A la une

ECPAT-France recrute 01 chargé.e de coordination protection de l’enfance

ECPAT-France recrute 01 chargé.e de coordination protection de l’enfance

Contexte du recrutement

ECPAT-France est une association de protection de l’enfance dont la mission est de lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants.
A Calais, ECPAT-France met en place depuis septembre 2021 un projet d’appui multidisciplinaire aux mineur.es non accompagné.es (MNA) pour renforcer leur protection et accès aux droits.
ECPAT-France est membre du groupe MNA de Calais. Depuis plusieurs années, les groupes de travail sur les MNA de Calais et Dunkerque travaillent en partenariat dans le secteur de la protection de l’enfance et de l’action contre l’exclusion afin d’identifier, informer et d’accompagner des enfants et jeunes en situation de rue (mineur.es isolé.es et jeunes en errance) sur leurs lieux de vies et les orienter vers les structures de droit commun.
Pour permettre une pérennisation ce travail inter associatif, un financement de la Fondation de France pour une durée de 3 ans a été obtenu en 2022.
Dans ce contexte, ECPAT France, porteur de ce projet, et ses partenaires recherchent un.e chargé.e de coordination protection de l’enfance.

1. MISSION GENERALE
Afin d’assurer la promotion des droits de l’enfant sous le pilotage d’un comité́ inter-associatif et la supervision du Responsable du pôle France et Europe, il ou elle assurera la mise en oeuvre des objectifs du projet déclinés opérationnellement par ce comité.

2. MISSIONS ET RESPONSABILITES
Le ou la chargé.e de coordination assurera 3 missions principales, à savoir :

• Renforcement des capacités :
– Dissémination d’information et renforcement des capacités des acteurs associatifs sur les droits des enfants et les questions relatives à la protection de l’enfance en se référant aux politiques, aux outils et aux principaux engagements concernant ce domaine dans le Calaisis et le Dunkerquois.
– Recensement des besoins prioritaires en formation des acteurs associatifs et participer à l’élaboration d’actions de formation et/ou la définition de partenariat en coordination avec les membres des groupes sectoriels protection de l’enfance du Calaisis et Dunkerquois.
• Facilitation et coordination :
– Collecter, analyser et diffuser les informations à destination des acteurs sur la thématique via une veille continue sur le contexte politique, juridique et technique
– Facilitation et co-développement d’une évaluation continue de la situation, des besoins, des carences et défaillances systémiques via le développement d’outils de collecte de données et d’informations
– Pilotage et co-animation des groupes sectoriels protection de l’enfance à Calais et Dunkerque et appui au développement de synergies entre les deux groupes et assurer les liaisons avec les autres groupes sectoriels à Calais et Dunkerque et mécanismes de coordination de secteur sur les questions intersectorielles cruciales ;
– Facilitation des liaisons et rencontres avec les autorités compétentes dans le Calaisis et le Dunkerquois, ainsi qu’avec des acteurs clés intervenant auprès du public MNA en France, Belgique et Royaume-Uni.
– Co-Facilitation et co-développement d’outils techniques et capitalisation d’outils existants permettant de faciliter un accès à la protection pour les enfants en situation de danger dans le Calaisis et le Dunkerquois.
• Plaidoyer et sensibilisation :
– Actualisation d’un mapping des leviers à l’échelle locale, nationale, européenne et internationale et des processus clés pour faire valoir les droits des enfants.
– Co-production de rapports de consolidation et d’analyse des données des différentes associations dans le cadre de la stratégie de plaidoyer développée par le COPIL
– Participer à des espaces de dialogue et exercer du lobbying institutionnel sur la thématique de la protection de l’enfance en danger.
– Codévelopper des initiatives de plaidoyer, et/ou contentieux collectifs basées sur une analyse stratégique préalable et co-élaborer des actions de communication et de mobilisation publique communes (Journée des droits de l’enfant…)
– Cette liste non-exhaustive et non-limitative évoluera en fonction des besoins. Le ou la
chargé.e de coordination Protection de l’enfance pourra entre amené́.e à effectuer d’autres missions en lien avec sa qualification.

3- PROFIL RECHERCHE

Formation:
Un niveau Bac+5 en France ou à l’étranger dans les domaines du social, de la psychologie, du droit, sciences politiques et/ou de la gestion de projet (médico-social, humanitaire, coopération internationale au développement) est souhaité mais non obligatoire. L’expérience sera considérée en premier lieu.

Expérience:
• Expérience professionnelle d’au moins 3 ans en relation avec le secteur enfance/jeunesse et/ou l’accueil des personnes exilées dont au minimum 1 an sur un poste en relation avec le public MNA.
• Expérience avérée de gestion de projets.
• Une expérience en coordination de collectif inter-associatifs ou consortium sera valorisée. Une expérience au sein d’organisations nationales ou internationales à vocation sociale ou humanitaire sera valorisée.
• Une expérience avérée en plaidoyer au niveau national/local, une expérience en plaidoyer au niveau européen/international sera un atout

Compétences:
• Bonne capacité d’analyse de contexte et d’identification de situations d’urgence/de défaillance systémique ; d’élaboration et formalisation d’un diagnostic ; de définition d’actions et de propositions s’appuyant sur le droit commun répondant au carence et/ou défaillance
• Une bonne capacité d’organisation de manière autonome
• Compétences dans la gestion de projet, le travail en équipe pluridisciplinaire ; le développement et entretien d’un réseau.
• Fortes Compétences dans l’animation, facilitation et coordination de groupe d’acteurs associatifs variés
• Compétence en lobbying
• Capacité de rédaction de rapports, notes d’analyse, notes de positionnement et/ou autres documents
• Capacité à prendre la parole en public et s’adresser aux médias
• Bonne maitrise des outils bureautiques et d’internet.
• Maitrise a minima du français. Maitrise de l’anglais courant.

Connaissances:
Seront fortement appréciées les candidatures comportant une ou plusieurs des connaissances spécifiques suivantes :
• Droits de l’enfant et standards internationaux de protection de l’enfance.
• Connaissance sur le contexte migratoire dans la région Hauts de France / migrations européennes, et des enjeux transfrontaliers et des politiques européennes dans le secteur de l’enfance et de l’immigration et l’asile.
• Sur le système français de protection de l’enfance spécifique aux mineur.es non accompagné.es (de solides notions liées au cadre juridique, législation sociale, développement de l’enfant, traite des êtres humains, principes généraux et des pratiques professionnelles de l’intervention en rue.)

4. CONDITIONS
Nature du contrat:
Statut :CDD cadre à objet défini (forfait jour 214 jours/an) de 18 mois (avec possibilité́ d’extension) à pourvoir en septembre 2022.
Rémunération: entre 2400 et 2600 euros bruts par mois, selon profil
Titre de transport + mutuelle obligatoire prise en charge à 50% par l’employeur
Localisation du poste: poste basé à Calais, avec déplacements hebdomadaires à Dunkerque.
Le poste implique aussi des déplacements à Lille, Paris et de manière ad hoc à l’international.
•Permis B souhaitable.

Comment postuler?
Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser à: copil-projetmie@listes.psmigrants.org jusqu’au 30/06/2022 inclus.
Les entretiens de recrutement démarreront dès réception de candidatures correspondant au profil ci-dessus.
Seul.es les candidat.es dont les dossiers auront été́ retenus seront contacté́.es.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :