Ethiopie

African Union recrute 01 Chargé principal de la communication (AfCDC)

African Union recrute 01 Chargé principal de la communication (AfCDC)

African Union

Addis Abeba, Ethiopie

Chargé principal de la communication (AfCDC)

Lieu: Ethiopia, Ethiopia

Organisation: African Union

Valeurs de l’UA

• Respect de la diversité et du travail d’équipe                  • L’Afrique en premier

• Transparence et responsabilité                                         • Intégrité et impartialité

• Efficacité et professionnalisme                                          • Information et partage des connaissances

Informations sur l’organisation

Rend compte à: Chargé en chef de la communication

Direction/Département/Organe: CDC Afrique 

Nombre de rapports directs: 0

Nombre de rapports indirects: 0

Grade du poste: P3

Nombre de postes: 1

Type de contract: Regulier

Lieu: Addis Abeba, Ethiopie

Objectif du poste

Le Chargé principal de communication est responsable du développement de produits médiatiques pour la plateforme de communication de l’organisation CDC Afrique. Il rend compte directement au Chef de division et veille à ce que ces produits médiatiques soutiennent la vision à long terme, l’orientation stratégique, ainsi que les buts et objectifs annuels du CDC Afrique. Dans ce rôle, le titulaire développe du contenu pour tous les types de communications internes et externes de l’agence, notamment le contenu du site web, les communiqués de presse, le matériel promotionnel, le contenu des médias sociaux, les communications sur les risques, la mise en page graphique des publications de l’agence, et d’autres produits médiatiques. Les facteurs sociaux et environnementaux liés au CDC Afrique sont pris en compte, notamment les facteurs démographiques, les difficultés, les déplacements et d’autres conditions locales.

Principales fonctions

•    Assurer la planification et la mise en œuvre des activités de communication ;

o    Soutenir la mise en œuvre de la stratégie globale de communication et de plaidoyer et contribuer à l’élaboration et à l’examen des plans et programmes de plaidoyer du CDC Afrique ;

o    Proposer des campagnes de sensibilisation du public visant à mieux faire connaître les activités du CDC Afrique en matière de promotion de la gouvernance et de la gestion du secteur de la santé publique ;

o    Soutenir le Chef d’unité dans l’évaluation des besoins en communication des départements du CDC Afrique et des institutions/centres nationaux et diriger l’élaboration des objectifs globaux de communication et d’information internes et externes ; 

o    Compiler et présenter des rapports réguliers reprenant tous les livrables et les réalisations du CDC Afrique dans le secteur de la santé publique ;

o    Assurer la couverture médiatique des événements organisés par le CDC Afrique au siège et dans les missions ;

•    Soutien éditorial et au développement de contenu

o    Soutenir le Chef d’unité dans la révision du contenu éditorial avant examen final et publication ;

o    Soutenir l’élaboration et la production d’instruments et de matériel de communication et de plaidoyer pour les campagnes de marketing et de sensibilisation, y compris des documents d’information, des fiches d’information et du matériel d’image de marque ;

o    Produire du matériel écrit pour la publication et les activités de publicité, tel que des bulletins d’information, des rapports annuels, des brochures et des dépliants ; 

o    Assurer la liaison avec le studio de l’UA et les équipes Web (CDC Afrique/CIM) pour assurer la couverture des événements du CDC Afrique et veiller au référencement et à l’archivage numérique des documents dans les archives de l’UA ;

•    Assurer le marketing numérique ; 

o    Contribuer à la création d’informations sur les plateformes numériques et veiller à la diffusion régulière d’informations actualisées sur les activités et les messages clés ;

o    Soutenir le développement de contenu (site web, médias sociaux, plateformes mobiles) relatif aux mandats et aux programmes clés ;

o    Élaborer du contenu pour les plateformes numériques, y compris des webcasts, des podcasts, des animations vidéo et des documentaires, conformément aux plans approuvés ;

o    Assurer la gestion de la messagerie bidirectionnelle sur les plateformes de médias sociaux en lien avec les questions sectorielles et les domaines de compétence du CDC Afrique ;

•    Engagement des médias et sensibilisation

o    Identifier les possibilités de placement de messages clés et de contenus éditoriaux sur différents canaux médiatiques, y compris numériques, en lien avec le secteur et les programmes clés mis en œuvre par le CDC Afrique ;

o    Soutenir les activités de plaidoyer en préparant des points de discussion sur les activités et les programmes clés ; 

o    Fournir des contenus éditoriaux pour les publications ;

o    Rédiger des communiqués de presse, des notes aux rédacteurs ainsi que toute information à diffuser au public par l’intermédiaire des médias en lien avec les domaines programmatiques ; 

o    Travailler avec la Division Médias et actualités pour organiser des séances d’information régulières à l’intention des parties prenantes du CDC Afrique sur les activités du CDC Afrique (conférences de presse, communiqués de presse, interviews) ;

o    Élaborer une stratégie d’engagement avec les médias à l’intention des journalistes qui couvrent le secteur de la santé publique ; 

o    Constituer une base de données des journalistes du secteur de la santé publique et veiller au versement des informations dans la base de données globale des médias de l’UA à la CIM ;

•    S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par son superviseur ; 

•    Fournir des conseils techniques dans son domaine de spécialisation sur les questions relatives à la révision du système et au projet de mise en œuvre, le cas échéant.

Responsabilités spécifiques

•    Assurer les principales fonctions susmentionnées en se concentrant sur les activités du CDC Afrique et en répondant aux besoins de communication des institutions connexes du CDC Afrique basées dans les États membres.

Formations universitaires et expériences requises

•    Le candidat doit être titulaire d’un Master universitaire (Bac+5) en gestion, marketing, communication internationale ou journalisme. Il doit posséder une expérience de sept ans au maximum, acquise progressivement au niveau régional ou international, dans le domaine du marketing d’entreprise, des relations publiques ou de l’industrie des médias, que ce soit en tant que journaliste principal ou responsable de contenu éditorial. Parmi cette expérience, au moins trois ans doivent être dans des postes spécialisés ou d’expert en communication liés à la santé publique ou à un domaine connexe. Il est également nécessaire d’avoir une expérience avérée dans la promotion des priorités de communication et la collaboration avec des plateformes et des outils de médias numériques, ainsi qu’avec des agences de communication du secteur privé et des sociétés de relations publiques.

•    Le candidat peut également être titulaire d’une Licence universitaire (Bac+3) dans un des domaines d’études susmentionnés en lieu et place d’un Master (Bac+5) et justifier d’une expérience professionnelle de dix (10) ans.

•    Une certification ou un diplôme professionnel en marketing ou relations publiques serait un atout supplémentaire.

•    Une qualification universitaire supplémentaire en communication, journalisme ou dans un domaine connexe serait un avantage. 

•    Une expérience dans l’élaboration et la mise en œuvre d’activités de communication pour un gouvernement national ou le secteur public, des organisations gouvernementales ou non gouvernementales régionales ou internationales, des organisations multinationales, des agences de publicité ou des sociétés de médias renommées serait un atout considérable.

•    Une expérience professionnelle continue et pertinente dans des postes de communication liés à la santé publique ou à un contexte similaire et une expérience professionnelle au sein de programmes de grande envergure sont souhaitées. Une expérience dans les agences de communication du secteur privé et les sociétés de relations publiques serait également un atout.

•    Une expérience réussie de travail avec de hauts dirigeants dans des situations délicates où les objectifs de communication stratégique sont réalisés. Une expérience de travail dans un domaine technique de la santé publique serait également un atout.

•    Une expérience avérée dans la gestion des relations avec les principaux médias pour promouvoir les priorités en matière de communication, comme la diffusion de communiqués de presse et l’organisation d’événements médiatiques. 

•    Une expérience de travail avérée sur les plateformes et outils de médias numériques :

•    Une expérience professionnelle dans l’utilisation des médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, Pinterest, Instagram, ainsi que des outils de mesure des médias sociaux tels que Hootsuite, Simply Measured et/ou Sprout Social. 

•    Une expérience de travail avec des outils/bases de données de relations publiques tels que Business Wire, Vocus et Cision serait un atout.

•    Une expérience de vie (dans un cadre professionnel ou personnel) dans des pays en développement est préférable.

Compétences requises

Compétences fonctionnelles 

•    Connaissance approfondie des lois administratives, des politiques, des règlements et des précédents applicables à l’élaboration et à l’administration des programmes nationaux et internationaux de communication dans le domaine de la santé ; aptitude à rechercher, développer et évaluer les principales politiques, procédures et lignes directrices en matière de communication dans le domaine de la santé et à conseiller le Coordinateur et le Chargé principal de communication, le cas échéant ;

•    Bonne maîtrise des systèmes et outils logiciels de présentation multimédia et graphique ; 

•    Excellentes aptitudes en organisation et en gestion de projet ; aptitude à gérer des priorités concurrentes et à travailler efficacement dans un environnement stimulant et très dynamique ; faire preuve de discernement dans la gestion des informations confidentielles et sensibles, être digne de confiance ;

•    Aptitudes relationnelles permettant d’établir et de maintenir des relations de travail efficaces et diplomates, ainsi que d’obtenir le soutien et la collaboration d’autres personnes ;

•    Excellentes compétences orales et écrites et expérience à divers styles d’écriture et de prises de parole, y compris l’écriture journalistique et administrative ;   

•    Aptitude avérée en matière de compétences informatiques, y compris d’excellentes capacités à utiliser les outils de traitement de texte, les applications de messagerie électronique et Internet ; une expérience dans l’utilisation des applications bureautiques telles que MS PowerPoint, MS Word et MS Excel.

Aptitudes personnelles 

•    Capacité à travailler sous pression, à garder le cap et à respecter les délais ;

•    De solides aptitudes analytiques et de résolution de problèmes ; 

•    Compétences avérées à utiliser un langage clair et concis dans les correspondances, y compris l’adaptation du contenu à l’objectif et au public cible dans la rédaction d’exposés et de rapports ;

•    Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel ;

•    Un niveau d’autonomie élevé dans le travail, avec un esprit d’équipe développé ;

•    Ayant une faculté d’adaptation, patient, ingénieux, résilient et flexible ; 

•    Pro-actif et axé sur la recherche de solutions ; 

•    Le candidat doit maîtriser au moins deux langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français ou portugais). La connaissance d’une ou de plusieurs autres langues de travail serait un atout supplémentaire.

Compétences en leadership

Vision stratégique….

Gestion du changement

Gestion des risques.

Compétences de base

Établissement de relations

Responsabilité et respect des règles

Perception de l’apprentissage

Communiquer avec influence ..

Compétences fonctionnelles

Réflexion conceptuelle

Connaissances du métier et partage de l’information

Recherche de résultats

Orientation vers l’amélioration continue

ÉGALITÉ DE CHANCES :

La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.

DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :

L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.

DES LANGUES:

Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

RÉMUNÉRATION :

À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  37,453.00  $ EU (P3 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (46 % du salaire de base), l’indemnité de logement (  22,932.00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.

Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 05 Octobre 2023 à 23h59 GMT+3.

-Seuls les candidats qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenus pour les entretiens seront contactés.

-Seuls les dossiers de candidature complets soumis en ligne, avec un curriculum vitae (CV), un passeport africain et les qualifications universitaires requises, telles qu’un diplôme de niveau Bac+2, une Licence, un Master ou tout autre certificat pertinent en rapport avec le domaine d’expertise, seront examinés.

-L’Union africaine est un employeur qui respecte l’égalité des chances, et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

-Les ressortissants des pays les moins représentés au sein de l’Union africaine sont vivement encouragés à soumettre leurs candidatures pour des postes qui correspondent à leurs profils : Algérie, Angola, Cap-Vert, République centrafricaine, Comores, Égypte Guinée équatoriale, Erythrée, Eswatini Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Libye, Madagascar, Mali, Maroc, Namibie, Niger, R.D. Sahraoui, Sao Tomé-et-Principe Seychelles, Somalie, Tunisie.

Requisition ID: 1961POSTULER

Laisser un Commentaire

En savoir plus sur Concoursn.com

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading