Tchad

Expertise France recrute 01 social média manager

Expertise France recrute 01 social média manager au Tchad

Contexte

Le Tchad : un contexte épidémiologique fragile.

Au Tchad, malgré les efforts consentis par l’ensemble des acteur·rice·s du secteur :

Le taux de prévalence du VIH/Sida est de 1,3 % chez les adultes entre 15 et 49 ans. De nombreuses personnes vivant avec le VIH/Sida sont victimes de discrimination et d’injustice et doivent faire face à la stigmatisation.

La prévalence du paludisme est de 29,8% au niveau de la population générale et de 35,8% chez les enfants de 6 mois à 3 ans Le paludisme est le premier motif de consultation et fait partie des maladies sous surveillance épidémiologique. Il demeure endémique et est la première cause de morbidité et de mortalité́ dans les groupes les plus vulnérables.Par ailleurs, seules 33% des femmes enceintes en milieu rural et 41% en milieu urbain dorment sous une moustiquaire imprégnée or ceci peut accroitre les risques de mortalité prénatale ou infantile.

Le taux d’incidence de la tuberculose est de 299 nouveaux cas (toutes formes confondues) pour 100 000 habitant·e·s.

Ce contexte épidémiologique fait du Tchad un pays à infection généralisée où l’association fréquente de la tuberculose et du VIH/Sida implique la nécessité d’adopter une stratégie synergique et coordonnée.

C’est la vie ! Tchad

C’est la vie ! Au Tchad est une campagne de communication pour le changement social et de comportements construite autour d’un feuilleton radiophonique qui vise à contribuer au renforcement du système de santé communautaire à travers l’utilisation de la communication sociale, des TIC et des médias.

Le projet, mis en œuvre par un consortium d’acteurs pour le développement : le RAES, l’agence de développement économique et social du Tchad (ADES), l’association pour le marketing social au Tchad (AMASOT) et le bureau d’appui santé et environnement du Tchad (BASE) va spécifiquement intervenir sur :

L’augmentation du niveau de connaissances des populations tchadiennes ciblées par le projet sur les modes de prévention et de traitements des 3 pandémies et le fonctionnement du système de santé ;

Le renforcement de la qualité de l’accueil et des soins à l’endroit des patient·e·s à travers l’amélioration des connaissances et des compétences du personnel de santé sur l’accueil, la communication interpersonnelle et le counseling ;

La conduite d’une campagne de sensibilisation de la population tchadienne sur les 3 pandémies et le fonctionnement du système de santé.

Ce projet, soutenu par Expertise France, aura une durée de 2 ans et se déroulera exclusivement à N’Djaména au Tchad.

L’’écosystème digital C’est la vie ! Tchad

La communication sur les réseaux sociaux dans le cadre de ce projet a pour objectif de communiquer sur les thématiques du projet et de diffuser les messages clés tout au long du projet.

Cette communication sera d’autant plus pertinente avant, pendant et après la diffusion de chaque épisode radiophonique afin de renforcer l’appropriation des messages éducatifs sur les thématiques du VIH, de la tuberculose, du paludisme et de l’accueil dans les structures sanitaires.

Quiz, sondages, infographie santé, interview des acteurs, témoignages, web séries… sur Facebook, Instagram, YouTube, des contenus seront ainsi produits et diffusés pour nourrir la conversation et le débat en ligne avec les internautes.

Le·la social media manager

Le RAES est à la recherche d’un·e social media manager expérimenté·e pour rejoindre l’équipe du projetconcevoir et dérouler la stratégie digitale du projet et animer les différents espaces digitaux du projet.

Missions

  • Développer la stratégie digitale du projet
  • Ouvrir des comptes RS du projet
  • Imaginer, développer et concevoir des supports d’animation des RS
  • Acquérir des fans/followers sur les différents réseaux et fédérer les communautés autour du projet
  • Assurer la cohérence des messages diffusés sur les différentes plateformes de l’écosystème
  • Tester des actions et les améliorer après avoir analysé les retombées en termes d’interactions générées.

Le.la social media manager fait partie de l’équipe du projet et rapporte en tant que tel au point focal qui sera désigné.

Les missions spécifiques sont :

  • Stratégie digitale
  • Mettre en place une stratégie d’animation sociale sur les différents réseaux
  • Concevoir des campagnes digitales
  • Approche test & learn, mise en place de mécanismes d’amélioration continue
  • Community management
  • Animation des différents espaces : Facebook, Instagram, Youtube
  • Production et publication du calendrier éditorial hebdomadaire
  • Mise en ligne des contenus sur le site et sur youtube
  • Modération et réactions aux commentaires
  • Interaction avec les fans
  • Interaction avec d’autres pages SSR ou média
  • Organisation d’évènements en ligne (Facebook Live, Tchat, Jeu-concours, etc.)
  • Production de contenus social media- en lien avec les équipes du projet (chargés de projet, graphiste, expert santé)
  • Infographies, visuels, stories, quiz…
  • Contenu sur les lieux du tournage
  • Vidéo et interview avec les acteurs du feuilleton, etc.
  • Stratégie d’acquisition, marketing et sponsoring
  • Mobilisation d’influenceurs au Tchad autour d’opérations innovantes et virales
  • Conception et négociations de partenariats stratégiques avec d’autres pages / comptes / chaînes
  • Sponsoring des publications et campagnes d’acquisition de fans sur Facebook
  • Reporting et capitalisation
  • Reporting mensuel des activités (statistiques, évolution, recommandations d’améliorations) sous la forme d’une présentation synthétique, pédagogique mais précise.
  • Analyse des données et recommandations
  • Reporting chroniques sur les campagnes et le volet digital du projet.

Interlocuteur·rice·s

Le.la social media manager est intégré·e au sein de l’équipe de projet C’est la vie au Tchad.

Ce projet est mis en œuvre par un consortium de quatre acteurs : le RAES basé à Dakar, AMASOT, BASE et ADES, basés à N’Djaména.

Il·elle sera appuyé dans la réalisation des activités dont il·elle a la charge par plusieurs Interlocuteur·rice·s. Il·elle sera ainsi amenée à collaborer régulièrement avec :

  • La chargée de projet du RAES
  • Le chargé de projet d’AMASOT
  • Le chargé de communication du RAES
  • Les cadreur-monteurs du RAES
  • Le graphiste du RAES

Expériences / Formation

Le profil du·de la candidat·e devra répondre aux attentes suivantes :

  • Connaissance et Expérience
  • Etudes supérieures en communication, journalisme, publicité
  • Expérience d’au moins 3 ans (hors stage) sur un poste similaire
  • Écrire et parler impeccablement français (incollable en orthographe)et l’arabe  tchadien.
  • Bonne connaissance du Tchad et du contexte culturel
  • Bonne connaissance de l’Afrique centrale en général.
  • Compétences attendues
  • Véritable expert des réseaux sociaux, Excellente connaissance des différents médias et de leurs spécificités, des communautés constituées et du langage médias sociaux en Afrique de l’Ouest ;
  • Excellentes compétences en marketing digital – campagnes d’achat, SEO, SEM, influenceurs…
  • Bonne maitrise de la gestion de projet ;
  • Excellent rédactionnel, véritable “plume”
  • Capacité à concevoir des créa pour le web (vidéos, visuels, son…) en collaboration avec des équipes de production
  • Connaissance ou intérêt sincère pour les thématiques liées aux questions de  santé et à l’empowerment des femmes en Afrique ;
  • Excellente maîtrise des outils de reporting et d’analytics intégrés des réseaux sociaux
  • Bonne maîtrise de Google Drive et du pack office.
  • Autonome mais très bon sens de l’équipe
  • Proactivité, créativité, polyvalence et force de proposition
  • Enthousiasme, esprit positif, attaché·e à trouver des solutions
  • Soif d’apprendre et de partager ses connaissances.

Salaire

Poste à pourvoir immédiatement pour une durée de 12 mois.

Les candidat·e·s doivent être basé·e·s à N’Djaména.

Comment postuler

Les candidat·e·s intéressé·e·s devront fournir :

  • Un CV à jour
  • Une courte note d’intention plutôt qu’une lettre de motivation : très concrète, démontrant la compréhension de la mission et l’intention d’y contribuer (enjeux, méthodologie, pistes créatives). Cette note d’intention pourra prendre la forme d’un texte (format Word) ou encore d’une courte présentation (slides).
  • Références.

Par mail aux adresses suivantes : contact@ongraes.org, kadidiatou@ongraes.orgavec comme objet du mail : Nom du·de la candidat·e + Candidature pour le poste de social media manager.

Les dossiers complets doivent être envoyés au plus tard le 22 janvier 2021 à 16h GMT.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :