Afrique Tchad

African Union recrute 01 Fonctionnaire chargé des droits de l’homme et du genre

African Union recrute 01 Fonctionnaire chargé des droits de l’homme et du genre

African Union

N’Djamena, Tchad

Fonctionnaire chargé des droits de l’homme et du genre
Date: 9 déc. 2021
Lieu: Chad, Chad
Organisation: African Union Commission – AUC
AU Values  
            • Respect for Diversity and Team Work             • Think Africa Above all                     
            • Transparency and Accountability                    • Integrity and Impartiality                       
            • Efficiency and Professionalism                       • Information and Knowledge Shari
Informations sur l’organisationRend compte à: Fonctionnaire principal chargé des droits de l’hommeDirection/Département : PAPSDivision : Mission de la Force multinationale conjointe – MNTJFNombre de rapports directs: 0Nombre de rapports indirects: 0Grade du poste: P2Type de contract: Durée déterminéeLieu: N’Djamena (Tchad)
Objectif du posteContribuer à la promotion et à la protection des droits de l’homme en accordant une attention particulière aux groupes vulnérables (femmes, enfants, personnes âgées et personnes handicapées) ;  En outre, surveiller et signaler les violations des droits de l’homme, conseiller en la matière et assurer la coordination avec les partenaires.  Principales fonctions•    Aider la Mission dans le suivi des activités, notamment dans le suivi et l’évaluation des progrès accomplis conformément à un plan stratégique prédéfini ;•    Proposer de nouveaux domaines d’action et développer les domaines existants pour la recherche planifiée ;•    Contribuer à la réalisation d’analyses et produire des rapports précis en temps voulu pour une utilisation interne au sein de l’Unité/Division concernée ;•    Contribuer à la définition de l’orientation générale de la recherche dans les différents domaines d’action ;•    Assurer la gestion de la délégation et de l’exécution des domaines de recherche définis ;•    Participer à l’organisation de réunions, de conférences et de congrès pertinents avec les parties prenantes ;•    S’engager avec les parties prenantes de niveau intermédiaire concernées et établir des relations de travail ; •    Soutenir la promotion des activités de la Mission, notamment en préparant des directives et des fiches d’information ;•    Aider à la rédaction de rapports et participer à la préparation du budget et des programmes de travail liés au fonctionnement de l’Unité/Division ;•    Fournir un soutien technique aux parties prenantes internes et externes. Responsabilités spécifiques•    Rechercher et collecter des informations relatives aux violations des droits de l’homme, se tenir au courant des problèmes/événements et fournir des informations actualisées ;•    Concevoir et mettre en œuvre des processus techniques d’élaboration de lignes directrices et de procédures pour renforcer les mesures de protection des droits de l’homme de la Mission, conformément aux instruments régionaux et internationaux ;•    Veiller à la mise en œuvre des lignes directrices et des procédures existantes de la Mission, notamment en ce qui concerne le traitement des personnes associées à Boko Haram ;•    Rédiger des rapports et des correspondances portant sur les violations des droits de l’homme ;•    Participer à des audiences, des consultations et préparer des résumés sur les violations des droits de l’homme ;•    Se tenir au courant des violations actuelles des droits de l’homme, y compris des développements politiques et juridiques pertinents dans le pays concerné ;•    Participer à des programmes de formation sur les droits de l’homme réservés aux responsables des services chargés du maintien de l’ordre, aux représentants de la société civile et aux organisations non gouvernementales (ONG), afin de contribuer au renforcement des capacités ;•    Examiner les cas de violation des droits de l’homme, évaluer les situations humanitaires et participer aux discussions avec d’autres fonctionnaires chargés des droits de l’homme (HRO) ; lancer des actions de sensibilisation aux questions politiques, humanitaires et économiques ;•    Participer aux actions de sensibilisation aux droits de l’homme par la mobilisation de la collectivité ;•    Assurer la liaison avec les autres fonctionnaires chargés des droits de l’homme (HRO) dans le cadre des discussions avec les autorités compétentes et les autres parties prenantes aux fins de prévenir les violations des droits de l’homme ;•    Assurer la liaison avec le gouvernement, les organisations non gouvernementales (ONG), la société civile, les agences des Nations Unies et d’autres partenaires afin de constituer des données de base sur les violations des droits de l’homme, avec une attention particulière pour les groupes vulnérables ;•    Concevoir et gérer une base de données pour assurer le suivi de l’avancement des projets ;•    Soumettre des rapports mensuels en temps voulu ;•    S’acquitter de tout autre tâche qui pourrait lui être confiée par le superviseur. 
Formations universitaires et expériences requises•    Le candidat doit être titulaire d’une Licence universitaire en droit, droit international, droit international relatif aux droits de l’homme, sciences politiques, gestion des catastrophes, gestion des réfugiés, droit des conflits armés et des règles d’engagement, relations internationales, sciences sociales ou dans un domaine connexe, avec une expérience professionnelle de 5 ans acquise progressivement dans l’application d’instruments internationaux, dont 2 ans à des postes de supervision.
OU 
•    Il doit être titulaire d’un Master universitaire en droit, droit international, droit international relatif aux droits de l’homme, sciences politiques, gestion des catastrophes, gestion des réfugiés, droit des conflits armés et des règles d’engagement, relations internationales, sciences sociales ou dans un domaine connexe, avec une expérience professionnelle de 2 ans acquise progressivement dans l’application d’instruments internationaux. Une expérience à des postes de supervision serait un avantage supplémentaire. Compétences requisesConnaissances professionnelles et expertise:Connaissance des problématiques liées aux droits de l’homme, capacité à identifier les problèmes qui y sont liés, ainsi que les aspects politiques, ethniques, raciaux, sexistes et socio-économiques ; connaissance des organisations de défense des droits de l’homme et de leurs politiques et procédures en vigueur ; compétences en matière de recherche et d’analyse, y compris la capacité à identifier les violations des droits de l’homme et à participer à leur résolution ; capacité à identifier des sources pour la collecte de données, à analyser les informations et à rédiger des rapports sur les droits de l’homme ; excellente compétence professionnelle et excellente maîtrise du sujet ; pouvoir intégrer la question de l’égalité entre les hommes et les femmes dans son système de gestion du personnel et veiller à la participation équitable des femmes et des hommes dans tous les domaines d’activité.
CommunicationCapacité à parler et à écrire avec clarté, à écouter les autres, à interpréter correctement les messages et à réagir de manière appropriée ; agir de bonne foi.
Sens de la responsabilitéAssumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; livrer les produits dont il a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui lui sont déléguées.
Jugement/prise de décisionsDiscerner les éléments clefs dans les situations complexes et à rapidement identifier le problème ; recueillir toute information pertinente avant de prendre toute décision ; aptitude à évaluer les conséquences positives et négatives possibles d’une décision avant de la prendre ; prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent. 
Travail d’équipeTravailler en collaboration avec des collègues dans le but d’atteindre les objectifs organisationnels, solliciter le concours de ses collaborateurs en appréciant leurs contributions, leurs idées et leurs compétences techniques ; faire preuve de modestie en apprenant des autres ; faire passer les préoccupations de l’équipe avant les siennes propres ; respecter les décisions prises en groupe et agir en conséquence ; partager avec son équipe le mérite des résultats obtenus et la responsabilité des erreurs de l’équipe.
Mobilisation des parties prenantesConsidérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « parties prenantes » et chercher à voir les choses de leur point de vue ; établir et entretenir des partenariats productifs avec les parties prenantes en gagnant leur confiance et leur respect ; identifier leurs besoins et proposer des solutions appropriées, suivre les évolutions en cours dans le contexte considéré et tenir informées les parties prenantes des problèmes, des progrès et des échecs des projets. Compétences en leadershipGestion du changementGestion des risquesCompétences de baseEsprit d’équipe et collaborationSensibilisation à la responsabilité et respect des règlesPerception de l’apprentissageCommuniquer avec influence ..Compétences fonctionnellesRéflexion analytique et résolution de problèmesConnaissances du métier et partage de l’informationRecherche de résultatsApproche axée sur une amélioration continue
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat pour une période de 1 an, dont les trois premiers mois sont considérés comme une période probatoire. Le contrat est reconduit sous réserve de résultats satisfaisants et de la disponibilité des fonds.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
Le salaire correspondant à cette fonction (P2 Échelon 5) est une somme forfaitaire annuelle de 78,182.35 $ EU, toutes indemnités incluses conformément aux règlements régissant les fonctionnaires internationaux de la Commission, et de  64,642.89 $ EU, toutes indemnités incluses conformément aux règlements régissant les fonctionnaires locaux de la Commission.
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le  10 janvier 2022..
Requisition ID: 865
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :