Mali

ACF recrute 01 Bureau d’étude

ACF recrute 01 Bureau d’étude pour l’Evaluation finale du Programme RESILIANT – CAMEROUN

Les attaques perpétrées par le groupe terroriste Boko Haram dans le Nord du Nigeria se sont étendues depuis fin 2013 jusqu’aux pays voisins dont le Tchad, le Niger et le Cameroun. Ce dernier dans sa partie septentrionale et notamment dans la région de l’Extrême Nord partage une longue frontière avec le Nigeria. Cette partie septentrionale camerounaise déjà confrontée à des enjeux structurels et conjoncturels se retrouve face à la migration de beaucoup de personnes fuyant les exactions. Le DTM du mois de juin 2020 fait encore état de 321 886 personnes déplacées internes (27% de plus que lors de l’étude midline) 48 769 réfugiés hors camps (-39%) et 123 489 retournés (+13%)dans la région, avec une forte concentration dans les départements du Logone et Chari, du Mayo-Sava et du Mayo-Tsanaga. Pour répondre à cette crise migratoire, plusieurs organisations humanitaires se sont mobilisées pour mutualiser leurs efforts et ont obtenu l’appui financier de la Délégation de l’Union Européenne (DUE) pour la mise en œuvre des Programmes dont le RESILI(A)NT.

Le RESILI(A)NT (Redressement Economique et Social Inclusif et de Lutte contre l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Territoires du Nord Cameroun), un consortium regroupant ACF, CARE, CRF, PUI et SI, intervient dans douze (12) communes des régions du Nord et de l’Extrême Nord. A travers une réponse intégrée à la problématique des mouvements de populations constatée dans ces zones, le RESILI(A)NT vise à contribuer à la stabilité de la région. Ses secteurs d’interventions sont l’EHA, la SAME, la santé-nutrition, la gouvernance locale et le plaidoyer.

De manière globale, son action vise à contribuer au renforcement de la résilience des populations vulnérables (populations hôtes et réfugiées et locales) à l’insécurité nutritionnelle dans le septentrion camerounais tout en contribuant à la cohésion sociale. L’action proposée, qui couvre à l’origine la période du 21 juillet 2017 au 20 juillet 2020, a bénéficié d’une extension jusqu’au 31 décembre.

Alors que le terme du programme approche, une évaluation finale est prévue, dans le but d’alimenter l’apprentissage et dans le but d’apprécier la performance du programme par rapport à ce qui a été initialement prévu et d’examiner les différents facteurs externes ou internes qui ont concouru aux résultats de ces objectifs.

Le consortium recherche les services d’un bureau d’étude ou d’un consultant en vue de mener cette évaluation.

Les objectifs spécifiques, la méthodologie, la restitution, le contrôle de qualité, le rapport final, les critères clés de cette évaluation et les livrables attendus  sont explicités dans les  termes de référence joints à cette offre.

Expériences / Formation

Consultant ou équipe multisectorielle constituée d’un chef de mission évaluateur, d’un expert en WASH et d’un expert santé publique / nutrition et un statisticien. Les trois experts devront couvrir des expertises en santé publique / nutrition, SAME, WaSH, Gouvernance, plaidoyer et genre. La complémentarité des profils proposés sera tout particulièrement analysée.

Expert 1, Chef de mission, expert en évaluation des projets

Formation :

  • Titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur (bac + 4 minimum), dans un domaine lié aux Sciences agronomiques ;
  • Avoir au moins une formation complémentaire dans le domaine de l’évaluation des projets/programmes

Expériences:

  • Expérience d’au moins 15 ans dans la gestion des projets de développement ;
  • Expérience en tant que chef de mission d’au moins 3 évaluations de projets ou programmes financés par l’Union Européenne et une familiarité avec l’Afrique centrale et plus spécifiquement le septentrion du Cameroun ;
  • Une expérience avérée dans le déploiement de missions en Afrique centrale. La connaissance et l’expérience du Cameroun dans le secteur WASH, sécurité alimentaire et économique des ménage ou développement des filières seront considérées comme un atout.
  • Connaissance de la zone d’intervention (Nord et Extrême Nord du Cameroun) / contexte sahélien (ou ayant plusieurs expériences en milieu rural en Afrique centrale, plus spécifiquement le septentrion du Cameroun), et ayant une expérience en sécurité alimentaire et moyens d’existence ;
  • Connaissance de la problématique de migration et de l’insertion professionnelle des jeunes ;
  • Connaître les procédures de l’Union Européenne ;
  • Expérience attestée dans les méthodes d’évaluation (quantitatives, qualitatives et participatives, notamment pour la conception de l’évaluation, la collecte des données et l’analyse empirique) et expérience de l’application des méthodes appropriées pour évaluer le caractère inclusif et pérenne des approches de programme.
  • Expérience de la conduite d’au moins 03 évaluation dont au moins 1 à mi-parcours dans le domaine du développement rural et la résilience ;
  • Maîtrise de la gestion du cycle de projet et du cadre logique ainsi que de la gestion axée sur les résultats ;
  • Excellente maîtrise du français
  • Connaissance de la zone et des langues parlées appréciée
  • Maîtrise des outils informatiques courants.

Qualités générales :

  • Objectivité, ouverture et sens critique, indépendance, capacité d’écoute des différents points de vue, précision, capacités d’analyse et de formulation des hypothèses.
  • Excellente capacité de communication et de rédaction.
  • Excellentes compétences en communication et d’interrogation ; capacité à travailler en équipe et en autonomie ; aptitude à fournir des résultats dans des délais prévus
  • Aptitude à coordonner une équipe multiculturelle et multidisciplinaire ;
  • Respect des valeurs et des principes des ONG membres du consortium

Expert 2, expert en santé publique / nutrition

Le consultant devra justifier des qualifications ci-après :

Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures en santé-nutrition ou en santé publique ;

  • Aptitude à travailler dans une équipe multiculturelle et multidisciplinaire ;
  • Respect des valeurs et des principes des ONG membres du consortium
  • Excellentes compétences en communication et d’interrogation ; capacité à travailler en équipe et en autonomie ; aptitude à fournir des résultats dans des délais prévus ; et compétences en rédaction de rapports ;

Expérience

Au moins dix (10) ans d’expérience la conduite des évaluations dans le domaine de la santé-nutrition ;

  • Avoir une bonne aptitude à travailler en équipe
  • Avoir de l’Expérience dans la conduite d’au moins une évaluation dans le domaine de santé /nutrition, santé communautaire ou de sécurité alimentaire
  • Avoir une excellente capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction de rapport ; Connaissant la zone d’intervention (ou ayant plusieurs expériences en milieu rural en Afrique Centrale, plus spécifiquement le septentrion du Cameroun) ;
  • Maîtriser parfaitement la langue française qui sera la langue de travail pendant toute la mission
  • Connaissance de la zone et des langues parlées appréciée

Expert 3, expert WASH

Le consultant associé devra justifier des qualifications ci-après :

  • Diplôme universitaire de niveau BAC+5 en eau et assainissement, en génie civil ou environnemental, en développement communautaire, en sciences sociales ou en santé publique.
  • Aptitude à travailler dans une équipe multiculturelle et multidisciplinaire ;
  • Respect des valeurs et des principes des ONG membres du consortium
  • Excellentes compétences en communication et d’interrogation ; capacité à travailler en équipe et en autonomie ; aptitude à fournir des résultats dans des délais prévus ; et compétences en rédaction de rapports ;

Expérience

  • Au moins 10 ans d’expérience avérée dans le secteur WASH en milieu rural, notamment en matière d’assainissement total piloté par la communauté (ATPC) et/ou d’autres approches de changement des comportements et programmes de mobilisation communautaire.
  • Français courants ou parfaitement maîtrisés en contexte professionnel.
  • Ferme engagement à assurer la diffusion et l’exploitation des conclusions de l’évaluation.
  • Aptitude au respect de la confidentialité.
  • Connaissance de la zone et des langues parlées appréciée

Salaire

HONORAIRES

Le consultant sera recruté sur la base de la comparaison de l’offre technique et une négociation sur les honoraires, basée sur le budget proposé.

DUREE DE LA MISSION

La durée de l’évaluation est de 45 jours calendaires.

Comment postuler

Composition du dossier de candidature :

Les candidatures devront comporter :

  • Un dossier administratif : Une lettre de motivation adressée à la Directrice Pays d’ACF au Cameroun et mentionnant clairement la date de disponibilité du postulant pour mener cette l’étude ; les preuves de qualifications et d’expériences ainsi que les contacts de 3 personnes / organisations de références ;
  • Un dossier technique:  comportant la compréhension des termes de référence en lien avec les preuves de compétence et expériences du postulant ; la méthodologie proposée par le candidat, y compris, si pertinent, les méthodes et outils de collecte de données, la saisie, le traitement, l’analyse et l’interprétation des données ; le calendrier détaillé des étapes de réalisation de l’étude, Compréhension des thèmes ou des questions à couvrir. Présentation des principaux membres de l’équipe d’évaluation, leurs domaines d’expertise et leur rôle •, CV des membres de l’équipe; au moins 1 exemple d’une étude/ évaluation similaire réalisée.
  • Une offre financière : un budget détaillé indiquant le coût global de l’étude et la déclinaison des différentes rubriques.

Envoyer le dossier de candidature à la Coordinatrice Consortium RESILI(A)NT – Cameroun (Mail: coordoresiliant@cm-actioncontrelafaim.org ) au plus tard le 23 Octobre 2020 à minuit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :