise en place des syndications de prêts en vue de la réalisation réussie des projets.
Développement de politiques et de stratégies pour le secteur de l’eau et de l’assainissement :
Fournir des conseils techniques et jouer un rôle de premier plan dans l’élaboration et la révision des politiques, règles, réglementations, normes et standards du Groupe de la Banque, en particulier en ce qui concerne la sécurité de l’eau et l’assainissement ; et assurer leur mise en œuvre au sein de la Division.
Fournir des conseils sur les politiques et stratégies sectorielles pertinentes et promouvoir leur mise en œuvre au sein de la Banque.
Développement et gestion des activités :
Sous la direction du Directeur d’AHWS, et en collaboration avec les directeurs généraux régionaux concernés, diriger les programmes nationaux et régionaux de développement opérationnel et d’investissement, et jouer un rôle moteur dans la mobilisation des ressources dans les pays afin d’accroître et de diversifier le portefeuille de la Banque.
Gérer l’exécution des programmes de prêt et hors prêt pour les pays membres dans les unités régionales de prestation de services, conformément aux politiques et procédures de la Banque.
Faire progresser l’intégration régionale par le développement et la contribution à l’exécution de grands projets de développement régional transformateurs en vue de la réalisation des High 5 de la Banque, à savoir « éclairer et fournir de l’énergie à l’Afrique », « nourrir l’Afrique », « intégrer l’Afrique », « industrialiser l’Afrique » et « améliorer la qualité de vie des populations africaines ».
Veiller à la réalisation d’impacts concrets conformément aux objectifs définis dans le cadre de la « Stratégie pour l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines », de la « Stratégie pour le genre » et de la « Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique » de la Banque, entre autres.
Développement des réserves de projets : En collaboration avec les institutions locales, nationales et sous-régionales, mettre en place et assurer la gestion d’un réseau de projets et d’un programme de prêts diversifiés (OS et ONS) dans le secteur de l’eau dans les différentes régions afin d’atteindre les objectifs de rentabilité des opérations de la Banque tout en ayant un impact transformateur sur l’ensemble des composantes de la sécurité de l’eau.
Identification des opportunités : Identifier et concrétiser les possibilités de cofinancement de projets/programmes et les activités de collaboration avec d’autres partenaires de développement, notamment en ce qui concerne le financement de projets d’infrastructure innovants dans le domaine de l’eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP).
Développement et exploitation des connaissances sectorielles et réseautage sectoriel :
Conseiller le Directeur sur les questions liées à la sécurité de l’eau et à l’assainissement et défendre devant le Conseil les documents émanant du Département.
Développer et maintenir des relations de coopération et de cofinancement avec les autres agences et organisations de développement ; mener, le cas échéant, des missions importantes et délicates dans les pays membres et auprès des organisations et agences partenaires ; représenter le Groupe de la Banque dans les grandes conférences et réunions internationales, notamment celles portant sur l’eau et le développement humain et social.
Fournir au Comité de coordination sur l’eau un soutien et des conseils techniques permettant d’optimiser la contribution des opérations de la Banque relevant du secteur de l’eau dans le but de promouvoir le développement de ressources en eau à usages multiples, d’élaborer et mettre en œuvre des interventions complexes de qualité dans le domaine des infrastructures hydrauliques, d’intégrer les principes de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) et d’assurer un accès plus durable et plus abordable aux services d’approvisionnement en eau et d’assainissement.
Contribuer, à l’appui de l’AHWS.1, de l’AHWS.2 et de la Facilité africaine de l’eau (FAE), à l’établissement de partenariats stratégiques solides avec des organisations multilatérales et bilatérales et des organisations régionales visant à mobiliser des ressources et à soutenir le développement des opérations relevant du secteur de la sécurité de l’eau et de l’assainissement au sein des unités régionales de prestation de services.
Favoriser la cohérence des interventions de la Banque dans le domaine de la sécurité de l’eau et de l’assainissement dans les différentes régions et promouvoir la collaboration.
En tandem avec AHWS.1 et AHWS.2, contribuer au développement de mécanismes de financement innovants, à la mise en œuvre des recommandations connexes ainsi qu’au développement d’approches de gestion technique visant à promouvoir l’accès à la sécurité hydrique et à l’assainissement dans les pays membres régionaux. Ce rôle impliquera également la promotion de la participation du secteur privé et l’amélioration de la gouvernance globale du secteur.
Faire preuve d’une compréhension large et approfondie permettant de diriger la conception et l’exécution de politiques et/ou de programmes de recherche importants ou contribuer aux travaux économiques et sectoriels visant à informer et à améliorer la conception de nouvelles opérations en vue d’un impact plus important ;
Faire preuve d’une compréhension approfondie permettant d’organiser des discussions stratégiques régionales et internationales de haut niveau sur le partenariat en matière de sécurité de l’eau et d’assainissement et/ou d’y représenter la Banque.
S’acquitter d’autres fonctions qui lui seraient confiées par son supérieur hiérarchique.
Critères de sélection
Être titulaire d’au moins un master ou d’un diplôme équivalent en ingénierie des ressources en eau, en ingénierie de l’eau et de l’assainissement, en économie, en développement institutionnel, en ingénierie environnementale, en sciences sociales, en analyse financière, en géosciences ou dans tout autre domaine pertinent axé sur la mise en valeur des ressources en eau et le changement climatique. Être titulaire d’une qualification ou d’une certification en gestion de projet, en financement de l’eau, en gestion ou gouvernance des services d’eau, en partenariats public-privé ou dans des disciplines connexes avec une bonne connaissance ou une expérience professionnelle dans les domaines liés à l’eau tels que l’agriculture, l’énergie, l’urbanisme, etc. ;
Avoir au moins huit (8) ans d’expérience approfondie et progressive dans une institution financière ou de développement reconnue au niveau international. Une expérience d’au moins quatre (4) ans à des postes de direction avec une certaine expérience en ce qui concerne l’engagement du secteur privé dans le secteur de l’eau serait un avantage ;
Justifier d’une large expérience en matière de développement du secteur de l’eau et de l’assainissement et de soutien aux politiques dans les pays en développement, y compris en Afrique ;
Faire preuve d’une bonne connaissance du travail d’autres institutions de développement multilatérales et bilatérales est un atout ;
Être reconnu pour son expertise sectorielle, avoir une connaissance approfondie des questions liées au développement intégré des ressources en eau et au financement du secteur de l’eau en Afrique, et avoir fait ses preuves dans le cadre de son travail avec les institutions de financement du développement, avec un accent particulier sur la recherche et le développement de politiques liées à l’eau et à l’assainissement ;
Jouir d’une vaste expérience dans la fourniture de produits opérationnels et de services hors prêt de haute qualité (travail analytique, service de conseil, conseil en recherche, études sectorielles), dans la gestion d’un portefeuille de projets d’investissement dans le secteur de l’eau, dans l’optimisation du portefeuille et l’évaluation des risques, dans la restructuration des projets et dans la réforme du secteur de l’eau en réponse à l’évolution de l’environnement opérationnel ;
Avoir une compréhension approfondie et avérée des cycles de projets souverains et non souverains et des structures de financement, y compris l’identification, le développement, la conception des projets, l’assurance de la diligence raisonnable des projets, l’évaluation/allocation des ressources et la mise en œuvre/stratégie de gestion des risques des projets (y compris la stratégie de passation de marchés, la stratégie de communication, la gestion des connaissances, le renforcement des capacités et d’autres facteurs essentiels de réussite) ;
Avoir une connaissance et une compréhension approfondies des éléments essentiels i) à la réalisation effective et à l’évaluation efficace des impacts de développement liés à l’accès à l’eau et à l’assainissement, à la création d’un environnement de sécurité de l’eau par le biais de projets et de programmes réalisés en Afrique et ii) à l’analyse et l’évaluation appropriées des questions critiques relatives à un large éventail de problèmes de santé environnementale, d’eau et d’assainissement ;
Avoir une expérience large et complète en matière de planification, d’organisation, de gestion et de coordination des activités d’unités similaires et de supervision de personnel de haut calibre, d’organisation d’équipes et de fourniture d’un soutien managérial et de direction ;
Résolution de problèmes – être capable de rechercher et de produire des approches innovantes et créatives des activités permettant d’améliorer les performances.
Orientation client – être capable d’établir des partenariats durables avec un large éventail de clients et de fournir des résultats qui répondent aux besoins et aux intérêts à long terme des clients au sein et en dehors de la Banque.
Travail et relations d’équipe – avoir la capacité de bien travailler avec les autres pour maximiser l’efficacité de l’équipe.
Vision et leadership – Communiquer clairement sa direction stratégique et sa vision de manière fréquente et positive, inspirer le personnel à la poursuivre, encourager le personnel à contribuer au débat stratégique ; identifier clairement et établir l’ordre de priorité des questions, opportunités et risques stratégiques, et soutenir l’intégration des plans locaux ; stimuler le changement et l’amélioration, ne pas accepter le statu quo.
Gestion des performances et développement du personnel – Organiser des réunions de contrôle pour faire le point sur les performances et l’avancement des projets par rapport aux objectifs fixés ; clarifier les rôles, les responsabilités et les structures hiérarchiques pour chaque membre du personnel ; discuter régulièrement des performances et fournir un retour d’information et un encadrement au personnel ; Soutenir activement le développement et les aspirations professionnelles du personnel.
Responsabiliser les autres – Assurer un encadrement de haut niveau des personnes et des équipes, déléguer efficacement le travail aux autres et les faire respecter les principes de l’obligation de rendre compte des résultats, fixer des objectifs SMART pour le personnel, mettre en place un environnement de travail motivant et assurer le développement des personnes afin d’améliorer leurs capacités.
Établir la confiance – Fournir un environnement dans lequel les autres peuvent parler et agir sans crainte ni répercussion ; opérer avec transparence ; donner la priorité à l’établissement d’une relation de confiance durable avec les collègues, les membres du personnel et les clients ; traiter les informations sensibles et confidentielles de manière appropriée.
Communication – Parler et écrire de manière claire et efficace ; Écouter les autres, interpréter correctement les messages des autres et répondre de manière appropriée.
Communiquer et écrire efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
Avoir une bonne maîtrise des applications standard de Microsoft Office (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; la maîtrise du système SAP serait un atout.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG(le lien envoie un courriel)
Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :