Accueil / Recrutement ONU / UN Recruitment / PNUD Bénin recrute (01) Volontaire National Assistant en Gestion des risques d’Investissement

PNUD Bénin recrute (01) Volontaire National Assistant en Gestion des risques d’Investissement

PNUD Bénin recrute (01) Volontaire National Assistant en Gestion des risques d’Investissement

Entreprise/Structure: PNUD (UNDP)
Ville, Pays: Cotonou, Bénin
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 3
Expériences professionnelles demandées: 1 an
Date limite de dépôt de dossier: 01-07-2016
Email de réception des candidatures : offrevnu.ben@undp.org

Détails :

Référence: BENR000409
Date limite: 1er juillet 2016 à minuit

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin (PANA Energie) et Promotion de la production durable de biomasse électricité au Bénin (Biomasse Energie), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) lance, pour le compte du PNUD au Bénin, un appel à candidature pour le recrutement d’un volontaire national Assistant en Gestion des Risques d’Investissement:
Le profil et l’expérience requis dudit candidat sont dans les Termes de référence détaillés.

Soumission de candidatures: Le dossier de candidature (constitué d’une lettre de motivation, d’un CV et de la copie du diplôme le plus élevé) doit être envoyé par email à l’adresse suivante : offrevnu.ben@undp.org au plus tard le vendredi 1 juillet 2016, à minuit avec mention VNU Assistant Gestion des Risques d’Investissement en objet

Le poste est à pourvoir dès notification.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien.
Il est important de noter que la taille de chaque envoi ne doit pas dépasser 5 Mo. Chaque partie peut faire l’objet de plusieurs envois.
Le PNUD se réserve le droit de ne pas donner suite à cet avis de recrutement sans préjudice.

Si vous avez des expertises relatives à nos programmes et opérations, vous êtes invités à soumettre votre CV en ligne sur notre e-roster.

Ci-dessous les termes de référence :

Termes de référence des Volontaires des Nations Unies

Préambule:

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est l’organisation de l’ONU qui promeut le volontariat afin de soutenir la paix et le développement de par le monde. Le volontariat peut transformer le rythme et la nature du développement et il profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire. Le programme VNU contribue à la paix et au développement en prônant le volontariat mondialement, en encourageant ses partenaires à intégrer le volontariat dans la programmation du développement et en mobilisant des volontaires.

Dans la plupart des cultures, le volontariat est profondément ancré dans les traditions établies et anciennes de partage et de soutien au sein des communautés. Dans ce contexte, les volontaires VNU participent à différentes formes de volontariat et jouent un rôle dans le développement et la paix, avec leurs collègues, les agences partenaires et les communautés locales.

Les volontaires VNU promeuvent le volontariat à travers leurs actions et leur comportement dans toutes les affectations. S’engager dans le volontariat peut enrichir la compréhension des réalités locales et sociales d’une manière efficace et positive, mais aussi créer un rapprochement entre volontaires et leur communauté.

Leur affectation en tant que volontaires VNU n’en sera que plus fructueuse et enrichissante.

1. Titre de l’affectation VNU : Assistant en Gestion des risques d’Investissement

2. Type d’affectation (volontariat international ou national): Volontariat National

3. Nom du Projet : PANA Energie et BIOMASSE Energie

4. Durée : 12 mois renouvelable

5. Lieu et pays d’affectation : Siège du Projet (Direction Générale de l’Energie) à Cotonou Bénin

6. Date prévue de début de l’affectation : 1er Août 2016

7. Brève description du projet :

Les mesures de luttes aux changements climatiques (Adaptation & Atténuation) constituent une priorité du Gouvernement en vue de prévenir et gérer tous les risques et impacts négatifs qui pourraient résulter d’un déficit d’action prospective. Les capacités pour inciter et renforcer ces mesures au niveau central et décentralisé sont relativement limitées.

C’est ainsi que soucieux de renforcer la résilience du secteur de l’énergie aux changements climatiques ; et de réduire les émissions de GES en créant un environnement juridique, réglementaire et commercial favorable et en renforçant des capacités institutionnelles, administratives et techniques pour promouvoir la production d’électricité par gazéification des résidus de récolte non utilisés, le Gouvernement du Bénin a formulé deux projets dans le secteur avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers notamment le Fonds pour l’Environnement Mondial FEM, et le Programme des Nations Unies pour le développement PNUD. Les projets sont intitulé a) « Promotion de la production durable de biomasse électricité au Bénin » ou Biomasse Energie ; et b) « Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin », également appelé PANA Energie. Le but est d’aider le Gouvernement du Bénin, tel que décrit dans les documents «Politique et Stratégie Energétique 2003″ et « Programme d’Action National d’Adaptation (PANA) » à assurer « la protection de l’environnement» en prenant des mesures pour faire face aux changements climatiques et de fournir des services d’électricité aux «zones rurales pour des activités génératrices de revenus et de réduire l’exode rural ».

Le projet PANA Energie répond à la seconde intervention prioritaire identifiée lors du PANA de 2008 au Bénin : « Réduire la vulnérabilité des populations aux conséquences des changements climatiques en leur offrant un meilleur accès à des sources d’énergie renouvelables et en protégeant les ressources forestières ». Ce projet vise à Renforcer les capacités d’adaptation du secteur de l’énergie aux changements climatiques ; à prendre en considération les changements climatiques dans les politiques et stratégies énergétiques et à réduire la vulnérabilité climatique des sources de production d’énergie du Bénin.

Quant au projet Biomasse Energie, il vise à promouvoir la génération d’énergie grâce aux processus de gazéification des résidus et déchets agricoles (biomasse) afin d’approvisionner le réseau principal et les miniréseaux isolés. Il doit également promouvoir une approche intégrée concernant la promotion de techniques de gestion des sols qui soit en cohérence avec la gestion environnementale de l’énergie et avec les besoins de développement. Il devrait également, au long des cinq ans de mise en œuvre du projet, chercher à lever des fonds conséquents auprès du secteur privé avec pour objectif la mise en place 4 installations pilotes de gazéification dotés d’une capacité de génération totale de 4 MW. Le projet accomplira ses objectifs via l’introduction d’un cadre politique, institutionnel et régulateur concernant la génération d’électricité à l’aide des gazéificateurs de déchets agricoles (biomasse) et en mettant également en place un mécanisme financier de soutient qui facilitera la participation du secteur privé. Le projet accompagnera les communautés voisines afin d’améliorer leurs techniques agricoles sur plus de 9000 hectares et de restaurer les terres et les plantations forestières sur 2000 hectares. Des pratiques de gestions durables seront mises en œuvre dans les forêts aux alentours des gazéificateurs de biomasse.

Les Projets seront exécutés au niveau national par le Ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines sous la supervision directe du Team Leader Développement Durable et Croissance Inclusive du PNUD et du Directeur National du Projet.

8. Agence / Institution partenaire : PNUD

9. Contexte organisationnel :

Le VNU National Assistant en Gestion des risques d’Investissement travaillera au sein des Projets PANA Energie et BIOMASSE Energie du Gouvernement du Bénin appuyé par le PNUD (Unité Développement Durable et Croissance Inclusive) et sera placé sous la supervision du Conseiller Technique Principal (CTP) en Gestion des Risques des deux Projets Energies.

10. Type d’affectation avec ou sans famille (veuillez spécifier) : avec famille

11. Description des tâches :

Sous la supervision du Conseiller Technique Principal, le VNU National est chargé d’assister le CTP des Projets PANA Energies et Biomasse Energies, ainsi que les équipes de mise en œuvre des projets.

En particulier, le VNU National, assiste le CTP dans ses missions à savoir:

 D’approfondir tous les risques d’investissements susceptibles d’affecter les motivations du secteur privé engagé à investir dans la promotion de l’Energie renouvelable

 D’initier et de coordonner là où s’est nécessaire des études spécifiques et approfondies sur les types de risques à intégrer dans le plan d’investissement des promoteurs

 D’organiser la sensibilisation et le dialogue politique entre les investissements potentiels, les institutions de financement, de Garantie et l’Etat pour les investissements responsables et rentables dans les énergies renouvelables

 D’initier et de coordonner les études détaillées ou approfondies sur le mécanisme d’incitation du secteur privé à investir dans le développement des énergies renouvelables

 D’analyser et de proposer des mesures éclairées d’aide à la prise de décision au Gouvernement pour la promotion des Energies renouvelables

 De mettre en place un mécanisme de suivi opérationnel des risques d’investissement dans les énergies renouvelables et de produire périodiquement des notes techniques sur l’état des risques d’investissement dans les énergies renouvelables et leur évolution

 De développer et accompagner l’approbation des plans de gestion des risques liés aux énergies renouvelables

 Développer des outils de surveillances et de réponses aux risques d’investissements dans les énergies renouvelables

 De renforcer les capacités des parties prenantes secteur privé, secteur public, élus locaux, communauté) à l’appropriation des outils développés et à leur utilisation

 De faire des rapports annuels sur la situation des risques d’investissement des Energies Renouvelables et leur gestion

 D’identifier et de faire une analyse comparative des meilleures pratiques de gestion des risques

 L’exécution de toute autre mission entrant dans le cadre de la mise en œuvre des Projets pour atteindre ses résultats.

 Compiler, copier et distribuer tous les rapports du projet.

 Toutes autres tâches requises de lui/elle par sa hiérarchie.

En plus, les volontaires VNU sont encouragés à:

 Renforcer leur connaissance et leur compréhension du concept de volontariat par la lecture de publications VNU et externes ainsi que participer activement aux activités du programme VNU (par exemple aux événements prévus à l’occasion de la Journée Internationale des Volontaires) ;

 Se familiariser avec les formes traditionnelles et/ou locales de volontariat dans le pays d’accueil et construire sur ces bases là ;

 Réfléchir à la nature et à la qualité de l’action volontaire qu’ils entreprennent, y compris en participant à des activités de réflexion suivies ;

 Contribuer à la rédaction d’articles et/ou comptes-rendus sur les expériences de terrain et les proposer aux publications, sites web, newsletters ou communiqués de presse, etc. des VNU;

 Soutenir le Programme de parrainage des VNU pour les nouveaux volontaires ;

 Promouvoir et conseiller les groupes locaux sur l’utilisation du volontariat en ligne ou encourager les individus ou organisations au niveau local à utiliser le service de Volontariat en ligne des VNU quand cela est techniquement possible.

12. Résultats attendus :

 Contribution à une planification rigoureuse des activités du projet dans son ensemble, et à un suivi- évaluation efficace de l’exécution desdites activités suivant les normes et standards du PNUD tout en prenant en compte le suivi des indicateurs et des risques, leur évaluation et leur adaptation si nécessaire;

 Appui au rapportage général relatif au projet, et à l’organisation des réunions de suivi et d’évaluation ;

 Contribution à la planification, à l’exécution, au suivi, à l’évaluation et au rapportage des activités du projet conformément aux normes et standards du PNUD tout en prenant en compte l’approche participative;

 Appui dans l’organisation de diverses rencontres et ateliers par le projet.

13. Qualifications / conditions requises:

 Etre titulaire d’un niveau Bac+3 en Droit des Affaires ou en droit économique et financier, ou domaine équivalent ;

 Avoir un minimum d’une (01) année d’expérience pertinente au niveau national ou international dans le domaine de gestion des risques d’investissements

 Etre âgé (e) de 22 à 29 ans ;

 Disposer d’une expérience pratique dans les domaines de la conception, le suivi et l’évaluation des projets de développement ;

 Avoir une connaissance sommaire dans les domaines du changement climatique, des énergies renouvelables ainsi que de l’environnement institutionnel qui s’y rattache au Bénin serait un atout ;

 Avoir une bonne connaissance ou expérience des normes et procédures de l’administration publique et des organisations de la société civile ;

 Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique de base ;

 Avoir des capacités à communiquer en anglais écrit et oral ;

 Etre de nationalité Béninoise.

14. Compétences

Compétences générales :

 Faire montre d’intégrité en adoptant les valeurs et normes éthiques des Nations Unies

 Promouvoir la vision, la mission et les objectifs stratégiques du PNUD

 Faire preuve d’un esprit d’adaptation et de tolérance en matière de culture, sexe, religion, race, nationalité et âge

 Traiter toute personne avec équité et sans favoritisme

Compétences spécifiques:

 Promouvoir la culture du partage des connaissances et de l’apprentissage dans le projet ;

 Connaissance avérée des questions de développement ;

 Œuvrer activement à la formation et au développement personnel continu dans un ou plusieurs domaines professionnels, agir sur le plan de formation et mettre en pratique les compétences nouvellement acquises ;

 Etre capable d’assurer la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes et des projets de développement ;

 Avoir une bonne maîtrise de l’Anglais (écrit et oral) ;

 Faire montre d’ouverture au changement et d’une capacité à gérer les situations, notamment être capable de travailler sous pression avec efficacité.

15. Conditions de vie :

Le VNU recruté sera basé à Cotonou (Bénin) et fera des déplacements à l’intérieur du pays.

16. Conditions de Service

Votre affectation est de un an renouvelable, une indemnité mensuelle de subsistance de volontaire, sensé couvrir le logement, les besoins de base ainsi que les charges utilitaires (eau, électricité, etc.), équivalent à 385,833 FCFA vous sera versée. Vous aurez droit à une Indemnité d’installation (SIG) (si applicable); une assurance médicale ; une assurance d’incapacité et une assurance vie. Un billet d’avion (si applicable) et une indemnité de réinstallation après service satisfaisant vous seront payés.

Description d’affectation préparé par le Gestionnaire du projet/ Agence Hôte : Isidore Agbokou,

Team Leader Unité Développement Durable et Croissance Inclusive /PNUD Bénin.

Description d’affectation approuvée par le Représentant/Directeur Pays du PNUD ou l’Unité VNU/ Bureau d’appui du Programme VNU : Marie Sandra Lennon, PO a.i. UNV/Benin

Le programme VNU est un programme qui promeut l’égalité des chances et encourage les candidatures de professionnels qualifiés. Le Programme VNU s’engage à assurer la diversité en termes de genre, de nationalités et de cultures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.