Accueil / demarches / conseils / Comment transformer un stage en un emploi ?

Comment transformer un stage en un emploi ?

Comment transformer un stage en un emploi ?

Voici les 6 conseils

Le stage constitue un excellent moyen d’intégrer le marché du travail. Encore faut-il avoir établi un solide projet professionnel et faire vos preuves une fois dans l’entreprise.

Toutefois, votre savoir-faire et les compétences acquises ne seront pas les seuls éléments qui seront mis dans la balance au moment de juger votre candidature. Vous devez également miser sur votre savoir-être, créer et soigner votre réseau. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté pendant cette période d’essai.

Avoir un projet cohérent

Avant d’aller frapper à la porte des entreprises, faites le point sur vos objectifs professionnels mais aussi personnels ainsi que sur ceux à atteindre pendant votre stage et les missions que vous souhaitez réaliser. Misez sur le long terme ! Car un stage, surtout s’il s’agit de celui de fin d’études, détermine vos choix de carrière et vous permet de les tester directement en entreprise.

Cibler les bonnes entreprises

Une fois que votre projet sera formulé, vont naturellement découler le ou les secteurs d’activités et le type d’entreprises (PME, associations, grandes entreprises…) que vous allez cibler. Pour chacune des structures auprès desquelles vous souhaitez candidater, renseignez-vous sur son positionnement sur le marché, sa culture d’entreprise ou encore sa manière de recruter. « Certaines entreprises affichent directement dans les offres de stages les possibilités de conversion en CDI », note Aurélie Jacquot, responsable des relations écoles universités chez Capgemini.

Prendre des initiatives

Lors de votre stage, vos collaborateurs s’attendront naturellement à ce que vous accomplissiez vos missions.« Un stagiaire peut faire la différence en anticipant les besoins de son service ou de l’entreprise en prenant des initiatives, explique Aurélie Jacquot. Il montre ainsi son implication mais aussi son assurance et sa motivation. »Attention toutefois à ne pas en faire trop au risque de passer pour quelqu’un qui veut absolument se mettre en avant. Pour savoir dans quelle mesure il est judicieux de prendre les devants, observez d’abord le fonctionnement de l’entreprise.

S’intégrer

Votre savoir-faire n’est pas suffisant pour être recruté à l’issue de votre stage. Vous devez aussi montrer votre savoir-être et vos capacités à vous intégrer à une équipe. « Il est important pour les stagiaires de soigner leur réseau et les relations personnelles entretenues avec leurs collègues directs mais aussi avec les autres équipes de l’entreprise ainsi que les autres stagiaires.

Participer aux réunions informelles leur permettra de tisser des liens et d’en savoir plus sur la vie de l’entreprise et pourquoi pas sur les perspectives d’embauche », commente Aurélie Jacquot. Si vous êtes timide, mettez vos craintes de côté et joignez-vous à vos collègues lors des pauses déjeuners, pauses café ou encore lors des rassemblements en fin de journée au pied de l’immeuble. Faute de quoi vous pourriez passer pour quelqu’un d’asocial ou de prétentieux.

Oser demander

Vous pouvez avoir la chance qu’une proposition d’embauche vous soit faite directement. Dans ce cas, mieux vaut ne pas vous laisser surprendre. Faites le point sur le poste et les missions que vous voulez accomplir mais prenez également le temps de considérer l’offre en termes de salaire et avantages sociaux. Si vous savez déjà ce que vous voulez, la négociation sera d’autant plus aisée.

Vous pouvez aussi entendre dire par vos collègues qu’une embauche est possible. Dans ce cas, rapprochez-vous de la personne adéquate. « Il peut s’agir du responsable direct, du référent RH, du tuteur de stage… Tout dépend de la structure de l’entreprise. »

Même chose si vous ne savez rien des intentions de recrutement de l’entreprise à votre égard : sollicitez un entretien avec votre manager par exemple. Demandez-lui si le stage peut aboutir sur une embauche et exposez vos motivations à rester au sein de l’entreprise. « En termes de délais, mieux vaut privilégier une approche avant la fin du stage pour ne pas perdre le contact », conseille Aurélie Jacquot.

Rebondir

Aucun job ne vous a été proposé à la fin de votre stage ? Pas de panique, votre expérience ne pourra que vous servir pour trouver un poste dans une autre entreprise. En effet, le stage n’est pas qu’une ligne dans un CV mais un tremplin pour décrocher un emploi. En fin de contrat, faites le bilan pour mettre en avant vos réalisations et avancées en termes d’expertise professionnelle.

Si vous quittez l’entreprise en bons termes, n’hésitez pas à demander si vous pouvez donner les coordonnées de vos collaborateurs à un futur employeur. Dans le cas contraire, ne restez pas sur une mauvaise impression, tirez partie des points positifs de votre expérience, car il y en a toujours !

 

Bonne chance 

CASEEWORLD

One comment

  1. C’est tres interessant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.